Altice : vers un rachat de Bouygues Télécom ?

 |  | 373 mots
Lecture 2 min.
Une telle opération, dont le montant se chiffrerait en milliards d'euros, serait la troisième d'envergure en quelques mois d'Altice, société de Patrick Drahi.
Une telle opération, dont le montant se chiffrerait en milliards d'euros, serait la troisième d'envergure en quelques mois d'Altice, société de Patrick Drahi. (Crédits : Reuters)
La holding de Patrick Drahi examine les conditions d'une reprise de l'opérateur, à la fois sur le plan financier et réglementaire, selon des informations de l'agence financière Bloomberg News. Bouygues a déclaré lundi qu'aucune négociation n'était en cours pour le rachat de sa filiale télécoms.

Publié le 16/02/2015 à 10:10. Mis à jour le 16/02/2015 à 10:50.

En novembre, Altice avait déjà fait part de son intérêt pour Bouygues Telecom. La holding du milliardaire Patrick Drahi semble avoir désormais démarré les manœuvres en vue d'un futur rachat. En effet, cette dernière a examiné les conditions d'une reprise du numéro trois des opérateurs français, selon des informations de l'agence financière Bloomberg News.

Discussions informelles entre les conseillers des deux parties

Les conseillers d'Altice et de Bouygues ont tenu des discussions informelles sur un possible accord, ajoute Bloomberg, citant des personnes proches du dossier. Toutefois, Altice n'a pas encore décidé s'il allait de l'avant avec une offre formelle ou pas.

La holding de Patrick Drahi estime qu'un rapprochement avec Bouygues Telecom pourrait être avalisé par les autorités françaises, pour peu que l'opération ne se solde pas par des pertes d'emplois importantes, ajoutent les sources citées par Bloomberg. Le gouvernement s'est en effet montré ouvert à l'hypothèse d'une réduction de 4 à 3 du nombre d'opérateurs actifs sur le marché français.

Pa de négociation en cours pour la vente de sa filiale Telecom, assure Bouygues

Toutefois, Bouygues a déclaré lundi 16 février qu'aucune négociation n'était en cours actuellement pour la vente de sa filiale Bouygues Telecom, tout en soulignant  qu'"elle reçoit depuis plusieurs mois des marques d'intérêt pour sa filiale télécoms dans un contexte où la plupart des opérateurs souhaitent une consolidation du secteur".

La troisième opération d'envergure en quelques mois ?

Une telle opération, dont le montant se chiffrerait en milliards d'euros, serait la troisième d'envergure en quelques mois d'Altice, après les acquisitions de SFR et de Portugal Telecom. La société de Patrick Drahi a aussi constitué dans l'intervalle un groupe de presse de taille significative en France.

L'an dernier, Bouygues avait engagé des négociations avec l'autre grand entrepreneur français des télécoms Xavier Niel (Iliad/Free) pour lui céder sa filiale, mais les discussions avaient achoppé sur le prix de vente. Les médias avaient alors rapporté que Bouygues réclamait jusqu'à 8 milliards d'euros pour sa filiale télécoms.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/02/2015 à 11:38 :
Trop cher, mais faudrait il que Martin Bouygues renonce à sa prime de "sortie du secteur".
Par contre quelle est la santé des deux autres secteurs, BTP et Média, du groupe Bouygues ?
a écrit le 17/02/2015 à 9:53 :
Vivaction serait en négociation pour reprendre bouygues avec un fond américain !
a écrit le 16/02/2015 à 22:07 :
Si Bouygues vend à ce requin qui fait son argent en France mais refuse d'y payer ses impôts alors je pars chez Orange ou Free.
Réponse de le 16/02/2015 à 23:45 :
moi je suis chez Free depuis le début, ils sont plus correct que Orange qui a profité de ses clients pendant de nombreuses années
Réponse de le 19/03/2015 à 5:43 :
Ben ils peuvent, le réseau ne couvre pas toute la france aussi bien en mobile qu en ADSL, contrairement a orange.
Et oui ca a un cout le déploiement d un grand réseau, et surtout la fibre ou free n en rame pas une....
Quand free aura la même couverture qu'orange, les prix ne seront pas aussi interessant que ca.
a écrit le 16/02/2015 à 21:54 :
Course a la taille et à l'endettement. Il va dans le mur. Le contribuable paiera les pertes des banques prêteuses, comme d'habitude...
a écrit le 16/02/2015 à 21:43 :
Tapie, Messier, Drahy?
Réponse de le 17/02/2015 à 10:38 :
bin oui.. tout les dix ans l' histoire se répète.. et çà fonctionne toujours à plein.
a écrit le 16/02/2015 à 21:38 :
Le seul interet de cette rumeur est de faire chuter le titre Iliad...
Voyons!
a écrit le 16/02/2015 à 20:28 :
Sniff !!!
Chez bouygues depuis le début et pas trop mécontent
Je me vois pas payé chaque mois à une boîte dans le boss est en Suisse avec des comptes on ne sait où !!!

Le retour à france telecom semble la meilleure solution
a écrit le 16/02/2015 à 18:51 :
Non , franchement ça le fait pas... Vous travaillez contre vos intérêts en publiant de telles photos.
Un peu de communication , que Diable...!
Gardez l'article , mais virez la photo et mettez nous Tom Cruise à 20 ans , siouplait...
Ainsi , vous augmenterez votre lectorat ...
a écrit le 16/02/2015 à 17:38 :
Toutes ces opérations ont quelque chose de dérangeant. A quel titre mon argent et celui de mes enfants et petits enfants doit-il servir à permettre à un tel montage de se faire à des taux si bas? Car si une telle opération peut avoir lieu (la création d'un groupe majeur en quelques années) c'est par l'entremise de l'état, des banques et de la BCE. Donc de notre argent. Au final, c'est notre garantie qui permet celle des autres qui l'attribuent discrétionnairement, gommant la réalité des risques (le fameux aléa moral) propres à ces opérations, mais nous débitant du notre au-delà de sa juste mesure.
Il y a là un procédé proche de la corruption, mais indiscernable par la majorité des acteurs car on oppose ou met en parallèle des situations a priori incomparable. La réalité est pourtant qu'ils sont comparés et chiffrés.
Réponse de le 16/02/2015 à 18:15 :
??? c'est pas de votre argent ni de de vos enfants !

c'est l'argent des investisseurs, si vous voulez investir vous pouvez: l'obligation altice a un coupons de 5 à 7% ... c'est qd même mieux que 1¨% de LivretA ... mais il y a le risque... si altice en faillite...
Réponse de le 16/02/2015 à 19:17 :
@swan

Il est pratiquement certain que Altice va faire faillite au regard de son surendettement et de sa politique commerciale. Il faut être naïf pour croire que l'on se relève de la spirale de l'endettement par le crédit. Lorsque Altice ne vaudra plus rien, ses concurrents pourront se délecter de sa dépouille. Que M. Drahi poursuit son délire de LBO, les clients mécontents par ses services misérables lui rendront la monnaie de sa pièce en partant pour la concurrence.
Réponse de le 17/02/2015 à 13:35 :
vous savez lire une phrase de plus de 10 mots ou cela vous est insupportable? Comment croyez-vous qu'on puisse avoir des taux comme actuellement? Quid de la disparition de l'alea moral lors de telles opérations? Quant à la logique dite industrielle sous-tendant de telles concentrations, elle se résume au financement par la collectivité d'infrastructures dont les exploitations sont privées (rentes et capitalisme de connivence).
a écrit le 16/02/2015 à 16:52 :
"Pa de négociation" Pas
a écrit le 16/02/2015 à 13:22 :
Vu les pratiques commerciales de ce monsieur, après la résiliation à Numéricable, puis à SFR, il va être temps de résilier BouygTel...???
Ce sera donc Free ou Orange en 4P!
Réponse de le 16/02/2015 à 18:17 :
LoL..altice a de l'humour! il transforme SFR en NOOS 2.0

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :