La partie commence pour les acteurs du poker en ligne en France

 |   |  332  mots
Le Journal officiel a publié le décret d'application relatif aux catégories des jeux de cercle en ligne. Deux types de poker sont autorisés en France désormais.

Dans les starting-blocks depuis l'ouverture il y a trois semaines du marché français des paris sportifs et hippiques, les fans de poker, n'ont plus à patienter avant de jouer en ligne en toute légalité. Grâce à la parution au ce mercredi au Journal Officiel (JO) du décret du ministère de l'Intérieur précisant les domaines d'application des "jeux de cercle" et plus précisément du poker.

Ce décret conjoint du ministère de l'Intérieur et du Budget précise que deux types de poker en ligne sont désormais autorisés : le Texas hold'em poker (où chaque joueur dispose de deux cartes qu'il doit marier avec trois des cinq cartes communes à tous les joueurs) qui était déjà légal dans les casinos depuis mai 2007 et l'Omaha poker. Les règles de ces deux types de poker sont d'ailleurs rappelées dans ce texte ainsi que les obligations spécifiques des opérateurs agréés vis a vis des joueurs.
 

Vendredi, l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) a délivré une nouvelle salve de 4 licences de jeux de cercle à 4 opérateurs: Reel Malta (pokerstars.fr), Electraworks (Partypoker.fr, actpoker.fr et luckyjeux.fr), Iliad Gaming (Chilipoker.fr) et Partouche (partouche.fr). Jusque-là, sept agréments de cette catégorie avaient été délivrés avec une mention spéciale selon laquelle "le titulaire de l'agrément ne pourra proposer une offre de jeux de cercle en ligne qu'à compter de l'entrée en vigueur du décret (...)".

L' autorisation pour le poker avait été repoussée en raison d'une obstruction de Malte qui contestait auprès de l'Union européenne l'obligation faite aux joueurs par la loi française sur les jeux d'argent et de hasard en ligne de s'inscrire auprès d'un opérateur agréé.

L'Arjel a en outre a accordé deux autres licences de paris sportifs mutuels à l'opérateur Electraworks (partybets.fr et gamebookers.fr) et Lil Manager (friendbet.fr).

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :