Cinéma : la française Wild Bunch tente de créer une "major" avec l'allemande Senator

 |  | 308 mots
Lecture 2 min.
Gérard Depardieu, que le fondateur de Wild Bunch avait cité parmi les acteurs trop payés en France aurait incarné gratuitement le personnage de DSK dans Welcome to New York. (Photo Reuters)
Gérard Depardieu, que le fondateur de Wild Bunch avait cité parmi les acteurs "trop payés" en France aurait incarné gratuitement le personnage de DSK dans Welcome to New York. (Photo Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En s'unissant à la berlinoise Senator entertainement, la société de production et de distribution parisienne qui a notamment produit Welcome to New York et la Vie d'Adèle espère pouvoir devenir un acteur mondial du film.

Vincent Maraval a trouvé un allié à Berlin. Sa société de production Wild Bunch s'associe en effet à Senator Entertainement, une compagnie allemande. Les deux entreprises ont annoncé cette union jeudi 24 juillet.

2.200 films

Le montant de la transaction n'est pas précisé mais la nouvelle entité table sur un chiffre d'affaire consolidé de 185 millions d'euros, en se fondant sur leurs résultats de l'an dernier. Son catalogue compte en tout 2.200 films. 

"Le projet de fusion de deux producteurs indépendants créera un groupe puissant et attractif bien placé pour devenir un groupe mondial capable de distribuer des films sur tous les canaux du cinéma au digital", se targue-t-il dans un communiqué. 

De Welcome to New York au Petit Nicolas

 Wild Bunch, présent en France mais aussi en Italie et en Espagne a notamment fait parler d'elle pour avoir soutenu des films controversés. Ce fut le cas avec La Vie d'Adèle, d'Abtellatif Kechiche qui remporté la Palme d'Or en 2013, mais aussi avec le très polémique Welcome to New York, avec Gérard Depardieu, inspiré de l'affaire DSK.

Ce qui ne l'empêche pas de s'impliquer dans des films dits "grand public", comme Le Petit Nicolas de Laurent Tirard, en salles depuis le 9 juillet. Wild Bunch distribue également des films étrangers en France, comme Le rôle de ma vie de l'américain Zach Braff (Garden State) dont la sortie est prévue en France le 13 août.  

Trop payés, les acteurs? 

Son fondateur a lui aussi fait parler de lui, fin 2012, avec une tribune dans Le Monde particulièrement critique à l'égard du système de rémunération des acteurs en France, citant notamment le cas de Gérard Depardieu... la star de Welcome to New York, qui aurait tourné gratuitement pour ce film diffusé uniquement en vidéo à la demande. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2014 à 23:29 :
Merci pour l'info, mais rien sur Senator et rien sur les conditions de l'alliance ! C'est un peu juste...
a écrit le 25/07/2014 à 17:08 :
La fait d'avoir incarné le personnage DSK gratuitement c'était un geste politique politique de la part de l'acteur franco-russe Depardieu. DSK était la victime d'une cabale menée par l'UMP (Sarkozy à la tête) pour ainsi chavirer sa possible candidature à l'Elysée. Mais aussi et ça c'est très important, du côté américain car DSK milite pour la fin du doller en tant que monnaie internationale. Il n'est pour rien qu'après sa nouvelle nationalité, Depardieu voit ses affaires avancer en Russie. Il n'aura pas de sanctions pour lui, il les survole, le grand Gérard !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :