Samsung victime du recul des smartphones et du won fort

 |   |  330  mots
Samsung souffre du won fort et du recul de la vente de smartphones. (Photos : Reuters)
Samsung souffre du won fort et du recul de la vente de smartphones. (Photos : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Samsung a annoncé un résultat opérationnel en baisse de 18% au quatrième trimestre 2013 par rapport au précédent. Le won fort et le recul de la vente de smartphones en sont les principaux responsables.

Fin d'année difficile chez Samsung. Le géant sud-coréen a en effet annoncé vendredi un résultat opérationnel en baisse de 18% au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent, touché par les ventes de smartphones.

Le résultat opérationnel a atteint 8.300 milliards de won (7,8 mds de dollars) pour la période octobre-décembre, soit une baisse de 6% par rapport à la même période l'an dernier. Ce alors qu'en 2013, il avait atteint 36.800 milliards de won (34,2 mds de dollars), soit une hausse de 27% par rapport à l'année précédente.

Effet de change négatif

Hormis la baisse des ventes de smartphones, le numéro un mondial en la matière et dans la fabrication de téléviseurs a attribué cette baisse de ses résultats trimestriels à un effet de change négatif de quelque 700 milliards de won et à une charge exceptionnelle de quelque 800 milliards de won.

Ces résultats en baisse sont les premiers après plusieurs trimestres consécutifs de profits record, dûs notamment aux ventes de son produit phare, le smartphone Galaxy.

"Il va être difficile pour Samsung d'améliorer ses résultats au premier trimestre (cette année) alors que la faiblesse saisonnière des industries des technologies de l'information exercera une pression défavorable sur la demande pour les composants éléctroniques et liés aux téléviseurs", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Arrivée d'une nouvelle concurrence

Samsung a une part de marché mondial de quelque 38,8% dans le secteur des smartphones, devant son rival Apple qui en détient 13,1%, selon le cabinet spécialisé IDC.

Mais l'émergence de nouveaux concurrents meilleurs marchés, notamment en provenance de Chine, et l'accord de distribution conclu par l'américain Apple avec le chinois China Mobile Ltd, vient changer la donne. Samsung détenait au troisième trimestre 2013 quelque 18% du marché chinois des smartphones, selon le cabinet de consultants chinois Analysys International, contre seulement 3,5% pour Apple.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2014 à 16:55 :
une monnaie forte cela se paie cash surtout quand on est une entreprise qui vit de l'export , tout le monde n'a pas une monnaie forte et cela l'Europe devrait peut-être méditer sur ce sujet .. a défaut on dira aux salariés qu'il faut encore se serrer la ceinture pour être compétitif ? et demander d'avoir une meilleure offre sur les concurrents en rognant çi et çà ? .. en plus les concurrents chinois avec apple cela ressemble au jackpot d'ibm avec microsoft dans les années 80 .. le géant commence a avoir peur ?..
a écrit le 24/01/2014 à 10:52 :
Il y a une 3ème raison que La Tribune oublie: Samsung a souhaité dans le cadre de son 20ème anniversaire de changement de stratégie de management de payer des bonus supplémentaires à ses employés:
"It paid out 700 billion won to its employees last year to commemorate the 20th anniversary of its so-called New Management Initiative, Samsung’s key business strategy"
Et oui, on sait remercier ses employés en Corée...
Réponse de le 26/01/2014 à 10:09 :
Si c'est vrai je félicite SAMSUNG de payer des bonus à ses employés. Et si TOUS les "petits" employés sont concerné avec de bon bonus (les patrons ce fice de ces bonus ils en ont déjà) leurs résultats vont vites remonter car leurs employés auront plus d’entrains à travailler... Il me semble que c’était çà le capitalisme avant (LA REDISTRIBUTION POUR TOUS et pas que aux patrons et actionnaires comme actuellement)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :