Recherche d'emploi : la startup Welcome to the jungle lève 7 millions d'euros pour conquérir l'Europe

 |   |  563  mots
Bertrand Uzeel et Jérémy Clédat, les deux cofondateurs de Welcome to the jungle.
Bertrand Uzeel et Jérémy Clédat, les deux cofondateurs de Welcome to the jungle. (Crédits : DR)
La pépite parisienne du recrutement doit son succès à son positionnement original qui inverse le processus de recrutement en demandant aux entreprises de "se vendre" auprès des candidats. La startup réalise une Série B de 7 millions d'euros pour s'étendre en Europe.

Le "dépoussiérage" fonctionne pour Welcome to the jungle. La startup parisienne, fondée en 2015 avec l'ambition de moderniser le processus de recrutement, annonce la réussite de sa deuxième levée de fonds, de 7 millions d'euros. L'occasion de faire entrer dans son capital les fonds XAnge, Ambition numérique de Bpifrance et Kima Ventures -créé par Xavier Niel -, qui rejoignent les investisseurs historiques Jean-Paul Guisset et Michel Benabou via son "family office" Financière Saint James. Au total, l'entreprise a levé 9 millions d'euros en trois ans.

Une plateforme pensée comme un "média" dédié au recrutement

Si les cofondateurs Jérémy Clédat et Bertrand Uzeel ont réussi à convaincre ces fonds d'embarquer dans leur aventure, c'est parce que leur pari de placer l'entreprise dans la posture du candidat qui doit attirer les talents, s'est révélé payant.

Welcome to the jungle est une plateforme web et mobile qui se revendique comme un média au service du candidat, pour l'aider à choisir la "tribu", c'est-à-dire l'entreprise qui lui correspond le mieux. Une inversion du rapport de force qui correspond à la réalité du recrutement des cadres dans les secteurs de la tech, de la finance et du luxe, qui recrutent à tour de bras et qui rencontrent des difficultés à attirer des talents.

Après avoir renseigné son secteur d'activité, le candidat a accès à toutes les entreprises qui cherchent actuellement à recruter. Chacune dispose d'un mini-site pour "se vendre" au candidat : chiffres-clés (nombre de collaborateurs, pourcentage d'hommes et de femmes, âge moyen, turnover, chiffre d'affaires), photos des locaux, description détaillée de l'entreprise et de son état d'esprit, interviews vidéo et portraits texte de certains employés... Du contenu sur-mesure réalisé par les équipes de Welcome to the jungle, censé refléter "l'âme" de l'entreprise, d'après le CEO Jérémy Clédat :

"Nous voulons offrir au candidat la meilleure expérience possible et tout le contenu nécessaire pour s'orienter au mieux. Nous ne sommes pas une énième solution de "matching" entre candidats et recruteurs, nous croyons en une rencontre véritable permise par le partage d'informations et la possibilité pour le candidat de découvrir la culture des entreprises", explique-t-il.

Conquérir l'Europe et investir dans les contenus

En plus de la plateforme de recrutement, Welcome to the jungle produit aussi un magazine annuel et des trimestriels distribués gratuitement dans une centaine d'écoles de commerce et d'ingénieurs. Le site abrite aussi une rubrique dédiée à des articles sur l'entreprise, et plusieurs formats vidéo : 360, une web-série dont chaque épisode permet de s'immerger à 360° dans les locaux d'une entreprise ; Culture +, des reportages dans des entreprises clientes ; et Stories, des portraits de startuppeurs. Des événements RH sont aussi organisés, surtout à Paris.

Après 2 millions d'euros levés en janvier 2017, les 7 millions du nouveau tour de table devront permettre à la startup de s'étendre en Europe - l'ouverture d'un nouveau pays est prévue pour 2018 - et d'investir pour améliorer la plateforme et les contenus.

Welcome to the jungle revendique 600.000 visiteurs uniques par mois et plus de 1.000 entreprises clientes, aussi bien des startups que des grands groupes. Parmi elles figurent LVMH, Sephora, Vestiaire Collective, Accor Hotels, Société Générale, Institut Montaigne, Softbank Robotics Europe, Le Bon Coin ou encore OVH.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2018 à 16:58 :
je cherche de travaille mécanique
a écrit le 21/11/2018 à 20:20 :
Salut je cherche de travail je suis mécanique avec permis de conduit
a écrit le 15/05/2018 à 18:57 :
Good good good

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :