Apple dépasse les 700 milliards de dollars de valorisation, un record

 |   |  315  mots
Les dernières versions de son iPhone (6 et 6 Plus) ont suscité un véritable engouement auprès des consommateurs au quatrième trimestre.
Les dernières versions de son iPhone (6 et 6 Plus) ont suscité un véritable engouement auprès des consommateurs au quatrième trimestre. (Crédits : © Brendan McDermid / Reuters)
Le géant informatique avait déjà atteint ce cours mais l'action finissait jusque-là par redescendre sous la barre des 700 milliards de dollars lors de la clôture de la Bourse de Wall Street.

Cette fois-ci, Apple ne s'est pas contenté de dépasser le seuil symbolique. À la clôture de Wall Street mardi 10 février, le groupe informatique américain était évalué à plus de 700 milliards de dollars (environ 618,5 milliards d'euros). D'après des données de l'agence Bloomberg News, c'est la première fois qu'une entreprise américaine atteint ce niveau.

L'action Apple a gagné 1,92% sur la journée et terminé la séance à un nouveau record historique de 122,02 dollars. Cela valorise l'ensemble du groupe à 710,7 milliards de dollars.

Un cap déjà franchi mais jamais maintenu

Déjà première capitalisation boursière mondiale devant le groupe pétrolier ExxonMobil (évalué mardi à 382,3 milliards de dollars en clôture), Apple avait déjà franchi les 700 milliards de dollars de valorisation auparavant (encore très récemment le 4 février où l'action avait atteint les 120,35 dollars), mais n'était jusqu'alors pas parvenu à rester au-dessus.

Les dernières versions de son iPhone (6 et 6 Plus) ont suscité un véritable engouement auprès des consommateurs au quatrième trimestre, où la marque à la pomme a dégagé un bénéfice net historique de 18 milliard de dollars, du jamais vu pour une entreprise dans le monde quel que soit son secteur d'activité.

     | Lire Smartphones : Apple rattrape Samsung

Des milliards d'investissement dans le solaire

La firme de Cupertino s'est parallèlement engagée mardi à investir 848 millions de dollars dans un projet de centrale solaire en Californie, a annoncé son partenaire First Solar. La construction devrait être terminée d'ici fin 2016.

Apple a déjà investi dans l'énergie solaire pour faire fonctionner des centres de données en Caroline du Nord et au Nevada. Et il avait encore annoncé au début du mois un investissement de 2 milliards de dollars dans la prochaine décennie pour construire un nouveau centre de données et une centrale électrique solaire à proximité pour le faire fonctionner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2015 à 14:22 :
Pour dire la stupidité des gens. une boite qui se revendique asocial, qui ne paie pas une once d' impôt ni taxe ou que ce soit, revendique même le droit de planquer son pognon dans des paradis fiscaux, à part le boycott je ne vois pas bien ce qu' elle mérite. Les investisseurs qui voient cette tirelire sur pied se plomber de dettes ne sont pas plus intelligent. Mais les gens sont ainsi fait qu' ils vont même détruire le boulot de leurs enfants, de leurs familles en allant scannés eux même leurs courses en grande surface aux détriment des emplois de caissières. Ils sont d' une stupidité effarante et avec apple ( entre autre ) montre bien la mondialisation de la connerie.
Réponse de le 12/02/2015 à 11:31 :
Si vous saviez le nombre de "bobos" de gauche qui tapent sur le capitalisme ultra-libéral le plus brutal, mais qui tiennent à coeur de s'exhiber avec le dernier produit Apple pour nous montrer qu'ils sont dans le coup.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :