Samsung va creuser l'écart avec Apple cette année dans les smartphones

 |   |  363  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Du fait de sa gamme de produits plus large, le constructeur sud-coréen devrait vendre 290 millions de smartphones cette année, 100 millions de plus que son rival californien, selon le cabinet Strategy Analytics.

Y aura-t-il un Galaxy SIV en avril et un iPhone 6 ou un iPhone mini dans le courant de l'année ? La bataille entre les deux titans du smartphone, Samsung et Apple, va redoubler d'intensité cette année et le constructeur sud-coréen devrait encore creuser l'écart du fait de son portefeuille de produits plus étendu. Selon le cabinet spécialisé Strategy Analytics, Samsung devrait écouler 290 millions de smarphones en 2013, soit 35% de plus que les 215 millions d'exemplaires estimés pour l'année qui vient de se clore, confortant son leadership avec une part de marché mondiale de 33%. Ce serait 110 millions de plus que son rival Apple, qui devrait vendre cette année 180 millions d'iPhone, en hausse de 33%, reflétant un léger tassement de sa part de marché à 20% (contre 21%). L'ensemble du marché des smartphones devrait progresser de 27% en 2013 selon Strategy Analytics pour atteindre 875 millions d'unités vendues, une croissance moins forte qu'en 2012 (+41%).


Un iPhone mini en 2014 ?
« Samsung intervient sur davantage de segments de marché ce qui va lui permettre d'engranger plus de volume qu'Apple et d'accroître légèrement son avance du fait de son portefeuille de produits plus large et sur plusieurs niveaux de gamme » explique Neil Mawston, de Strategy Analytics, à l'agence Reuters. L'analyste n'exclut pas une contre-attaque de la firme californienne. « Nous pensons que Apple devra lancer un iPhone mini à un moment ou un autre au cours des trois prochaines années afin de répondre aux besoins des centaines de millions de clients en prépayé dans le monde qui n'ont pas les moyens d'acheter l'actuel iPhone » explique l'analyste, qui croit plutôt en une sortie de cet iPhone d'entrée de gamme plus probablement « l'année prochaine, en 2014, lorsque Apple aura besoin de relancer sa croissance. Pour l'instant, l'iPhone 5 croît rapidement et de façon rentable, ce qui n'incite guère Apple à lancer un iPhone mini cette année. » La rumeur d'une déclinaison plus petite, moins chère et moins sophistiquée de l'iPhone, dans une stratégie de démocratisation similaire à celle adoptée pour l'iPod, circule depuis la sortie du premier iPhone en 2007. Mais Apple a d'abord dupliqué cette stratégie sur son iPad.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2013 à 20:48 :
Et la France dans tout ça?
a écrit le 04/01/2013 à 17:57 :
Apple s'est peut être déjà fermé les portes. Nombreux (si on en croit leurs déclarations) sont les acheteurs du dernier modèle PARCE QUE ils ont revendu le i-truc n-1. Mais la source pourrait se tarir; forcer sa soeur ou sa belle mère à "faire une bonne affaire" pourrait ne plus être aisé, une fois (voire plus) par an ! Si donc les clients potentiels commencent à jauger les qualités à l'aune de ce qu'il y a dans leur porte feuille, ils risquent de réaliser qu'il existe des smartphones qui font aussi bien (voire mieux (2 SIM)) pour 100EUR. Samsung est soumis au même problème, mais a l'avantage de proposer aussi de l'entrée de gamme. Or pour Apple, s'il se lancent sur ce segment de marché, soit ils "casseront leur image" (objet de décennies de marketing), soit ils devront se confronter aux coréens (et autres asiatiques), et il est loin d'être sûr qu'ils soient les meilleurs sur le terrain des faibles marges; voire de l'innovation.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :