Le fabricant chinois de smartphones Xiaomi valorisé plus de 36 milliards d'euros

 |   |  256  mots
Fondé en 2010 seulement, Xiaomi a connu un démarrage foudroyant, en s'imposant grâce à des smartphones et tablettes commercialisés à bas prix tout en offrant des fonctionnalités très semblables à celles des concurrents.
Fondé en 2010 seulement, Xiaomi a connu un démarrage foudroyant, en s'imposant grâce à des smartphones et tablettes commercialisés à bas prix tout en offrant des fonctionnalités très semblables à celles des concurrents. (Crédits : reuters.com)
Le directeur général du troisième constructeur de smartphones au monde derrière Apple et Samsung a confirmé la levée de fonds de 902 millions d'euros auprès d'investisseurs, parmi lesquels le fondateur d'Alibaba, Jack Ma.

Un tour de table avec de prestigieux investisseurs pour Xiaomi. Le troisième fabricant mondial de smartphones a engrangé 1,1 milliard de dollars (902 millions d'euros) lors d'une levée de fonds, a annoncé le directeur général de Xiaomi, Lei Jun, sur le réseau social Weibo lundi 29 décembre, confirmant des informations publiées le 21 décembre par l'agence Dow Jones Newswires. Achevée lundi 22 décembre, l'opération valorise le constructeur chinois à quelque 45 milliards de dollars (environ 36,7 milliards d'euros),

Le patron d'Alibaba parmi les investisseurs

Parmi les investisseurs figurent en bonne place le fonds All-Stars Investment, spécialisé dans les nouvelles technologies, mais aussi la firme financière russe DST Global et le fonds souverain singapourien GIC, déjà actionnaires de Xiaomi. Jack Ma, nouvellement homme le plus riche d'Asie et patron d'Alibaba, numéro un chinois du commerce en ligne, a également apporté des financements, tout comme une société d'investissement affiliée à son groupe, Yuefeng Capital.

Fondé en 2010 seulement, Xiaomi a connu un démarrage foudroyant, en s'imposant grâce à des smartphones et tablettes commercialisés à bas prix tout en offrant des fonctionnalités très semblables à celles des concurrents. Selon le cabinet Gartner, Xiaomi a ainsi gagné 3,7 points de parts de marché (à 5,2%) dans le monde sur un an au troisième trimestre 2014. Le cabinet IDC le place même à la troisième position, derrière Samsung et Apple.

>> Lire Xiaomi, nouveau numéro trois mondial des smartphones

Article publié le 22 décembre à 11h10, mis à jour le 29 décembre à 13h20.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2015 à 20:14 :
Ca s'appelle une bulle...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :