Prix 10.000 startups 2022 : découvrez les 8 gagnants dans la catégorie Environnement & Energie

Au terme d'un tour de France d'un mois, La Tribune et son jury d'experts de l'innovation (BNP Paribas, Bpifrance, Business France et la Mission French Tech) ont désigné les 8 champions régionaux dans la catégorie "Environnement & Energie" du prix 10.000 startups pour changer le monde 2022. Qui, parmi eux, sera le grand gagnant national ? Découvrez Equium, Dioxycle, Farm3, Induo, La Tannerie Végétale, Pili, Sempack et TechnoCarbon. Résultats le lundi 28 mars au Grand Rex de Paris.

5 mn

Equium, Dioxycle, Farm3, Induo, La Tannerie Végétale, Pili, Sempack et TechnoCarbon sont les 8 gagnants 2022 dans la catégorie Environnement & Energie du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune.
Equium, Dioxycle, Farm3, Induo, La Tannerie Végétale, Pili, Sempack et TechnoCarbon sont les 8 gagnants 2022 dans la catégorie Environnement & Energie du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune. (Crédits : La Tribune)
  • Equium - Cédric François

Gagnant de la région Grand Ouest

Cette deeptech nantaise apporte une rupture technologique dans le domaine de la production de chaleur et de froid grâce à la maîtrise de la thermo-acoustique, c'est-à-dire l'usage d'ondes sonores. Equium développe ainsi un moteur thermoacoustique qui vient s'intégrer dans une pompe à chaleur, avec l'ambition de devenir le nouveau standard du marché. Ce moteur permet de remplacer totalement la technologie de compression de gaz réfrigérant, qui entraîne des effets nocifs pour la planète. C'est l'aboutissement de près de 15 années de recherche et développement dans la thermo-acoustique. Les premiers marchés ciblés sont les applications du chauffage et de la climatisation pour des applications résidentielles et tertiaires.

  • Dioxycle - Sarah Lamaison

Gagnante de la région Nouvelle-Aquitaine

Cette climate tech recycle le CO2 à grande échelle, chez les industriels, pour le transformer en matières premières valorisables. Ainsi, plutôt que la compensation carbone ou l'enfouissement carbone, Dioxycle préfère l'électrocatalyse du CO2, qui permet de le transformer en molécules valorisables comme du méthane, du monoxyde de carbone ou d'autres hydrocarbures. Sa technologie brevetée est le fruit de cinq années de R&D entre l'université de Cambridge, le Collège de France et Stanford. Le but : dérisquer la trajectoire carbone des industriels en proposant un prix de réduction par tonne de CO2 prévisible et plus avantageux que des technologies de stockage.

  • Farm3 - Romain Schmitt

Gagnant de la région Grand Est

Première ferme verticale bioponique robotisée au monde, « Le cube » peut faire pousser entre jusqu'à 5.000 plantes sur 12m2, sans pesticide ni OGM, réduisant l'utilisation d'eau de 99,8% par rapport aux cultures traditionnelles. Le cube est pensé pour être un système largement autonome par l'ajout d'un bras robotisé qui effectue la maintenance. Ce bras robotisé est assisté par un logiciel propriétaire, Farm3.0, intégrant des techniques d'apprentissage machine pour optimiser, au fur et à mesure des cycles de culture, les recettes de croissance -conditions climatiques opérées dans le cube, dosage des intrants- et ainsi proposer des rendements très élevés. Ces fermes modulaires peuvent être implémentées n'importe où dans le monde pour faire pousser n'importe quel type de plante, et se destinent aux industriels de l'agroalimentaire.

  • Induo - Pauline Guesne

Gagnante de la région Hauts-de-France

Induo a inventé un tissu de chemise qui résiste aux taches, à la transpiration et aux froissements, ce qui permet de le laver moins souvent, et donc d'économiser des lavages en machines qui sont l'un des principaux postes de consommation d'eau et d'électricité de la maison. Le tissu est distribué dans 25 pays à des marques telles que Galeries Lafayette, IKKS ou El Ganso. Fort de ce succès international, Induo va plus loin en fabricant le premier textile 100% recyclé et 100% recyclable, issu d'une innovation de rupture brevetée qui permet de recycler plus de 50% des textiles du marché contre 1% actuellement. La startup compte produire à grande échelle depuis une usine dans les Hauts-de-France afin de transformer de bout en bout l'industrie textile mondiale.

  • La Tannerie Végétale - Fanny Deléage

Gagnante de la région Aura

L'entrepreneuse a développé une innovation de rupture, protégée par un brevet international, qui créé une alternative écologique aux cuirs. Cette nouvelle matière est 100% végétale et recyclable et se destine aux industries de l'habillement, de la mode, du luxe et de l'ameublement.

  • Pili - Jérémie Blache

Gagnant de la région Occitanie

La startup toulousaine décarbone l'industrie de la couleur, qui pèse 15 milliards de dollars dans le monde et qui utilise des pigments à 99% d'origine pétrochimique. Grâce à son innovation de rupture brevetée, Pili propose des pigments biosourcés alliant fermentation et chimie verte. De quoi s'affranchir totalement du pétrole et des produits chimiques polluants impliqués dans la production de couleurs pour les secteurs du textile, du plastique, des peintures et des encres, pour un coût équivalent.

  • Sempack - Wenaël Regnier

Gagnant de la région Sud

Sempack propose une poche de forme conique souple, tenant debout aussi bien tête en haut que tête en bas. Inspiré de la poche à douille, ce packaging original et pratique peut contenir toute sorte de produit, du liquide au pâteux et semi-pâteux, en passant par les poudres. L'objectif : proposer aux professionnels comme aux particuliers un packaging alternatif, 100% éco-responsable, qui rassemble les meilleurs atours des différents packs actuels. La solution s'adresse à de nombreux marchés : alimentaire, boisson, cosmétique, industriel, home care, vétérinaire...

  • TechnoCarbon - Stephan Savarese

Gagnant de la région Ile-de-France

Cette deeptech a développé le premier matériau bas-carbone capable de remplacer l'acier et le béton armé dans une large gamme d'applications. Ce nouveau matériau dépasse les performances techniques et écologiques des matériaux les plus utilisés : acier, béton, aluminium, matières plastiques. Le cœur de sa technologie est l'alliance entre le matériau le plus ancien, la pierre, et les matériaux les plus modernes, la fibre de carbone et les fibres biosourcées. Ses technologies brevetées et résilientes permettent de construire des bâtiments, des infrastructures et des équipements plus résistants, plus légers et moins émetteurs de gaz à effet de serre.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.