Intelligence artificielle : le moteur de recherche chinois Baidu va recruter chez Microsoft

 |   |  342  mots
Qi Lu, nommé président et directeur opérationnel chez Baidu, était responsable du développement des bots et de l'intelligence artificielle chez Microsoft.
Qi Lu, nommé président et directeur opérationnel chez Baidu, était responsable du développement des bots et de l'intelligence artificielle chez Microsoft. (Crédits : D.Coetzee/Flickr/CC 0 1.0)
Le géant chinois Baidu a recruté au poste de président Qi Lu, ancien ingénieur en charge de l'intelligence artificielle chez Microsoft. Objectif : diversifier ses activités alors que ses revenus publicitaires sont en baisse.

"Nous devons continuer à attirer des talents", commente dans un communiqué Robin Li, fondateur, directeur général et président du conseil d'administration de Baidu. Le moteur de recherche chinois a annoncé le recrutement de Qi Lu en tant président et directeur opérationnel. Il sera en charge "des produits, des technologies, du marketing et des opérations". A 55 ans, cet ingénieur réputé a passé 9 ans chez Microsoft. Jusqu'en septembre dernier, il était en charge de la vision "applications et services" du groupe américain, qui s'occupe des logiciels Office, du moteur de recherche Bing ou encore de la messagerie Skype. Mais Qi Lu était surtout responsable du développement des bots et de l'intelligence artificielle. Un domaine devenu une priorité pour Baidu, qui cherche à diversifier ses activités et ses sources de revenus.

| LIRE AUSSI : Mobile : les bots et les assistants virtuels vont-ils tuer les applications ?

"L'intelligence artificielle est le cœur de notre stratégie pour la prochaine décennie", assure Robin Li. Avec l'arrivée de Qi Lu, qui détient 40 brevets, le groupe se dit confiant "dans la capacité de Baidu (...) à devenir un leader mondial de l'intelligence artificielle". Baidu s'est notamment lancé dans le développement d'une voiture autonome depuis 2014 ou encore d'une enceinte connectée concurrente à la "Echo" d'Amazon.

Un fonds de 200 millions de dollars pour l'intelligence artificielle

La société a créé l'année dernière un fonds de 200 millions de dollars consacré à l'intelligence artificielle, la réalité augmentée et le deep learning, ainsi qu'un fonds de 3 milliards de dollars pour investir dans des start-ups technologiques, rappelle Reuters.

En Chine, le moteur de recherche Baidu détenait 80,80% de part de marché en 2015 - contre seulement 9,20% pour Google, selon des estimations de China Internet Watch, citée par Recode. Pourtant, ses revenus publicitaires sont en baisse, concurrencé par la plateforme de e-commerce Alibaba et Tencent. Conséquence : Baidu a enregistré un repli de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2016, et prévoit un nouveau recul compris entre 1,7% et 4,6% au quatrième trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2017 à 19:04 :
C est un cautere soir ne jambe de bois chez les Chinechines Hi hi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :