Airbnb choisit la France pour se lancer dans la conciergerie en rachetant Luckey Homes

 |   |  728  mots
Airbnb identifie la conciergerie comme étant un axe prioritaire de l'enrichissement du service tant pour les hôtes que pour les voyageurs.
Airbnb identifie la conciergerie comme étant un axe prioritaire de l'enrichissement du service tant pour les hôtes que pour les voyageurs. (Crédits : Dado Ruvic)
La plateforme américaine de locations touristiques se lance sur le marché de la conciergerie en réalisant la toute première acquisition de son histoire en France, avec le rachat de Luckey Homes, une startup spécialisée dans la conciergerie pour la location saisonnière.

Après avoir fait émerger un marché parallèle de la conciergerie, Airbnb a décidé de s'en emparer en réalisant sa première opération de croissance externe. Sur les conseils de sa filiale française, le leader mondial de la location saisonnière, qui a fêté ses dix ans cette année, a en effet annoncé avoir acquis la startup française, Luckey Homes, spécialisée dans les services de conciergerie premium dédiés à la location de courte durée. Avec cette opération, la plateforme de location touristique entend offrir de nouveaux services personnalisés aux hôtes.

Les 50 salariés de Luckey Homes « vont devenir employés d'Airbnb et continueront à opérer en France en tant qu'entité distincte » au sein de la plateforme, a précisé Airbnb dans un communiqué, qui ne précise toutefois pas le montant de l'acquisition.

Lancé en 2015, Luckey Homes gère un parc d'un peu plus de 1.000 hébergements (appartements, maisons, chalets...) dans une vingtaine de villes en France, comme à Paris, Lyon ou Marseille, et au Canada. La jeune pousse gère, pour le compte des propriétaires, les arrivées et départs des locataires avec les remises de clé, le ménage ou encore les éventuels problèmes rencontrés par les locataires durant leur séjour.

Elle propose également de gérer le prix du logement en fonction de différents critères (disponibilité, prestations, etc.), ce qui pourrait éventuellement augmenter le panier moyen des voyageurs. Luckey, s'octroie, pour chaque location, une commission de 20%.

Lire aussi : Ces startups qui gravitent dans la galaxie Airbnb

Evolution du modèle Airbnb

Cette opération s'inscrit dans la stratégie d'Airbnb, qui tend à faire évoluer son modèle. La plateforme identifie la conciergerie comme étant un axe prioritaire de l'enrichissement du service tant pour les hôtes que pour les voyageurs.

« Cette acquisition va soutenir les efforts d'Airbnb pour créer un ensemble de services et de nouveaux outils », explique la société californienne.

Depuis ces dernières années, Airbnb s'est d'ailleurs attelé à élargir son champ d'action, tendant à devenir une marque globale de l'univers du voyage. Pour attirer toujours plus de monde, la plateforme s'est embarquée dans une diversification à tout-va, en ouvrant son site aux hôtels, en permettant de réserver une table de restaurant, en proposant des activités de loisirs ou encore en développant les voyages d'affaires.

Le choix d'acheter Luckey Homes illustre également la volonté de l'entreprise californienne de poursuivre son expansion en France. L'Hexagone est, en effet, le deuxième marché mondial d'Airbnb, juste après les États-Unis, et Paris est sa première ville au monde. Dans son communiqué, la plateforme de locations touristiques rappelle que la France compte 500.000 annonces en ligne et 13 millions d'utilisateurs (voyageurs et hôtes), soit 20% de la population.

« La France est une bénédiction pour Airbnb, et pas l'inverse. Le contexte français est très favorable à notre activité », avait affirmé Emmanuel Marill, directeur France et Belgique d'Airbnb, lors d'un entretien exclusif accordé à La Tribune en juillet dernier.

Par ailleurs, la plateforme avait ouvert cet été un centre de service client dans la commune de Wasquehal, dans le Nord, employant 150 salariés, en partenariat avec l'opérateur français Sitel.

Lire aussi : « Nous pouvons trouver un terrain d'entente avec les collectivités » (Emmanuel Marill, Airbnb)

Un déploiement à l'international ?

Airbnb n'exclut pas de déployer Luckey Homes à l'international, affirmant que ces nouveaux services vont bénéficier à sa "communauté d'hôte en France et partout dans le monde"La startup, qui avait réussi une levée de fonds de 2 millions d'euros auprès de Nexity et Newfund fin 2017, est déjà active au Canada et en Suisse. Son implantation au Royaume-Uni a toutefois pris fin, en raison de la concurrence féroce.

L'acquisition de Luckey Homes risque, par ailleurs, de déplaire aux nombreuses startups qui se sont spécialisées dans la conciergerie pour la location saisonnière. BnbLord, Bnbsitter, Guestready, Welkeys, WeHost... Depuis quelques années, un véritable marché parallèle de services aux propriétaires s'est développé autour d'Airbnb. Preuve du dynamisme de ce marché, un comparateur en ligne, "Quel concierge", a même été lancé en 2016 pour mettre en concurrence les différents services de conciergerie par rapport aux attentes du propriétaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :