Apple en passe de racheter Shazam

 |   |  232  mots
Selon Tech Crunch, Apple pourrait débourser de l'ordre de 300 millions de livres (340 millions d'euros ou 400 millions de dollars) pour s'offrir l'appli Shazam.
Selon Tech Crunch, Apple pourrait débourser de l'ordre de 300 millions de livres (340 millions d'euros ou 400 millions de dollars) pour s'offrir l'appli Shazam. (Crédits : DR)
Selon Tech Crunch, la firme américaine serait en discussions avancées en vue de l'acquisition de l'appli de reconnaissance musicale Shazam, qui pourrait être annoncée lundi. La transaction serait de plusieurs centaines de millions de dollars.

Une nouvelle acquisition en vue dans la musique : après les casques et le service de streaming Beats pour 3 milliards de dollars en 2014, Apple serait en discussions avancées en vue du rachat de l'application de reconnaissance musicale Shazam, selon le site spécialisé Tech Crunch. La transaction, qui se chiffrerait en plusieurs centaines de millions de dollars, pourrait être annoncée dès lundi.

Selon Tech Crunch, Apple pourrait débourser de l'ordre de 300 millions de livres (340 millions d'euros ou 400 millions de dollars) pour s'offrir Shazam. Ce serait trois à quatre fois moins que la valorisation lors de son dernier tour de table en 2015.

En dépit d'une forte notoriété, l'application, qui a été téléchargée plus d'un milliard de fois, selon des chiffres de l'automne 2016, peine à monétiser son service, accessible au départ en 1999 par SMS : l'entreprise britannique a réalisé un chiffre d'affaires de 40 millions livres (45 millions d'euros) lors de son exercice fiscal 2016 et une légère perte.

L'application Shazam est déjà intégrée à l'assistant virtuel Siri de l'iPhone et l'iPad d'Apple. Elle présente d'autres fonctionnalités qui intéressent la firme à la pomme  comme son outil de reconnaissance d'émissions de télévision. Shazam est aussi intégré à Snapchat et est rémunéré par des sites comme Apple Music ou Spotify lorsque les utilisateurs cliquent pour acheter un morceau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2017 à 9:08 :
Plusieurs centaine de millions de dollars ce serait une véritable affaire étant donné que c'est une application souvent utilisée, irrégulièrement forcément certes et très pratique inscrite dans la durée, une idée qui ne devrait pas devenir obsolète avant bien longtemps.

Un outil sous exploité à mon avis.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :