Racisme sur Facebook : boycotté par de gros annonceurs, Zuckerberg réagit enfin

 |   |  984  mots
Les nouvelles mesures de Facebook révèlent que le réseau social admet enfin sa responsabilité vis-à-vis des contenus publiés sur ses plateformes.
Les nouvelles mesures de Facebook révèlent que le réseau social admet enfin sa responsabilité vis-à-vis des contenus publiés sur ses plateformes. (Crédits : Reuters)
Sous la pression d'un mouvement de boycott de certains gros annonceurs dont Coca-Cola et Unilever, Facebook a annoncé un revirement dans sa politique de modération des contenus. Il va désormais retirer les publicités racistes et ajouter un avertissement aux publications problématiques. Un véritable revirement quelques mois avant l'élection présidentielle.

Fallait-il simplement mobiliser les annonceurs pour que Facebook prenne ses responsabilités vis-à-vis des contenus qu'il héberge ? Son fondateur, Mark Zuckerberg, brandit depuis des années le respect de la liberté d'expression pour justifier sa politique d'intervenir le moins possible sur Facebook, Instagram, Messenger ou encore WhatsApp, quitte à laisser exploser les fake news, théories du complot et propos racistes et haineux.

Mais le jeune milliardaire vient d'annoncer un durcissement inédit de sa politique de modération des contenus. Une fois n'est pas coutume, Mark Zuckerberg a détaillé lui-même des réformes qui peuvent paraître anodines au premier abord, mais qui révèlent que Facebook admet enfin sa responsabilité vis-à-vis des contenus qu'il héberge. Ainsi, la plateforme retirera désormais les publicités qui affirment que les personnes de certaines origines, ethnies, nationalités, genre ou orientation sexuelle représentent une menace pour la sécurité ou la santé des autres.

Encore plus significatif, Facebook a aussi décidé de sortir de sa politique binaire du retrait ou du laissez-faire, lourdement critiquée y compris en interne. Comme Twitter, qui s'est attiré à cause de cela les foudres...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/06/2020 à 12:25 :
Tout est "racisme", dur de faire un tri! Et toute image va dans ce sens, bien plus que les mots!
a écrit le 30/06/2020 à 11:11 :
Que Coca Cola ou Unilever s’engage ?
Ça change quoi sur le terrain contre les discriminations ?
Quedal... c’est que du vent ...
Rien que dans le recrutement, tout le monde reste spectateur..
s’engager n’est pas intégrer les valeurs et sûrement encore moins les appliquer !
a écrit le 29/06/2020 à 20:00 :
Si vous voulez vraiment tout comprendre à la campagne de boycott publicitaire qui vise Facebook il faut savoir que de nombreuses marques comme Coca-Cola ont rejoint, depuis un certain temps, les idées du parti démocrate américain qui non seulement est en pré-campagne électorale mais surtout mène avec ardeur des actions contre les discours violents ou racistes, en particulier sur les réseaux sociaux et il se pourrait bien que critiquer Facebook soit un moyen pour ces marques d’améliorer leur image. Mais ce qu’il y a d’amusant c’est que Facebook, comme presque tous les GAFAM, est lui aussi tout acquis aux idées du parti démocrate américain mais que peut-être à cause de ses 2,6 milliards d'utilisateurs il semblerait qu’il ait des difficultés à contrôler tous les messages ou des réticences à le faire peut-être parce qu’il craint qu’un nombre très important de comptes fermés ne soit préjudiciable à sa réputation. On a donc un boycott publicitaire de la part de marques pro-démocrates contre un réseau social pro-démocrate. De là à croire que tout est « mis en scène » il n’y a qu’un pas mais alors cela signifierait que l’on se moque des gens, ce qui n’est raisonnablement pas possible.
a écrit le 29/06/2020 à 16:24 :
Après zoom et sa politique de la carpette face aux autorités chinoises, encore un Gafa et non des moindres qui se plie, cette fois ci pour la bonne cause, au diktat financier des financeurs.
A l'école US de la finance débridée décomplexée, l'éthique et la morale ça n'existe pas, mais pas touche au cpte d'exploitation !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :