Le gouvernement britannique veut garder les internautes à l'oeil

 |   |  342  mots
La coalition dirigée par David Cameron souhaite placer emails et appels téléphoniques sous surveillance - Reuters
La coalition dirigée par David Cameron souhaite placer emails et appels téléphoniques sous surveillance - Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Messages envoyés, sites internet consultés ou même numéros de téléphones composés... Voici ce que le gouvernement britannique veut pouvoir surveiller. Il s'apprête même à proposer une loi en ce sens, comme il l'a confirmé dimanche. De quoi susciter la polémique dans le pays de naissance de George Orwell.

Le gouvernement britannique jouera-t-il au "Big Brother"? Sans aller jusqu'à placer des caméras dans les habitations, comme dans 1984 de George Orwell, il s'apprête tout de même à proposer de nouvelles lois visant à imposer l'installation de mouchards dans les équipements des fournisseurs internet. Cette proposition pourrait être formulée au Parlement dès le le 9 mai, à l'occasion du discours de la Reine.

"Il est vital que la police et les services de sécurité soient en mesure d'obtenir des données sur les communications dans certains circonstances afin d'enquêter sur les crimes et les actes terroristes et de protéger le public", a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur, confirmant une information révélée par le Sunday Times. La coalition au pouvoir souhaite ouvrir le débat "aussitôt que les parlementaire en auront le temps". 

Souhaitant se montrer rassurant, le porte-parole du ministère de l'Intérieur a précisé que le contenu des messages téléhponiques ou des courriels ne serait pas lus par les services de renseignements. Il s'agirait seulement d'engranger des informations sur "l'heure, la durée, les numéros de téléphones composés ou les adresses mails".

Des opposants contre un "pas sans précédent"

La proposition a soulevé l'indignation de certaines associations de défenses des libertés. Si elle est bien votée, cette réglementation constituerait "un pas sans précédent, où l'on verrait la Grande-Bretagne adopter le même type de surveillance que l'on voit en Chine et en Iran",  a ainsi estimé le directeur de l'association Big Brother Watch Campaign, Nick Pickles.

Du côtés des entreprises qui devront installer ces mouchards, cette mesure est considérée avec inquiétude."Il y  aura beaucoup de travail pour établir le coût de cette mesure" a confié un fournisseur internet au quotidien The Guardian.

En 2006, une tentative des Travaillistes de mettre en place des mesures similaires s'était soldée par un échec, en raison d'une forte opposition.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2012 à 11:02 :
Entre les J.O. (toujours pas d'enquête sur leurs coûts et qui va payer dans la Tribune ?) qui approchent et la fracture sociale qui s'élargit de jours en jours, compte tenu des émeutes de Londres l'été dernier, on comprend que le pouvoir soit pressé d'étendre une surveillance à tout va ...
a écrit le 02/04/2012 à 18:19 :
"They who can give up essential liberty to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety"
Benjamin Franklin
Réponse de le 02/04/2012 à 20:37 :
@mais tout..: je ne sais pas si la maxime est vraiment de Franklin, mais à en juger la jeunesse apathique d'aujourd'hui, qui accepte tout sans broncher, le retour de l'esclavage est à nos portes :-)
a écrit le 02/04/2012 à 12:49 :
du grand n'importe quoi !
faut pas arrêter de sacrifier sa liberté pour être sois disant protégé !
Réponse de le 02/04/2012 à 15:47 :
c comme la chine ce sont des dictateur c type c ce que sarko voudrais bien faire
voir déja hadopi , la loi lobssi2 bonjour la liberté sa c sarko et sa clic de m
a écrit le 02/04/2012 à 12:49 :
du grand n'importe quoi !
faut pas arrêter de sacrifier sa liberté pour être sois disant protégé !
a écrit le 02/04/2012 à 12:37 :
Et après, ça va critiquer les Chinois :-) quelle crédibilité franchement ? mais y a quand même suffisamment de béotiens qui croient que chez nous c'est plus démocratique qu'ailleurs :-)
a écrit le 02/04/2012 à 11:12 :
Apres le diktat de la city orchestre avec le gouvernement britannique,un nouveau pas de franchi pour que les oligarques gardent le pouvoir de faire ce qu'ils leur plait et asservir la population. Prochaine etape,redefinir le mot terroriste
a écrit le 02/04/2012 à 11:10 :
Ca se passerait en chine,tout les gouvernants du "monde civilise" se serait offusque. Mais bon la c'est au R-U,pays connu pour respecter certaines normes sociales,aucune corruption etcetc Triste monde
a écrit le 02/04/2012 à 9:34 :
les tories iraient-ils jusqu'à réécrire le writt d'habeas corpus? Cameron n'est plus à une mesure près pour remonter ds les sondages où il est dans les centièmes dessous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :