Facebook adopte à son tour le hashtag de Twitter

 |   |  212  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Facebook cède à la mode imposée par Twitter. Le premier réseau social du monde cherche à relancer l'activité de sa communauté dont les membres sont moins assidus sur son site

Les hashtags ou mots-dièses débarquent sur Facebook. Le premier réseau social du monde se convertit à ce procédé qui permet de faire remonter des statuts et des conversations autour d'un même thème. Facebook promet même de créer une liste de hashtags les plus populaires. La société espère relancer l'activité de ses membres de plus en plus passifs en stimulant les conversations et les débats. 

Hommage à Twitter

Facebook rejoint ainsi le club des réseaux sociaux qui ont adopté le fameux mot-dièse comme Tumblr, Pinterest, ou encore sa propre filiale, Instagram. En réalité, Facebook rend hommage à Twitter, principal promoteur de ce procédé et qui a grandement contribué à son succès. La firme fondée par Mark Zuckerberg cherche surtout à donner un nouveau coup de griffe au célèbre site de microblogging en essayant de récupérer sur son site des conversations thématiques. 

C'est donc un nouvel épisode dans la bataille que se livrent les deux plateformes emblématiques des réseaux sociaux. L'année dernière, Facebook avait racheté Instagram au nez et à la barbe de Twitter. En représailles, le site de micro-blogging avait sorti l'application de son système et créé son propre outil photo.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2013 à 11:26 :
À noter que le hashtag et le dièse se ressemblent ... Mais sont 2 signes différents , donc vouloir l'appeler mot dièse est aussi une erreur
Réponse de le 16/06/2013 à 14:58 :
Tout à fait. Selon la norme ECMA-6 (i.e. normalisation internationale de l'ASCII états-unien) le symbole # est désigné comme le signe du numéro conformément à son usage aux USA pour désigner un nombre tel que le #1 pour l'équivalent en français du N°1. Cette erreur de traduction est aussi commune au "dièse" téléphonique. Il aurait été pourtant simple de trouver une traduction simple et logique de ce symbole tel que par exemple le no (où no désignerait l'abréviation NumérO tel qu'on peut parfois l'observer lorsque le symbole ° n'est pas disponible). Ainsi le hashtag s'appellerait le mot-no alternativement à son usage historique. Quoi qu'il en soit, l'académie française aura beau vouloir normaliser le "bon" français, c'est l'usage de la langue qui en définit ses limites. Pour la majorité des français le mot-dièse restera une énigme linguistique tandis que le hashtag se banalisera aussi bien que l'email.
a écrit le 14/06/2013 à 1:46 :
C'est en anglais simplement parceque les anglophones l'ont crée! Ni + ni -
a écrit le 13/06/2013 à 21:58 :
le "hashtag", c'est le dièse en français, mais c'est sans doute plus court à écrire et plus facile à prononcer en anglais :-)
Réponse de le 13/06/2013 à 22:39 :
Oui mais c est tag comme "marquer"
Réponse de le 13/06/2013 à 23:30 :
@Mela: et ça change quoi ? marquer le mot d'un dièse et c'est un mot-dièse...toujours plus français que ces mots anglais qui font certes snobinards mais que les gens utilisent sans savoir ce qu'ils veulent dire et souvent à mauvais escient !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :