FT120, Next40 : l'illusion de grandeur de la French Tech

 |   |  622  mots
(Crédits : DR)
Le gouvernement a lancé le label « Next40 » et le « French Tech 120 », nouveau programme piloté par la Mission French Tech pour valoriser les « scale-up » françaises, qui ont pourtant encore beaucoup à accomplir.

On connaissait le CAC 40 et le SBF120, deux indices prestigieux qui désignent les champions français cotés en Bourse. Place désormais au Next40 et au FT120, leurs équivalents pour la tech. Enfin presque. Annoncés en grande pompe par Emmanuel Macron à la veille du France Digitale Day, qui s'est tenu le 18 septembre, ces deux labels sont surtout symboliques. « Ils actent l'idée que les startups sont l'économie de demain. Les entreprises du Next40 vont créer à elles seules 25000 emplois dans les deux prochaines années, ce n'est pas rien », justifie Kat Borlongan, la directrice de la Mission French Tech.

Le Next40, un catalogue du "meilleur" de la French Tech

Alors que le chef de l'État a fixé l'objectif de « 25 licornes en 2025 », le gouvernement s'attaque à la dernière faiblesse de la tech française : le growth, c'est-à-dire l'hyper-croissance des startups, synonyme de levées de fonds de plus de 50 ou 100 millions d'euros, de recrutements massifs et d'internationalisation. Pour le financement, Emmanuel Macron a annoncé 5 milliards d'euros supplémentaires injectés par les assureurs et les banquiers.

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2019 à 23:13 :
Espérons que ce ne sera pas qu'une illusion, sinon adieu aux mds d'euros investis qui se seront évaporé et au maintien du niveau de vie futur, bjr alors à l'appauvrissement généralisé et à son lot d'inégalités difficilement supportable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :