Galaxie Airbnb : pourquoi la conciergerie GuestReady rachète BnbLord

 |   |  478  mots
(Crédits : Dado Ruvic)
Quatre mois après le rachat de Luckey Homes par Airbnb, la jeune pousse GuestReady vient d'acquérir sa concurrente BnbLord et ambitionne de devenir le leader européen de la conciergerie pour la location saisonnière.

Rédaction de l'annonce, optimisation du taux d'occupation, accueil du locataire et ménage avant et après le départ de l'occupant. Il s'agit le plus souvent du bouquet de services minimal que proposent les conciergeries aux propriétaires de logements qui travaillent avec les plateformes touristiques type Abritel, Airbnb ou même Booking. Pour devenir la championne européenne dans ce domaine, la jeune pousse suisse GuestReady, née à l'été 2016, vient de racheter sa "compétitrice amicale" BnbLord, première de la filière à s'être lancée dès juin 2015.

Quatre mois après leur première rencontre, elles refusent toutefois de communiquer sur le montant total de l'opération. Tout juste GuestReady consent-elle à indiquer que BnbLord a réalisé 10 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018.

Les deux startups seraient déjà leaders "dans de nombreuses villes européennes" comme Paris et Londres, au Portugal et même à Dubaï, à Hong-Kong ou à Kuala Lampur (Malaisie). Aujourd'hui, l'une comme l'autre proposent des prestations similaires aux locataires qui le souhaitent : bouquet de roses, champagne et pétales de fleurs sur le lit pour les époux qui fêtent leur anniversaire de mariage ; taxi, bagagerie et réfrigérateur rempli pour celles et ceux qui demandent cette prestation.

« Le degré d'exigence est tel que les clients espèrent une qualité digne d'un hôtel », résume François Lavie cofondateur et directeur technique de BnbLord. « Ils attendent du shampooing, des petits savons, du Wifi ou encore de la flexibilité sur l'horaire d'arrivée. »

À la conquête des métropoles et des professionnels de l'immobilier

Demain, elles couvriront l'ensemble du territoire français, à commencer par les métropoles : Bordeaux, Cannes, Lyon, Marseille et Nice, avant les cités balnéaires et les stations de ski. « Le process juridique étant terminé depuis lundi soir, nous travaillons à la stratégie future », assure Pierre Rouleau, country manager France de GuestReady, dont le parc atteint les 250 biens dans l'Hexagone. « En emboîtant les briques, nous atteindrons une masse critique », renchérit François Lavie de BnbLord qui revendique un stock de 1.000 logements en France. Sous la marque commune de GuestReady Group, leur portefeuille asiatique et européen culminerait à 2.000 propriétés sous gestion.

Pour après-demain, cette nouvelle entité entend "ouvrir de nouveaux marchés"... sans préciser lesquels, et se lancer dans le business-to-business. Outre les traditionnels "consumers" propriétaires et locataires, GuestReady Group veut en effet s'adresser aux gestionnaires et investisseurs ainsi qu'aux agences immobilières. « C'est complémentaire de notre activité actuelle », explique Pierre Rouleau de GuestReady. « Nous allons fusionner nos logiciels. »

En réalité, pour y parvenir, les deux trentenaires devront d'abord développer "une solution technique à destination de tous les acteurs", admettent-ils de concert. Par ailleurs, même s'ils garderont chacun leur équipe (60 d'un côté, 32 de l'autre), ils s'apprêtent à recruter davantage pour "réussir la fusion".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :