Google accélère sa pénétration du marché des assurances autos

Le géant américain teste Google Compare Auto Insurance, un service de comparaisons d'assurances automobiles en ligne, dans 26 États américains. Il avait déjà tenté l'expérience en France, sans succès.

1 mn

Le groupe amériain se greffe à la tendance d'un marché de l'assurance automobile de plus en plus présent en ligne.
Le groupe amériain se greffe à la tendance d'un marché de l'assurance automobile de plus en plus présent en ligne. (Crédits : reuters.com)

Santé, moteur de recherche, réseaux sociaux, assurance automobile... Google continue à diversifier ses activités et à les étendre. Après autorisation des autorités américaines et obtention des licences ad hoc, Google Compare Auto Insurance Services, le comparateur d'assurances automobiles en ligne de la firme de Mountain View, peut vendre des contrats d'assurance dans 26 Etats américains. L'information émane du Wall Street Journal, jeudi 8 janvier. Il s'agit d'une phase de test.

 Expérience ratée en France 2013

Le groupe américain avait déjà lancé un comparateur d'assurances automobiles en France en juillet 2013 dans la plus grande discrétion. Il l'avait suspendu trois mois plus tard. Une décision que Google qualifiait de stratégique, souhaitant se recentrer sur les pays anglo-saxons. Il avait lancé ce type de service pour la première fois au Royaume-Uni, où il avait racheté en mars 2011 BeatThatQuote, un site de comparaison de produits financiers pour particuliers. Et n'a pas quitté le marché britannique depuis.

La firme de Moutain View se greffe à la tendance d'un marché de l'assurance automobile de plus en plus présent en ligne. Une concurrence qui effraie de nombreux assureurs.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.