Avec "Reels", Facebook tente de contenir TikTok sur le marché de l'influence

 |  | 771 mots
(Crédits : Facebook Reels)
Facebook rend disponible dans 50 pays sa nouvelle fonctionnalité "Reels" qui copie sans réserve ce qui a fait le succès de l'application TikTok. Dans un contexte de concurrence accrue sur la donnée mobile et de tensions commerciales, la firme de Menlo Park passe même officiellement du statut de leader du social, à celui de suiveur, cherchant à tout prix à tenir à distance les assauts de l'entreprise chinoise.

Environ deux ans. C'est le temps qu'il a fallu à Facebook et son équipe "NPE" (New Product Experimentation) pour implémenter au niveau mondial un "TikTok-like", dans la guerre de l'engagement sur les formats vidéos mobiles qui l'oppose à l'application au succès fulgurant de la firme chinoise ByteDance. Baptisée "Reels", la fonctionnalité est intégrée à son application Instagram, rivale de TikTok et de ses 800 millions d'utilisateurs actifs mensuels. En clair, elle doit maintenir Facebook en position de leader de la nouvelle économie de l'influence, où marques et individus monnayent leurs données et leurs communautés, tout en veillant à capter une cible âgée de 10 à 29 ans présente quasi exclusivement sur mobile.

Car comme TikTok, devenue la deuxième application la plus téléchargée en 2019 au niveau mondial avec 2 milliards de téléchargements Apple Store et Google Play, "Reels" a l'intention de séduire les jeunes...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/08/2020 à 8:13 :
"la firme de Menlo Park passe même officiellement du statut de leader du social, à celui de suiveur"

Toutes les grosses entreprises sont condamnées à cela, plus la finance a la main dessus et moins elles prennent de risques afin de rassurer le financier à la fois propriétaire du monde et apeuré.

"Tout est bruit pour celui qui a peur" Sophocle

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :