Prix 10.000 startups 2022 : découvrez les gagnants du Grand Est !

De retour pour une 10è saison événement, le Prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune, a récompensé à Strasbourg six startups de la région Grand Est: Farm3, Heuristech, Urban Radar, 1km à Pied, Archeon et Symone. L'une d'entre elles repartira-t-elle, en plus, avec un grand prix national ? Réponse le 28 mars sur la scène du Grand Rex à Paris.

6 mn

Farm3, Heuristech, Urban Radar, 1km à Pied, Archeon et Symone sont les six gagnants de la région Grand Est du prix 10.000 startups pour changer le monde 2022, organisé par La Tribune.
Farm3, Heuristech, Urban Radar, 1km à Pied, Archeon et Symone sont les six gagnants de la région Grand Est du prix 10.000 startups pour changer le monde 2022, organisé par La Tribune. (Crédits : La Tribune)

Le prix 10.000 startups pour changer le monde 2022, c'est parti ! Après MarseilleLyon, Nantes et Paris ces deux dernières semaines, le tour de France de l'innovation de La Tribune a poursuivi sa tournée à Strasbourg ce jeudi 3 février. Le principe : couronner une startup dans chacune des six catégories Environnement & EnergieIndustrie du futurData & IASmart tech (innovations d'usage), Santé et Start (pépites en phase d'amorçage). Vingt-deux startups des régions Grand Est et Bourgogne Franche-Comté sont venues pitcher leur innovation devant un jury de professionnels. En plus de La Tribune se trouvaient nos partenaires BNP Paribas, la Mission French Tech, Bpifrance, Business France et Alsace Digitale.

L'une d'entre elles sera-t-elle grande gagnante nationale ? Pour le savoir, rendez-vous au Grand Rex de Paris le 28 mars prochain à 19h, pour la cérémonie de remise des prix qui réunira l'ensemble de l'écosystème d'innovation français. Le 28 mars sera assurément un temps fort pour les startups, investisseurs, institutionnels et grands groupes : ce feu d'artifice final conclura une journée entière de débats, keynotes et surprises lors du Think Tech Summit, l'événement qui pense le futur du numérique, également organisé par La Tribune.

Mais avant d'avoir peut-être les honneurs du Grand Rex, les lauréats primés ce matin devront battre dans leur catégorie les autres vainqueurs issus des étapes régionales à Marseille, Lyon, Nantes, Paris, Lille, Toulouse et Bordeaux. Au Grand Rex le 28 mars, en plus des six prix -un par catégorie-, le jury national décernera également un prix Coup de cœur, un prix Impact et un prix International, tous parmi les gagnants régionaux. Enfin, il y aura aussi un prix spécial Outre-Mer, récompensant une startup issue de trois étapes spéciales à La Réunion, dans les Caraïbes (Guadeloupe, Martinique et Guyane) et en Polynésie française.

Lire aussi 9 mnPrix 10.000 startups pour changer le monde : découvrez les gagnants 2021 !

Dans la catégorie Environnement & Energie, le jury a récompensé Romain Schmitt, le CEO de 29 ans de Farm3, basée dans le Doubs. Première ferme verticale bioponique robotisée, « Le cube » peut faire pousser entre jusqu'à 5.000 plantes sur 12m2, sans pesticide ni OGM, réduisant l'utilisation d'eau de 99,8% par rapport aux cultures traditionnelles. Le cube est pensé pour être un système largement autonome par l'ajout d'un bras robotisé qui effectue la maintenance. Ce bars robotisé est assisté par un logiciel propriétaire, Farm3.0, intégrant des techniques d'apprentissage machine pour optimiser, au fur et à mesure des cycles de culture, les recettes de croissance -conditions climatiques opérées dans le cube, dosage des intrants- et ainsi proposer des rendements très élevés. Ces fermes modulaires peuvent être implémentées n'importe où dans le monde pour faire pousser n'importe quel type de plante, et se destinent aux industriels de l'agroalimentaire.

Dans la catégorie Industrie du futur, la gagnante est Solveig Parent, la cofondatrice de 24 ans de Heuristech. Cette deeptech strasbourgeoise détecte des dégâts liés à la corrosion sur les pipelines, ces canalisations qui transportent les liquides et gaz critiques au fonctionnement des centres urbains modernes, et qui sont enterrés sous les voies de circulation. La solution d'Heuristech fonctionne comme un radar : les informations collectées et analysées permettent aux sociétés exploitant les pipelines de planifier efficacement une maintenance préventive. Les coûts de maintenance liés à la corrosion sont diminués de 80% en environnement urbain, et des catastrophes écologiques majeures sont ainsi évitées.

Lire aussi 6 mnPrix 10.000 startups 2022 : découvrez les gagnants de Paris et de l'Île-de-France !

Dans la catégorie Data & IA, le prix revient à Philippe Rapin, le CEO de 44 ans de Urban Radar. Cette pépite de Reims rend accompagne les collectivités dans leur neutralité carbone grâce à la donnée. Son outil cartographie les rues et les ressources des villes pour générer de la donnée exploitable par sa plateforme de datavisualisation, qui en déduit des indicateurs pour mieux piloter le territoire, par exemple pour organiser les flux de la livraison du dernier kilomètre et aménager l'espace public en conséquence. La startup travaille actuellement avec plus d'une dizaine de collectivités en Europe.

Dans la catégorie Smart tech (innovations d'usage), le jury a primé Laure Wagner, la cofondatrice et CEO de 39 ans de 1km à Pied. Alors que 75% des salariés travaillent sur le terrain et que la moitié d'entre eux sont employés par des entreprises multi-sites, cette startup de Saône-et-Loire leur permet d'optimisation les trajets domicile-travail. Sur la base du fichier RH, sa plateforme sécurisée aide à définir le plan de mobilité employeur et pilote les mobilités internes. Plus de 60% des employés des entreprises clientes ont bénéficié d'une amélioration de leur mobilité grâce à 1km A Pied, qui revendique des entreprises comme McDonald's, L'Occitane, SNCF ou Swile parmi ses clients.

Lire aussi 6 mnPrix 10.000 startups 2022 : découvrez les gagnants du Grand Ouest !

Dans la catégorie Santé, le lauréat est Alban De Luca, le CEO de 33 ans de Archeon. Cette startup de Besançon a développé EOlife, le premier dispositif médical au monde dédié à la ventilation manuelle dans la réanimation cardiaque. EOlife a été développé à l'échelle nationale en collaboration avec la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, le SDIS 25, le SDIS 51, le CHU de Besançon et l'hôpital Lariboisière à Paris.

Et enfin, dans la catégorie Start, qui récompense les jeunes pousses en amorçage dans tous les domaines, le jury a récompensé Romain Coispine, le CEO de 35 ans de Symone. Symone est une ESUS (Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale) labellisée par le Pôle de compétitivité Pôle Véhicule du Futur, qui vise à mettre sur le marché dès 2023 des grands véhicules fonctionnant à l'hydrogène vert et disposés aux entrées des autoroutes. La voiture ou la moto de l'utilisateur est remorquée tandis le client monte à l'avant dans une cabine passagers tout confort. De quoi se laisser transporter, de jour comme de nuit, sur l'autoroute comme dans un train en première classe, et arriver frais et reposé à destination avec son véhicule, tout en ayant réduit son empreine carbone et l'usage de sa voiture.

Lire aussi 5 mnPrix 10.000 startups 2022 : découvrez les gagnants de Lyon et sa région

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.