Apple à son tour victime d'une cyberattaque

Des ordinateurs de salariés d'Apple ont été attaqués par les même pirates informatiques qui avaient visé Facebook un mois plus tôt. Selon le groupe américain, aucune donnée n'aurait été subtilisée.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La Pomme attaquée. Le géant américain de l'informatique indique avoir été victime de piratage dans un communiqué diffusé mardi soir. L'attaque visait des ordinateurs portables appartenant à des employés. "Rien n'indiquait que des données avaient été subtilisées", a précisé un porte-parole d'Apple à l'agence Reuters. L'entreprise tient en outre à rassurer ses clients et annonce qu'un logiciel créé pour protéger les Macs de ces attaques sera bientôt publié.

Cyberguerre

D'après le groupe, il s'agit des mêmes hackers que ceux qui avaient piraté des systèmes de Facebook au mois de janvier. Depuis plusieurs semaines, les attaques de ce type visant de grandes entreprises se multiplient. Twitter mais aussi des sites de journaux américains ont également été la cible de ces attaques. Parmi eux: Le New York Times, le Washington Post ou encore le Wall Street Journal. L'origine de ces attaques n'est pas encore identifiée. Mais les groupes de presse ont mentionné une provenance chinoise.

Des attaques lancées depuis la Chine?

Parallèlement, un rapport publié par une société privée de protection américaine, Mandiant, a formellement identifié un groupe de pirates qui, selon elle, a été mise en place par l'armée chinoise. Ce dont, bien sûr, cette dernière ce défend. Mais, d'après l'enquête, des milliers de données provenant de plus de 150 organisations auraient été récoltées par cette unités d'espions informatiques.

Lire aussi: Cyber-espionnage: l'armée chinoise formellement accusée par un rapport

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 20/02/2013 à 18:37
Signaler
Dans les pays de l'est c'est un véritable sport de hacker n'importe quoi . Etonnant de la part d'Apple qui dispose d'un système totalement différent de windows de ne pas mieux protéger l'accès de ses machines.

le 21/02/2013 à 14:43
Signaler
MacOS a beau être techniquement différent de Windows cependant il n'est pas si différent d'une distribution Linux accessible à tous (notamment aux pirates des pays en voie de développement) pour un prix dérisoire sinon nul. Pour peu qu'il contienne d...

à écrit le 20/02/2013 à 12:42
Signaler
l'espionnage industriel a toujours existé , sur pc c'est plus transparent vu le nombre de machines utilisées , aller pirater apple c'était s'attaquer a un marché plus petit et vite visible , sinon l'info n'aurait jamais été rendue publique si avait t...

à écrit le 20/02/2013 à 9:58
Signaler
Les chinois champion du piratage informatique ? Mouais...

à écrit le 20/02/2013 à 8:48
Signaler
un vers dans une pomme bio , c'est extremement normal voir naturel !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.