Samsung à la peine sur le marché des smartphones

 |  | 512 mots
Lecture 3 min.
Le chiffre d'affaires du troisième trimestre est ressorti à 24.600 milliards de wons (18,52 milliards d'euros) contre 36.600 milliards de wons (-33%), soit 27,55 milliards d'euros.
Le chiffre d'affaires du troisième trimestre est ressorti à 24.600 milliards de wons (18,52 milliards d'euros) contre 36.600 milliards de wons (-33%), soit 27,55 milliards d'euros. (Crédits : Reuters)
Au troisième trimestre, le bénéfice net du géant sud-coréen a chuté de presque 50% par rapport à la même période de 2013, a-t-il annoncé jeudi. Le bénéfice opérationnel de la division mobile a dégringolé de 74%.

Samsung dévisse sur le marché des smartphones. Le géant sud-coréen a annoncé jeudi 30 octobre une chute de près de 48,8% de son bénéfice net au 3e trimestre à 4.220 milliards de wons (3,18 milliards d'euros), par rapport à la même période de 2013: la plus forte baisse enregistrée depuis le quatrième trimestre 2011.

Son résultat opérationnel sur la même période (juillet à septembre) s'est également effondré, à 4.060 milliards de wons (-60%), légèrement en deçà de sa prévision de 4.100 milliards (3,09 milliards d'euros). Le chiffre d'affaires est en repli de 20%, à 47.400 milliards de wons (35,68 milliards d'euros).

La division mobile ne représente plus que 43% du bénéfice opérationnel du groupe

Le marché des smartphones est en effet de plus en plus saturé et marqué par la montée en puissance des fabricants chinois. La division mobile du fabricant de téléphones a ainsi enregistré un bénéfice opérationnel de 1.750 milliards de wons (1,32 milliards d'euros) sur la période juillet-septembre, contre 6.700 milliards (5,04 milliards d'euros) il y a un an (-74%). Le chiffre d'affaires du troisième trimestre est ressorti à 24.600 milliards de wons (18,52 milliards d'euros) contre 36.600 milliards de wons (-33%), soit 27,55 milliards d'euros. Cette division ne représente donc plus que 43% du bénéfice opérationnel du groupe contre 76% il y a six mois.

Le numéro un mondial des téléphones portables a expliqué dans un communiqué:

"Malgré une hausse marginale des ventes en volume, les bénéfices de la division mobile ont reculé au terme des deux derniers trimestres, le prix moyen de vente des smartphones ayant décliné sous l'effet d'une baisse des prix des modèles les plus anciens et de la hausse des ventes de smartphones de gamme intermédiaire", a expliqué Samsung dans un communiqué.

L'action a néanmoins clôturé en hausse de 4,51% à la Bourse de Séoul, les investisseurs s'attendant à ces résultats depuis l'avertissement publié par Samsung le 7 octobre.

>>Samsung : gros trou d'air dans les smartphones

Incertitudes pour la période des Fêtes

Les perspectives restent néanmoins peu encourageantes.

"Bien que (Samsung) s'attende à une croissance de la demande pour le Galaxy Note 4 récemment mis sur le marché, ainsi que pour les smartphones de gamme intermédiaire, l'incertitude demeure pour la division IM (mobile, NDLR) en raison de l'afflux traditionnel de nouveaux smartphones vers la fin de l'année qui pourrait exiger des dépenses supplémentaires en marketing et des promotions", a indiqué la firme.

Pour le moyen et l'entrée de gamme, le géant sud-coréen est soumis à la pression de concurrents chinois comme Huawei et Lenovo qui inondent les pays émergents. Le chinois Xiaomi, qui propose des appareils de quatre à cinq fois moins chers, a détrôné Samsung pour devenir cette année le premier vendeur de smartphones en Chine, avec 14% de part de marché contre 12% pour le sud-coréen, selon Canalys.

S'agissant du haut du panier, la série des téléphones intelligents Galaxy S subit les assauts des iPhone d'Apple.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2014 à 14:39 :
le smartphone est un produit mature dont la technicité n'est plus une barrière à l'entrée. il ne faut plus se contenter d'améliorer uniquement le matériel, mais bien penser à l'avenir des objets connectés et aux multitudes d'interaction que cela aura dans la vie quotidienne. Samsung rate le pas de l'innovation dans l’immatériel, càd les applications interactives, puis viendra l'ère de l'intelligence artificielle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :