Uber pourrait être valorisé 50 milliards de dollars

 |   |  404  mots
Ces nouveaux fonds permettraient au VTCiste de réaliser de réaliser des acquisitions, notamment dans le domaine de la cartographie numérique.
Ces nouveaux fonds permettraient au VTCiste de réaliser de réaliser des acquisitions, notamment dans le domaine de la cartographie numérique. (Crédits : REUTERS/Robert Galbraith)
La startup chercherait à boucler une nouvelle levée de fonds de l'ordre de 2 milliards de dollars. Seul Facebook avait atteint une telle valorisation en 2011, mais le réseau social affichait un chiffre d'affaires nettement plus important que celui estimé de l'application de VTC.

Uber pourrait devenir la startup la plus valorisée de tous les temps par rapport à ses résultats. L'application de voiture de transport avec chauffeur (VTC) chercherait à lever entre 1,5 et 2 milliards de dollars (entre 1,3 et 1,8 milliard d'euros) dans un nouveau tour de table qui la valoriserait 50 milliards de dollars (44,8 milliards d'euros), a rapporté vendredi 9 mai le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier. Il souligne toutefois que les plans d'Uber pourraient changer.

La startup était valorisée à 41 milliards de dollars après sa dernière levée de fonds, en janvier, au cours de laquelle elle avait recueilli 1,6 milliard de dollars auprès de la branche de gestion de fortune de Goldman Sachs. Ces nouveaux fonds permettraient au VTCiste de réaliser de réaliser des acquisitions, notamment dans le domaine de la cartographie numérique. Après avoir acquis la startup deCarta en mars, spécialisée dans ce domaine, Uber serait désormais prêt à mettre 3 milliards de dollars pour racheter HERE, la filiale de de cartographie de Nokia.

125 fois son chiffre d'affaires estimé

Si Facebook était déjà valorisé à 50 milliards de dollars en 2011, Uber se distingue par un ratio nettement plus important comparé à son chiffre d'affaires, souligne le journal économique américain sur son site internet.

Début 2011, le réseau social de Mark Zuckerberg valait en effet environ 25 fois son chiffre d'affaires, estimé alors à 2 milliards de dollars (contre 12,5 milliards de dollars en 2014), alors qu'Uber n'aurait réalisé qu'environ 400 millions de dollars de chiffre d'affaires, soit 125 fois moins que sa valorisation, selon les calculs du WSJ. Pour arriver à ce résultat, le journal s'est appuyé sur les salaires versés par Uber à ses chauffeurs.

90 startups valorisées à plus d'un milliard

Si le tour de table se confirmait, Uber vaudrait par ailleurs plus que le chinois Xiaomi, nouveau numéro 3 mondial des mobiles valorisé à 45 milliards de dollars. Le fabricant de smartphones affiche néanmoins des revenus nettement plus importants, puisqu'il a enregistré 9,98 milliards de dollars de chiffre d'affaires l'an passé.

Il y a actuellement 90 startups valorisées à un milliard de dollars et plus par des fonds capital-risque, selon "The Billion Dollar Startup Club", outil de suivi mis en place début 2014 par le Wall Street Journal et Dow Jones VentureSource. Elles étaient 48 en décembre 2014, 27 en 2013 et 10 seulement au pic de la bulle Internet de 2000.

>> Aller plus loin Capital-risque : deux fois plus de startups milliardaires en un an

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2015 à 16:57 :
UBER Encore une coquille vide ... Sa seule valeur tient dans un programme informatique ...
les fourmis fournissent une commission pour faire du cash. S'ils faisaient faillite sur quels actifs solide les créanciers pourraient se payer ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :