Guerre des contenus, guerre des prix : le streaming en ébullition

 |   |  1329  mots
En récupérant leur immense catalogue, les studios ont lancé une guerre des contenus, à laquelle se mêlent des trublions comme Apple. Par ricochet, le consommateur va devoir payer plus cher pour bénéficier des mêmes offres.
En récupérant leur immense catalogue, les studios ont lancé une guerre des contenus, à laquelle se mêlent des trublions comme Apple. Par ricochet, le consommateur va devoir payer plus cher pour bénéficier des mêmes offres. (Crédits : DR)
L’arrivée des grands studios hollywoodiens Disney, NBCUniversal et WarnerMedia, va bouleverser le marché du streaming vidéo, dominé par les pionniers Netflix et Amazon.

« Le marché est tellement vaste que notre principal concurrent, quand on y réfléchit bien... c'est le sommeil », affirmait en avril 2017, avec une pointe d'arrogance, Reed Hastings, le PDG de Netflix, face à ses investisseurs. Deux ans et demi plus tard, le dirigeant n'ose plus pareille provocation. Car la concurrence a changé de dimension : le streaming est pris d'assaut par les grands studios d'Hollywood, Disney en tête, dès le 12 novembre, en attendant NBCUniversal et WarnerMedia début 2020.

Lire aussi : Streaming : Disney+ devrait débarquer en France au printemps 2020

Ces mastodontes déboulent avec un catalogue colossal et des moyens financiers conséquents pour rivaliser en quantité et en qualité avec Netflix et Amazon Prime Video (voir ci-dessous). Avec l'ambition, à terme, de leur damer le pion, comme l'affiche déjà crânement Disney. De quoi donner quelques insomnies à Reed Hastings ? Si Hollywood se réveille face aux trublions du Net que sont Netflix et Amazon Prime Video, c'est parce que le streaming vidéo par abonnement (SVoD) s'impose de plus en plus dans les usages.

Lire aussi : Streaming : Amazon Prime Video lance son bouquet de chaînes payantes en France

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/11/2019 à 12:17 :
Vu que des parties de pétanque sont diffusées sur la TNT, à mon avis le truc à de l'avenir. La pollution électrique est un autre domaine.
a écrit le 01/11/2019 à 11:05 :
"« Le marché est tellement vaste que notre principal concurrent, quand on y réfléchit bien... c'est le sommeil »"

A comparer avec le "mon boulot c'est de vendre du temps de cerveau disponible à coca cola" de Lelay

Il est vaste dans la tête des gérants de netflix qui ne semblent avoir aucune limite dans la créativité c'est un fait, au contraire plus c'est subversif plus ça leur plait, il est évident que le futur leadership sera aussi porté par cette pensée libertaire.

Que la classe dirigeante se rassure cette avalanche d'analyses, de pensées, de bilans ne mettra pas son hégémonie en question, sa compétence par contre forcément et déjà fait depuis longtemps.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :