Le site français Cityvox racheté par Yelp

 |  | 344 mots
Lecture 2 min.
Jeremy Stoppelman le co-fondateur et PDG de Yelp.
Jeremy Stoppelman le co-fondateur et PDG de Yelp. (Crédits : AFP)
Le site américain d'avis de consommateurs annonce le rachat du portail sur les sorties et restaurants, que l'opérateur Orange avait revendu l'an dernier. Une acquisition qui intervient six mois après celle de LaFourchette par TripAdvisor.

« Cityvox, bienvenue chez Yelp » lance le site américain d'avis de consommateurs sur son blog. Moins de six mois après le rachat du site de réservation et bons plans LaFourchette par TripAdvisor, un autre grand américain de l'Internet vient faire son shopping en France. Le site aux 139 millions de visiteurs mensuels uniques a annoncé ce mardi le rachat du guide de sorties et d'adresses de restaurants dans les grandes villes françaises, en déshérence depuis plusieurs années. Cityvox avait été acquis par l'opérateur Orange en 2008, « pour moins de 50 millions d'euros » avait confié son fondateur Bertrand Bigay, il y a peu au site Maddyness. Orange l'avait discrètement revendu l'an dernier « pour un montant symbolique. » Le repreneur, en mars 2013, était en fait la société d'investissement dans l'Internet des entrepreneurs Thibaut Viort et Laurent Letourmy, Novao (IsCool Entertainment, Wipolo, Ysance, Milky...).

Le fondateur de Cityvox déplorait que le repreneur ait « fait partir la quasi-totalité des salariés » (une quarantaine), alors que le chiffre d'affaires (de 5 millions d'euros en 2008) avait déjà été divisé par deux en quelques mois du temps d'Orange, du fait d'une intégration ratée...

Des marques locales à bonne réputation

De son côté, Yelp tisse sa toile en Europe. Il vient aussi d'acquérir le site Restaurant-Kritic en Allemagne. Ces opérations doivent pallier son relatif manque de notoriété en Europe, grâce à ces marques locales à la bonne réputation, et reflètent son ambition de « devenir le spécialiste des avis sur les commerces de proximité au niveau international. » Fondé en 2004 par deux anciens de PayPal, Jeremy Stoppelman (l'actuel PDG) et Russel Simmons, le site d'avis, qui se rémunère par la publicité, compte « intégrer l'ensemble des avis et photos de Cityvox au sein de la plateforme Yelp et les mettre ainsi au service des utilisateurs à travers toute la France, qu'ils y habitent ou qu'ils fassent partie des millions de visiteurs qui s'y rendent chaque année. » Introduit en Bourse en mars 2012, Yelp vaut quelque 4,2 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2014 à 17:28 :
a quand pourra t on acheter la maison de sont voisin parce que l ont n est plus riche que lui
a quand la France vendu si ca ne les déjà

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :