IBM dévoile un investissement de 1 milliard de dollars dans le cloud

 |   |  330  mots
IBM investit plus de 6 milliards de dollars chaque année en R&D. (Reuters/China Daily)
IBM investit plus de 6 milliards de dollars chaque année en R&D. (Reuters/China Daily) (Crédits : Reuters/China Daily)
Le géant américain IBM a rendu public un investissement de plus de 1 milliard de dollars dans "BlueMix", une "plate-forme en tant que service" (PaaS), cloud principalement destiné aux entreprises.

Nom de code : BlueMix. A l'occasion d'une "cloud conference" IBM a annoncé à ses investisseurs avoir investi 1 milliard de dollars dans le "nuage", dont la première concrétisation est une plate-forme cloud en PaaS (Plate-forme en tant que service), BlueMix.

Ce type de Cloud Computing, le Paas, entend mettre à disposition des entreprises un environnement d'exécution rapidement disponible, en leur laissant la maîtrise des applications qu'elles peuvent installer, configurer et utiliser elles-mêmes.

Open beta

BlueMix, Paas en open beta, fournira des programme de développement en cloud pour faciliter la création d'applications d'entreprises par les développeurs. Sur son site internet, IBM explique avoir "imaginé un système qui répondrait aux besoins et aux défis auxquels sont confrontés les développeurs tout en permettant aux entreprises de tirer parti de leurs ressources de la façon la plus efficace possible".

Le site spécialisé The Street indique que l'investissement d'IBM porte également sur son portefeuille "middleware", un logiciel qui créé un réseau d'échange d'informations entre différentes application, comme WebSphere. Les services de middleware d'IBM ont pour objectif prioritaire le mobile, les applications web, l'intégration et la gestion des données, ainsi que l'interface de processus de demande de services (API). Ils constituent le cœur de l'activité à 26 milliards de dollars de l'entreprise dans les logiciels.

6 milliards de dollars en R&D

IBM investit plus de 6 milliards de dollars chaque année en recherche et développement, selon The Street, dont une grande partie à destination du cloud. Mi-janvier, la société avait indiqué vouloir allouer une partie de ses investissements à l'ouverture de 15 data centers pour compléter les 25 déjà existants. L'un d'entre eux sera installé à Paris au "second semestre 2014", avait indiqué IBM.

En juin dernier, IBM avait racheté SoftLayer, une société spécialisée dans l'hébergement Web à la demande et les services de centres de données, pour un montant estimé autour de deux milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2014 à 17:32 :
Dommage qu'il n'y ait pas de prestataires de services qui fasse du Brain AAS. Faut dire que c'est un truc rare dans les hautes hierarchies d'entreprise, le brain.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :