Airbnb, la startup bientôt valorisée plus de 13 milliards de dollars

 |   |  266  mots
Fondée par trois étudiants de Harvard et de la Rhode Island School of Design, Airbnb compte désormais 800.000 offres sur son site, contre 120.000 en 2012.
Fondée par trois étudiants de Harvard et de la Rhode Island School of Design, Airbnb compte désormais 800.000 offres sur son site, contre 120.000 en 2012. (Crédits : Reuters)
L'entreprise de locations immobilières pour particulier a rencontré des investisseurs en vue de leur céder des actions détenues par des salariés. Cette vente la valorise 13 milliards de dollars, contre 10 milliards de dollars en avril.

Le site de locations immobilières Airbnb discute d'une cession de titres détenus par ses employés dans le cadre d'une transaction qui valoriserait la société à 13 milliards de dollars (10,3 milliards d'euros), contre 10 milliards en mars, selon un article publié le 23 octobre par le Wall Street Journal.

L'entreprise a rencontré des investisseurs en vue de leur céder ces actions. Le produit de cette vente serait pour les employés, et non pas pour l'entreprise, poursuit le quotidien, qui cite des sources proches du dossier. Toujours d'après le WSJ, la vente concernerait quelque 50 millions de dollars d'actions, mais le montant pourrait encore changer.

Deuxième startup la plus valorisée de la Silicon Valley

Si l'accord est conclu, la startup spécialisée dans les locations immobilières saisonnières entre particuliers deviendrait la deuxième compagnie privée (non cotée en Bourse) la plus valorisée de la Silicon Valley, souligne le quotidien financier. Seule la startup de transports Uber, condamnée en octobre en France pour son offre UberPOP, la devancerait alors. Après avoir levé 1,2 milliard de dollars en juin, la jeune entreprise américaine a en effet été valorisée 17 milliards de dollars.

     | Lire Taxis : la startup américaine Uber vaut presque autant que Twitter

Airbnb pèserait également davantage en Bourse que Hyatt Hotels, dont la capitalisation est de 9,3 milliards de dollars et que Wyndham Worldwide (9,81 milliards), quatrième groupe hôtelier mondial.

Fondée par trois étudiants de Harvard et de la Rhode Island School of Design, Airbnb compte désormais 800.000 offres sur son site, contre 120.000 en 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2017 à 23:43 :
C'est bien.on.est d alger
a écrit le 27/10/2014 à 12:25 :
Le nouveau noms pour "NSA?". Une valorisation à 13 milliards de dollars est du coup très peu, vu sous cette angle. Essayez d'ouvrir un profils pour voir toutes les informations demandé (surtout, les recoupements entre numéro de tel, email(s), profils divers et scan de votre passeport avec enfin les info de votre CB - nul doute que ces "recoupement intéresse beaucoup la fameuse Agence). Même la Stasi était plus modeste et mois organisé. Enfin attention, car il n'y a pas d'option pour cloturer son compte... !
a écrit le 26/10/2014 à 7:17 :
Nos élites politiques et journalistiques se demandent benoîtement à longueur d'articles: qu'est ce qui explique l'écart entre les montants investis dans l'innovation aux USA et en France ?

La réponse est en réalité sous leurs yeux, partiellement dans cette dépêche.

Les États Unis sont un des rares pays ou monde ou le marché accepte d'investir et de valoriser des startups des dizaines de milliards de dollars, car les investisseurs ont la conviction de récupérer plus que leur mise une fois l'introduction en bourse de la société réussie.

C'est pour cette raison essentielle qu'une petite startup des réseaux sociaux (Facebook) a pu, en son temps, lever plus de 2,4 milliards de dollars avant de s'introduire en bourse pour aujourd'hui être valoriser par le marché plus de 200 milliards de dollars.

Pourquoi de telles sommes me diraient vous ? Parce que le marché américain est inondé de liquidité sous l'effet conjoint des retraites par capitalisation (fonds de pension) et de la politique monétaire de la FED.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :