La voiture sans conducteur de Google bientôt testée

 |   |  263  mots
Google n'a toutefois rien ajouté quant aux détails techniques de son engin: le message publié lundi montrait simplement une voiture blanche aux courbes arrondies.
Google n'a toutefois rien ajouté quant aux détails techniques de son engin: le message publié lundi montrait simplement une voiture blanche aux courbes arrondies. (Crédits : Google)
Le géant de l'internet américain affirme avoir assemblé un prototype "entièrement fonctionnel" de sa Google Car guidée par ordinateur. Elle pourrait être essayée "sur les routes du nord de la Californie" en 2015.

2015, année "disruptive" pour les constructeurs automobile ? Le géant de l'internet Google a annoncé lundi 22 décembre que sa première voiture sans conducteur était prête à être testée sur circuit avant un possible essai en ville en 2015. Dans un message publié sur le réseau Google+, l'équipe en charge du projet a indiqué:

"Nous allons passer les vacances (de Noël) à faire des tours sur notre piste d'essai et nous espérons vous voir sur les routes du nord de la Californie pendant la nouvelle année."

Après des années de travail, le groupe a assuré être parvenu à assembler un prototype "entièrement fonctionnel" de ce véhicule guidé par ordinateur.

Pas de volant

La firme de Moutain View n'a toutefois rien ajouté quant aux détails techniques de son engin, qui lui permettrait de se poser en pionnier du transport individuel de demain. Le message publié lundi montrait simplement une voiture blanche aux courbes arrondies.

En mai, le groupe avait indiqué que cette voiture n'aurait ni volant, ni pédale d'accélération ou de frein. "Notre logiciel et nos capteurs feront tout le travail", avait alors expliqué le responsable du projet, Chris Urmson.

Un design purement utilitaire

La vitesse maximale de la voiture Google serait de 40 km/h et son design comme ses équipements seraient purement utilitaires, avait également expliqué le groupe.

La voiture autonome pourrait marquer un "changement radical" comparable à celui provoqué par l'apparition des smartphones, selon l'analyste Mike Hudson, en charge du secteur automobile au sein de la société d'études eMarketer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2014 à 10:45 :
ONT A LE DROIT DE REVEZ??? TROPS DE QUIESTIONS DE SECURITE DANS CE MODE DE DEPLACEMENT???
a écrit le 24/12/2014 à 9:32 :
Les auto-écoles vont tout faire empêcher cette concurrence déloyale, il faut que chaque jeune continue de débourser 3000 € pour avoir le droit de conduire, Google risque de supprimer ce racket.
a écrit le 24/12/2014 à 9:20 :
Quel est l’intérêt de ce gadget,envoyer la voiture au drive du supermarché pour éviter de sortir de chez soit et consommer de la télé ou du jeu vidéo !
Réponse de le 31/12/2014 à 11:38 :
Non l’intérêt est de se déplacer sans avoir a conduire
a écrit le 23/12/2014 à 18:40 :
une mise au chômage des gendarmes ! choueeeeeeeeeeeeeeeetttttt
a écrit le 23/12/2014 à 18:35 :
ce que je trouve amusant, c'est google qui expérimente le truc .... pas les constructeurs ! ?
Réponse de le 24/12/2014 à 10:32 :
je pense que des constructeurs ont le même type de projet, mais ils communiquent moins. peut être les projet sont ils un peu moins avancés ou qu'ils travaillent sur des projets directement industrialisables.
Réponse de le 24/12/2014 à 12:44 :
Les constucteurs sont lancés sur le sujet. Mais pour l'instant ils font moins de communication sur le sujet.
L'unique objectif de Google est de faire du buzz...
Sérieusement, qui voudrait acheter une voiture qui roule à 40km/h max. et qui est interdite à la circulation ? Et oui aucun pays ne posséde la réglementation permettant à une voiture sans conducteur de rouler.
a écrit le 23/12/2014 à 18:25 :
on va pouvoir rentrer bourré à la maison ouf !!!!!!!!!!!!!
a écrit le 23/12/2014 à 14:50 :
Et en plus qu'elle est moche !
Réponse de le 23/12/2014 à 15:11 :
AMHA elle remportera autant de succès qu'une Fiat 500 ou qu'une Mini auprès de la gente féminine car elle a tout pour séduire les excellentes conductrices. :-)
a écrit le 23/12/2014 à 13:39 :
on peut rouler et envoyer des sms en meme temps. Le pied! Mais il y a un mais que le moniteur temps reel multi taches et le soft n ont pas de bugs L erreur est humaine pour la simple raison les animaux ne font pas de soft !
a écrit le 23/12/2014 à 11:38 :
Cool on va pourvoir rouler bourré !
Réponse de le 23/12/2014 à 18:26 :
+1 !
a écrit le 23/12/2014 à 11:12 :
Une voiture qui n'hésitera pas à me tuer si mathématiquement, un accident est inévitable avec une voiture venant en face où il y aurait de plus grandes chances pour les occupants de s'en sortir... C'est peut-être égoïste, mais ils ne pourraient pas quand même installer, des freins..?
Réponse de le 23/12/2014 à 11:28 :
C'est mathématiquement peu probable. Ne vous inquiétez pas, rien n'est complètement automatique, pas même les avions de ligne disposant d'un "pilote automatique".
a écrit le 23/12/2014 à 11:01 :
la voiture sans conducteur ? en France , si nous continuons , ce sera ....les conducteurs sans voiture ! haro sur " la bagnole ".
a écrit le 23/12/2014 à 11:01 :
la voiture sans conducteur ? en France , si nous continuons , ce sera ....les conducteurs sans voiture ! haro sur " la bagnole ".
Réponse de le 23/12/2014 à 12:02 :
hahahahaha excellent !
a écrit le 23/12/2014 à 10:49 :
Après la robotisation des usines, ce qui a couté des millions d'emplois dans le monde, la nouvelle tendance c'est la voiture robotisée. Des taxis, des bus urbains, des trams, bientôt des avions robotisés…. wow, quel admirable monde nouveau, n'est-ce pas ? et pourtant les patrons obsédés de profit ne pensent pas au nombre d'êtres humains qui n'auront plus de place de travail (les chauffeurs, les pilotes….), c'est le profit qui compte, et avec un PLUS : les robots ne font pas la grève !!

Triste humanité….
Réponse de le 23/12/2014 à 10:58 :
On arrête pas en marche le train du progrès! L'humanité devra s'adapter ou périr...
Réponse de le 23/12/2014 à 11:02 :
C'est clair, ce bijou technologique c'est créer tout seul !
Combien d'ingénieurs, de techniciens et de commerciaux ont été employés depuis plus de 6 ans ?
Réponse de le 23/12/2014 à 12:02 :
Pas d'accord avec Jean. Une fois ce "bijou technologique" mis au point le nombre de ces ingéniuers va diminuer, c'est sûr, un "plan social" sera vite crée. Vous avez oublié aussi qu'un centaine de techniciens n'est pas comparable aux milliers et milliers d'emplois qui ne verront plus le jour. Pensez-y.
Réponse de le 23/12/2014 à 12:46 :
@Richard: donc la solution au chomage consisterait à permettre à des gens d'occuper le même type d'emploi abrutissant pendant des siècles? Il faut se remettre à couper le blé à la main? Lire encore ce type de commentaire aujourd'hui en dit long sur le niveau d'éveil à l'économie... Sans parler du fait que la com' de Google est encore bien loin de la réalité, ils ont démarré la mode de la voiture sans chauffeur, en 2015 ils peuvent très bien la débrancher, comme leurs fameuses lunettes, qui après beaucoup de bruit médiatique sont en train de finir à la poubelle.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:42 :
@Bof ; certes mais il y a une limite à la déshumanisation de l'emploi. Et vous ne tiendrez pas le même discours si c'est votre emploi qui est menacé par l'automatisation. Je suis conseillé bancaire et le milieu bancaire est déjà rentré de plein pied dans ce système de robotisation. Le résultat ? Moins d'embauches, moins de conseillers en agences, des clients plus mécontents que d'habitude et un rapport client/conseiller de moins en moins chaleureux. Et je ne parle là que de la banque de proximité. Dans la banque d'investissement ils sont déjà à l'étape superieur : les banques investissent en masse dans des serveurs et logiciels capablent de passer des ordres en bourses sans aucune aide humaine. Ce qui est maintenant le cas de la pluspart des ordres passé aujourd'hui.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:43 :
Et les emplois de mousquetaires ou de lavandières ?? :-D
Réponse de le 23/12/2014 à 22:41 :
@Chich
Ca fait plus de 10 ans que je suis chez bourso: le service est faible, mais le prix aussi: j'en avais marre de payer des halls d'immeubles en marbre et des ronds de jambe, mais cependant je suis retourné dans une 'vraie' banque quand j'ai eu besoin d'emprunter: il y a de la place pour les machines et l'humain, a condition que l'humain ne fasse pas un travail de machine, ou que le travail puisse être fait par le client... Pour en revenir à Google je n'y crois pas à leur bagnole: déjà ils ne connaissent rien à la fabrication industrielle de produits aussi gros, ils arrivent sur le marché comme des américains : ils ont démarché les constructeurs européens et se sont faits jeter: Google leur avait demandé de faire de la marque blanche! Ensuite à moins de rouler dans une ville toute carrée avec des piétons qui traversent uniquement la ou il faut et quand ils ont le droit, et sans aucun 2 roues, pourquoi pas. Mais cette ville n'existe pas dans la réalité.
Réponse de le 24/12/2014 à 3:40 :
@Chich

En même temps vu la nullité des pseudo-conseillers bancaires (ou plutôt véritables commerciaux en produits d'épargne), il est tout à fait normal qu'ils soient remplacés par des robots bien plus fiables et moins enclin à favoriser leurs primes sur résultat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :