Android : Microsoft réclame encore 7 millions de dollars à Samsung

Bien que Samsung lui ait versé 1 milliard de dollars de royalties l'an dernier, Microsoft réclame encore le montant des intérêts, soit près de 7 millions de dollars. Le détail de ces sommes a été révélée par Microsoft, en procès depuis le mois d'août avec Samsung, lequel remet en cause le paiement de ces royalties depuis le rachat de Nokia par le géant de Richmond.
Laszlo Perelstein
La firme de Redmond a engrangé environ 3,4 milliards de dollars lors de l'année fiscale 2012-2013 pour l'utilisation de ses brevets sur Android, soit 15,5% de son bénéfice annuel, à 21,86 milliards de dollars.
La firme de Redmond a engrangé environ 3,4 milliards de dollars lors de l'année fiscale 2012-2013 pour l'utilisation de ses brevets sur Android, soit 15,5% de son bénéfice annuel, à 21,86 milliards de dollars. (Crédits : JD Hancock via Flickr CC License by.)

À défaut d'écouler autant de smartphones sous Android que Samsung, Windows profite de chaque vente du Sud-Coréen. Grâce à un accord signé en septembre 2011, la firme de Redmond a en effet reçu plus de 1 milliard de dollars (800 millions d'euros) pour l'utilisation de ses brevets sur les différents appareils commercialisés, a rapporté le 4 octobre le blog Foss Patents.

Pour l'année fiscale 2012-2013, l'entreprise américaine a ainsi perçu en tout et pour tout 1.041.642.161,25 dollars, et ce, sans compter les près de 7 millions de dollars d'intérêts (6.991.844,64 précisément) réclamés mais que Samsung n'a pas payé. La somme a été révélée par Microsoft, en procès depuis le mois d'août avec Samsung, lequel remet en cause l'accord et le paiement des royalties (d'où les intérêts), entraînant une plainte de l'Américain.

Un accord qui court jusqu'en 2018

Selon les termes de cet accord, le numéro un dans la vente de smartphones est en effet censé payer des royalties chaque année, et ce, jusqu'à juin 2018. Ce qu'il ne compte pas faire, estimant que le rachat de Nokia par Microsoft a changé la donne et devrait entraîner une réduction des indemnités, voire leur suppression pure et simple.

      | Lire Guerre des brevets : Google défend son Android

Les deux parties se sont pourtant entendues pour que l'accord s'applique également à une "filiale ou une division acquise après l'entrée en vigueur de l'accord", souligne Microsoft, qui estime que c'est justement le cas de Nokia.

Une dizaine d'accords

Si l'accord avec Samsung est celui qui a rapporté le plus à l'entreprise dirigée par Satya Nadella, ce n'est pas le seul. En 2010, Microsoft a signé des accords avec plusieurs vendeurs de smartphones Android, comme HTC, Foxconn ou ZTE, rappelle le site spécialisé dans les nouvelles technologies ZDnet. La firme de Redmond a ainsi engrangé environ 3,4 milliards de dollars lors de l'année fiscale 2012-2013 pour l'utilisation de ses brevets sur Android, soit 15,5% de son bénéfice annuel, à 21,86 milliards de dollars.

Reign Of The Android par JD Hancock. Via Flickr CC License by.

Laszlo Perelstein

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.