Le streaming de Netflix attire désormais plus d'abonnés que la chaîne HBO

 |   |  280  mots
Netflix compte désormais un million d'utilisateurs de plus que le leader de la télévision payante HBO (Photo : Reuters)
Netflix compte désormais un million d'utilisateurs de plus que le leader de la télévision payante HBO (Photo : Reuters) (Crédits : DR)
Avec près de 30 millions d'utilisateurs aux États-Unis, Netflix, le leader du streaming payant sur internet fait désormais mieux que HBO, la filiale de Time Warner spécialiste de la télévision payante aux États-Unis.

C'est un signe des temps. Aux États-Unis, la société de streaming Netflix dépasse désormais la chaîne de télévision payante HBO avec 29,93 millions d'utilisateurs payants revendiqués contre 28,96 millions d'abonnés à la chaîne.

Le symbole d'un changement dans les pratiques

C'est un symbole car les deux compagnies jouent de plus en plus sur le même créneau et entrent de plus en plus en concurrence directe.

D'un côté, Netflix, qui concurrençait initialement les loueurs de DVD, joue de plus en plus la carte "réseau" qui a fait le succès de HBO et investit massivement dans la production de séries originales, comme le célèbre "House of cards".

De l'autre, HBO, filiale de Time Warner, a mis en place son réseau de visionnage en streaming et cherche de plus en plus à se rendre indépendant des canaux de diffusion télévisuels.

Selon les données fournies par SNL Kagan, la très forte progression du nombre d'utilisateurs payants aux États-Unis s'est faite à partir du dernier trimestre 2012, avec une dizaine de millions d'utilisateurs supplémentaires à la fin juin 2013.

Une affaire rentable, avec de grandes marges de progression

Netflix est rentable. Au troisième trimestre, la société fondée en 1997 à Los Gatos en Californie par un diplômé de Stanford, a enregistré un bénéfice net de 31,8 millions de dollars pour un revenu total de 1,1 milliard de dollars.

Et sa marge de progression est encore très importante. De fait, avec près de 30 millions d'utilisateurs aux États-Unis, mais moins de 9 millions dans le reste du monde, les marchés à conquérir sont encore légion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2013 à 19:10 :
Rassurez-vous : çà n'arrivera jamais en France, où les opérateurs freineront NetFlix, Youtube, etc... juste assez pour protéger les chaînes de télévision de leurs amis du Siècle et d'ailleurs.
a écrit le 22/10/2013 à 15:40 :
Pour une fois la mondialisation a du bon mais je crois que certaines chaines privées et la télevision publique ainsi que le cinéma vont pas appréciée cette concurrence ravageuse qui va modifier sensiblement la consommation audiovisuelle

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :