Samsung : gros trou d’air dans les smartphones

Le groupe d’électronique sud-coréen, qui génère 70% de ses profits dans les mobiles, vient de prévenir que son résultat opérationnel chuterait de 60% au troisième trimestre. Samsung cède du terrain dans les smartphones, un marché dont le ralentissement s’accélère.
Delphine Cuny
Le Galaxy Note 4 de Samsung.
Le Galaxy Note 4 de Samsung. (Crédits : Reuters)

C'est à peine une (mauvaise) surprise. Le géant sud-coréen de l'électronique Samsung vient de lancer un nouvel avertissement sur ses résultats : son bénéfice opérationnel chutera de 60% au troisième trimestre, à environ 3 milliards d'euros, un niveau nettement inférieur aux attentes des analystes, principalement du fait du « recul de l'activité mobile, dû à une concurrence encore plus intense dans les smartphones », prévient-il dans un communiqué financier. C'est le quatrième trimestre consécutif de baisse. Samsung Electronics, qui génère 70% de ses profits dans les téléphones mobiles, risque d'accuser un recul de ses résultats sur l'ensemble de l'année 2014, pour la première fois depuis 2011. Son chiffre d'affaires a dégringolé de 20% sur le trimestre, ce qui laisse penser que le groupe a subi d'importants invendus, notamment de son Galaxy S5.


Pris en tenailles entre Apple et les Chinois

Déjà au deuxième trimestre, le groupe sud-coréen avait vu sa part de marché chuter de 7 points à 25,2%, selon le cabinet IDC. Samsung a dû légèrement anticiper la sortie de son modèle Galaxy Note 4 le mois dernier afin de défendre ses positions sur le marché des smartphones à grand écran à la sortie de l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus d'Apple le 19 septembre. Le groupe coréen indique que sa marge opérationnelle dans cette activité a reculé en raison d'efforts marketing accrus, de promotions « agressives » et d'un prix de vente moyen en repli - en réalité depuis plus d'un an : il a écoulé moins d'appareils haut de gamme et le prix des modèles plus anciens doit être revu à la baisse.

Cependant, Samsung, qui demeure le leader mondial incontesté des smartphones et le champion d'Android, promet un programme de sortie d'appareils présentant « de nouveaux matériaux et au design innovant » ainsi qu'une série de « smartphones d'entrée et milieu de gamme au positionnement très compétitif à la fois sur les spécifications matérielles et sur les prix. » Le géant sud-coréen est pris en tenailles d'un côté par Apple dans le haut de gamme et de l'autre, dans l'entrée de gamme, par les constructeurs chinois tels que Lenovo (qui vient de racheter Motorola à Google), Huawei et la jeune pousse Xiaomi, qui commercialisent tous des appareils sous Android.

Delphine Cuny

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 27/10/2014 à 14:15
Signaler
Pas étonnant avec leurs politiques en tout cas moi samsumg c'est fini basta et apple aussi...

à écrit le 21/10/2014 à 12:15
Signaler
personne ne conteste la qualité des grandes marques (Samsung et Apple) mais l'alternative à bas prix existe. la différence est purement psycholigique :c'est la prime à la marque.

à écrit le 08/10/2014 à 7:10
Signaler
le One plus one, du niveau des iphones 6 ou galaxy s5...!

le 08/10/2014 à 7:50
Signaler
avec 64gb en stockage et 3Mo de RAM

à écrit le 07/10/2014 à 17:46
Signaler
Avant seuls les smartphone un peu haut de gamme était corrects. Apple puis Samsung en ont largement profité. Maintenant les smartphone moyenne voire bas de gamme assurent un niveau largement correct pour toutes utilisations courantes. Cette baisse ...

à écrit le 07/10/2014 à 17:23
Signaler
Depuis 2 ans environ, il n'y a rien de vraiment révolutionnaire d'un smartphone haut de gamme à l'autre: bel écran, appareil photo correct, système réactif, une fois qu'on a ca, pourquoi en changer fréquemment? Il y a bien les moutons d'apple, mais m...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.