Microsoft se rapproche du trillion de dollars de valorisation grâce à ses activités cloud

 |   |  366  mots
Le service de cloud phare de Microsoft, Azure, a réalisé 73% de chiffre d'affaires supplémentaire par rapport à l'an dernier.
Le service de cloud phare de Microsoft, Azure, a réalisé 73% de chiffre d'affaires supplémentaire par rapport à l'an dernier. (Crédits : Brian Snyder)
Tiré par ses services cloud, Microsoft conclut un nouvel exercice trimestriel avec une croissance de 14% par rapport à l'an dernier, et pourrait passer la barre du trillion de dollars de valorisation en Bourse.

Apple reste pour l'instant la seule entreprise a avoir clôturé une session à plus d'un trillons (un millier de milliards, ndlr) de dollars de valorisation. Après Amazon, Microsoft a également brièvement dépassé ce cap symbolique au cours d'une session, grâce à des résultats trimestriels au beau fixe. Avec 30,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 8,8 milliards de dollars de bénéfices sur le troisième trimestre 2019, le groupe continue sa croissance, derrière une augmentation de 22% de son activité cloud. Mieux, les ventes de son service phare, Azure, ont augmenté de 73% par rapport à l'an dernier. De quoi rassurer les marchés financiers, et consolider la place de l'entreprise sur le podium des entreprises les mieux valorisées au monde.

La course au cloud paye

Microsoft a démarré son offre de cloud après les précurseurs d'Amazon Web Services, mais il a réussi à s'imposer en s'appuyant sur la clientèle liée à ses autres services. En plus de posséder des data centers, l'entreprise de Seattle met à disposition de ses clients un large éventail de services dans la suite Azure. Microsoft s'est notamment distingué en permettant à ses clients de stocker leurs données à la fois sur leurs propres serveurs personnels et sur ceux du groupe. Cette flexibilité leur a permis d'acquérir une clientèle parfois inquiète de la protection de ses données.

Conséquence directe de l'explosion du cloud, les ventes de services de Microsoft ont augmenté de 29% par rapport à l'an dernier. L'offre de service pèse désormais autant que la vente de produit et représente près de 50% de l'ensemble des revenus du groupe, contre 43% l'an dernier. En plus des services cloud, la suite Office 360 se vend 30% mieux, et la firme récolte 27% de revenus supplémentaires grâce à son réseau social professionnel LinkedIn, dont les services payants sont de plus en plus utilisés par les recruteurs. Pourtant la vente de produit n'est pas en reste : la gamme de tablettes et d'ordinateurs Surface a réalisé 21% de ventes supplémentaires par rapport à l'an dernier.

Pour l'heure valorisé à 958 milliards de dollars, Microsoft pourrait dépasser le trillion au cours de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2019 à 20:47 :
un millier de milliards=1 billion en français
a écrit le 25/04/2019 à 16:10 :
Microsoft se rapproche du trillion de dollars de valorisation grâce à ses activités INFONUAGIQUES
a écrit le 25/04/2019 à 15:21 :
En français, mille milliard ça fait un billion et pas un trillion (qui fait beaucoup plus ...).
a écrit le 25/04/2019 à 10:20 :
Ben disons que grâce à Windows 10 Microsoft est la multinationale qui dispose et de très loin le plus de nos données personnelles et comme on sait qu'elles se revendent entre elles ces informations et que notre économie financiarisée n'a plus grand chose à se mettre sous la dent du fait de sa profonde bêtise, Microsoft ne peut qu'avoir une longueur d'avance, au moins, sur les autres.

ALors que maintenant cette firme se dirige vers une programmation à la Linux et après que Gates ai annoncé il y a quelques années que" Finalement c'est Linus Torvalds qui avait raison" avec son système d'exploitation gratuit , avouons que tout ceci donne un goût particulièrement savoureux à l'ensemble non ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :