Il pédale pour lancer sa start-up

Il a joint l'utile à l'agréable... et à la communication. Afin de constituer une base d'hôtes pour son futur site de repas chez l'habitant, Kevin Deniau, un jeune homme de 27 ans parcourt la France à vélo pour se faire connaître des internautes.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Il a trouvé la bonne opération de communication pour faire parler de lui. Pour lancer son entreprise, Kevin Deniau, l'ancien directeur de la web télévision Décideurs TV, a choisi de faire son propre tour de France à vélo. Le jeune homme de 27 ans lancera à la rentrée avec deux amies, Eva Nineuil et Claire Buret, le site Lovely Meal. Le principe? Permettre à des internautes en voyage de trouver des adresses de particuliers fans de gastronomie pour partager avec eux un repas à domicile. Kevin Deniau a donc décidé de parcourir le pays pour "dénicher des hôtes atypiques et passionnés" afin de "fournir une première base d'hôtes" à son site de repas chez l'habitant. Un principe proche du couchsurfing, qui permet aux voyageurs de dormir gratuitement chez l'habitant. Un moyen de faire des économies, et surtout, de découvrir de plus près les coutumes d'autres pays ou d'autres régions.

2 300 kilomètres en 32 étapes

Jusqu'au 23 juillet, Kévin Deniau va ainsi parcourir 2 300 kilomètres en 32 étapes, suivant le même parcours que la 100ème édition du Tour de France, qui débutera le 29 juin. Parti le 10 juin dernier de Bastia, en Corse, le jeune homme a déjà mis en ligne sur son blog le portrait de deux lovely mealers. Il compte ensuite traverser les régions Rhône-Alpes, Centre, Pays-de-la-Loire et la Bretagne. Les futurs utilisateurs peuvent bien sûr suivre au jour le jour son périple sur sa page Facebook.

Cette idée d'entreprendre est née, il y a trois ans, à la suite d'un voyage en Norvège avec sa petite-amie. "Un soir, nous cherchions un restaurant dans une petite ville proche d'Oslo. Là, nous avons rencontré deux Norvégiens qui avaient environ la cinquantaine. Le couple s'est installé à table avec nous pendant tout le repas. Ce soir-là, j'en ai appris plus sur la Norvège en deux heures que je ne l'aurais fait en plusieurs mois !", racontait, jeudi, le jeune entrepreneur au Dauphiné Libéré. Une idée qui ne lui serait sûrement pas venue sans son expérience professionnelle: "À force de les interviewer, les entrepreneurs m'ont transmis le virus de la création d'entreprise", a-t-il expliqué au quotidien local. Il ne lui reste plus que deux mois pour peaufiner son projet.

Le Lovely Meal Tour en vidéo


 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 22/06/2013 à 20:12
Signaler
Il pedale pour l'instant et apres Francois 1er va le faire ramer !

à écrit le 22/06/2013 à 19:44
Signaler
Bonne idée pour lancer les " 'reste-tôt' des arrêts du coeur"..., mais / messes, heureuses-ment, il y a une parade à toux ai-preuve : http://www.rtflash.fr/faire-5000-pas-par-jour-pour-avoir-coeur-en-pleine-forme/article Plus un site rigolo qui vous...

à écrit le 22/06/2013 à 18:29
Signaler
une initiative identique est en cours en France actuellement. http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Insolite/Il-est-parti-a-pied-voir-Hollande http://bourgogne.france3.fr/2013/06/21/mouez-ayat-court-pour-alerter-le-president-de-la-republi...

à écrit le 22/06/2013 à 16:06
Signaler
Il y en a aussi un qui pédale, mais pas pour relancer le pays, ilpédale dans la semoule, ça change !

à écrit le 22/06/2013 à 12:44
Signaler
c'est du courage (civil..) Notre Seigneur,lui aussi a essayé d'ouvrir une "start up " mais tout le monde sait ou il est fini....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.