Hollande lance "le plus grand incubateur de startups au monde"

 |   |  588  mots
François Hollande et Xavier Niel à la Halle Freyssinet mercredi.
François Hollande et Xavier Niel à la Halle Freyssinet mercredi. (Crédits : Elysée)
Le Président a posé la première pierre du futur "plus grand incubateur de startups au monde", le projet du patron de Free, Xavier Niel, qui n'ouvrira qu'en 2016. Une visite très symbolique, et à plusieurs titres.

Une première pierre ... en 3D ! Le président de la République a symboliquement posé mercredi la première pierre du futur « plus grand incubateur du monde » qui s'installera dans la Halle Freyssinet rénovée, dans le XIIIe arrondissement : une "pierre" bleue, reprenant la forme des trois voûtes de l'ancien bâtiment de messageries de fret, imprimée par une machine 3D, un clin d'oeil à la vocation du lieu qui accueillera 1.000 startups à terme, un atelier de fabrication ("fab lab"), etc. Un projet de plus de 200 millions d'euros, financé quasi exclusivement à titre personnel par Xavier Niel, le fondateur de Free, que le Président a félicité.

«Cher Xavier Niel, merci de nous accueillir dans cette halle... qui n'est pas encore chauffée comme il se doit mais que vous allez remplir de votre passion pour l'entreprise, pour l'innovation et la culture », a lancé François Hollande.

« Le plus grand incubateur de la planète »

Le milliardaire des télécoms, qui a investi dans des centaines de startups, avait au préalable fait visiter ce grand hangar encore brut au président de la République, lui expliquant son ambition : « Le sens d'un incubateur est d'aider à créer une entreprise à moindre coût, sans s'occuper des tracasseries administratives et du coût du loyer », a fait valoir Xavier Niel, insistant sur le fait que ce lieu « s'intégrerait dans l'écosystème parisien. »

« Xavier, ça existe quelque part ailleurs, un tel incubateur ? » a demandé le Président

- Jamais de cette taille-là, c'est le plus grand de la planète, du monde ! », s'est exclamé Xavier Niel. « C'est un lieu important, magique, qui ouvre les yeux et dont on arrive à faire parler au-delà de nos frontières : cela donne un 'plus' au niveau de l'image, en braquant les projecteurs sur Paris. »

Rien de nouveau n'a vraiment été annoncé : l'ouverture est toujours prévue pour 2016 (plutôt fin 2016). « Deux ans, c'est long », a déploré à plusieurs reprises le Président. Xavier Niel a indiqué avoir acquis, par l'intermédiaire de la société anonyme en charge de l'incubateur de la Halle Freyssinet, des terrains à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) en vue de son extension, afin d'y construire des logements à très bas prix pour les jeunes créateurs d'entreprise, « un petit village avec cinéma, épicerie, à dix minutes à pied d'ici».

La "startup" de François Hollande lancée aussi à Freyssinet

La visite, en présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo, de la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, de la secrétaire d'Etat au Numérique, Axelle Lemaire, et de celle à la Recherche, Geneviève Fioraso, ainsi que de l'architecte, Jean-Michel Wilmotte, était avant tout symbolique, à plusieurs titres. François Hollande a rappelé qu'il avait lui-même, à cet endroit « lancé une startup, qui m'a menée là où je suis », il y a exactement trois ans, en référence à la convention d'investiture comme candidat socialiste à l'élection présidentielle le 22 octobre 2011.

Le président de la République a aussi salué l'esprit d'Eugène Freyssinet, « un inventeur, ingénieur, Corrézien » et le lieu « pas anodin, par son histoire, celui d'une révolution industrielle, celle du chemin de fer » et qu'il a qualifié de « monument d'avenir », ayant vocation à aider la France à prendre part à la nouvelle révolution industrielle en cours, celle du numérique.

 > voir la vidéo Vine de la pose de la première pierre par François Hollande

> voir le discours de François Hollande

> voir le reportage de la visite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2014 à 12:50 :
feront faillite un an plus tard, après avoir découver les prélèvements employeurs, code du travail monstrueux, impôts sur les sociétés et la paperassie de notre beau pays...
Mais ce qui compte c'est de participer, n'est-ce pas? gesticuler plutôt qu'agir.
a écrit le 25/10/2014 à 0:08 :
Pourquoi implanter ça à Paris alors que les cadres cherchent à quitter cette ville qui n'est plus attractive à leurs yeux ? Le coût de la vie parisienne est inabordable pour un jeune.
a écrit le 24/10/2014 à 11:36 :
Mais QUI va venir se faire "incuber" en France ??????? Il ne suffit pas de créer l'outil, mais surtout les motivations !!!!!
a écrit le 24/10/2014 à 7:19 :
C’est plaisant de savoir que les jeunes ayant un projet ou une idée qui tiennent la route, puissent trouver en un seul endroit tout ce qu’il leur faut pour démarrer leur entreprise et développer leurs projets.
En remontant quelques années en arrière je me remémore les débuts de Philippe Kahn qui a créé la société Borland (Turbo Pascal, Turbo C etc., Quattro Pro, Paradox etc. ) qui fut en son temps au début de la micro informatique le troisième ou quatrième éditeur de logiciels au monde, si il avait eu de telles possibilités à sa disposition serait il parti aux USA pour créer son entreprise.
a écrit le 24/10/2014 à 1:03 :
Allez voir un peu ce qu'il se fait ailleurs, voyagez, discutez avec des locaux, avec des étrangers, prenez les informations à leur source et revenez avec de vrais avis plutôt que de ressasser des opinions prêtes à macher, conformistes même dans leur rébellion.
Faites qq chose d'actif, même dans votre rue, et revenez avec de vrais experiences enrichissantes, y compris pour les autres...
a écrit le 23/10/2014 à 22:52 :
Bienvenue aux Startups dans le monde cynique du RSI et autres bureaucraties aveugles ...
Réponse de le 24/10/2014 à 10:52 :
Quand il aura été viré du poste où il n'a rien à faire, il pourra se reconvertir : concierge à Freyssinet.
Non, trop de responsabilités ! Il vaut mieux balayeur...
a écrit le 23/10/2014 à 16:36 :
Hollande va peut etre commencer a s'interesser aux entreprises... 2ans c'est long dit-il; ... lui qui pense surtout a inverser la courbe du chomage et faire rentrer des taxes...
a écrit le 23/10/2014 à 15:29 :
une bonne nouvelle et y en a qui trouvent encore le moyen de râler, indécrottable le franchouillard.
a écrit le 23/10/2014 à 14:10 :
Hollande ne lance rien. Il a juste donné le permis de construire et inaugure. Il faut arrêter de donner aux politiques des pouvoirs économiques qu'ils n'ont pas.
Réponse de le 24/10/2014 à 10:31 :
+1. Si ils avaient des pouvoirs on n'en serait pas là !
a écrit le 23/10/2014 à 12:46 :
Bravo a Mr Niel
Hollande récupére mais bon quand même une Bonne Nouvelle dans le bazar de notre pays

Dommage pour Hollande a la fin du mendat il n aura rien a mettre en vitrine
a écrit le 23/10/2014 à 12:28 :
Cela me fait penser aux "avions renifleurs" mais en plus gros tout ça pour attirer les gogos de la finance en quête de bénef!
a écrit le 23/10/2014 à 12:11 :
"Le plus grand du monde"(!!)…. dans un pays en récession et en perte de vitesse. Quelques-uns vont dire : quand le coq a les pieds dans la mer** c'est là qu'il chante de son mieux.
a écrit le 23/10/2014 à 11:48 :
Ils ont seulement environ 15 ans de retard par rapport aux grandes startup américaines. Il ferait mieux de réformer les incubateurs d'hommes politiques comme l'ENA et compagnie...
Réponse de le 24/10/2014 à 21:15 :
Ceux là faudrait couler du béton armée pour être sur qu'ils ne sortent pas!
a écrit le 23/10/2014 à 11:37 :
J'aimerai tant lui toucher un mot de l'extension de la ligne 14 du métro. Votée en 2007, les travaux viennent de commencer (2014), pas opérationnelle avant... 2017 (en étant optimiste). Dix ans plus tard. En Chine, deux kilomètres de métro ils vous font ça en deux mois.
Réponse de le 23/10/2014 à 14:08 :
la RATP vient d'annoncer que les travaux ont deux ans de retard !
a écrit le 23/10/2014 à 11:36 :
J'aime ce genre de patron parti de rien et qui bouscule l'establishment qui vit de ses rentes ou de ce que papa avait créé avant.
Réponse de le 23/10/2014 à 11:47 :
Alors qu'allez-vous dire de cet homme que vous appréciez quand il organisera sa succession pour ses enfants? De plus, il passe son temps à caresser le pouvoir socialiste dans le sens du poil, et il ne bouscule absolument personne. A mon avis, il est au service de l'establishment et en retour il reçoit beaucoup de subventions en se donnant l'air d'un outsider. Je crois que vous tombez dans le panneau....
Réponse de le 23/10/2014 à 16:04 :
J'espère pour lui qu'on n'est pas arrivé à l'heure de sa succession donc on ne peut anticiper de savoir si c'est sa progéniture qui reprendra les rênes de la société.
Quand au pouvoir socialiste il n'est pas plus tendre que les précédents, pour le moment c'est bon pour l'image d'un pouvoir en perte de vitesse.
Alors oui pour cette halle certains démarches administratives ont surement été accélérées mais quand un entrepreneur est prêt à mettre plusieurs dizaines de millions dans un projet on s'estime heureux de ne pas se retrouver avec une future ruine qui aurait beaucoup couté à la mairie de Paris

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :