iPhone SE, iPad Pro : Apple fait du neuf avec du vieux

 |   |  823  mots
Apple, qui anticipe pour le premier semestre 2016 sa première baisse, se lance dans l'iPhone milieu-de-gamme.
Apple, qui anticipe pour le premier semestre 2016 sa première baisse, se lance dans l'iPhone milieu-de-gamme. (Crédits : Reuters)
Apple a dévoilé, lors de sa traditionnelle keynote de printemps, un nouvel iPhone de milieu-de-gamme, un nouvel iPad Pro et des nouvelles fonctionnalités pour l’Apple Watch. Si la moisson de nouveautés n'est pas spectaculaire, un changement de stratégie intéressant se profile pour la marque à la Pomme.

S'il y a bien un domaine dans lequel Apple excelle, c'est l'art de la communication. Depuis quelques semaines, la marque à la Pomme combat vaillamment contre le FBI et a réussi à s'ériger en dernier rempart de la protection de la vie privée auprès du grand public. Ces derniers jours, la firme de Cupertino a aussi prouvé, une nouvelle fois, que sa cote d'amour est loin de se tarir malgré le ralentissement du marché du smartphone. Comme d'habitude, Apple a réussi à transformer sa traditionnelle keynote de printemps, qui s'est déroulée ce lundi soir en Californie, en véritable événement.

L'iPhone SE ou l'entrée d'Apple dans le milieu-de-gamme

L'événement de la soirée a été la présentation d'un nouvel iPhone. Enfin, pas l'iPhone 7, prévu pour septembre (Apple réserve toujours sa nouvelle génération pour sa conférence de rentrée), mais une nouvelle mouture de ses produits existants.

Conformément aux rumeurs qui bruissaient ces derniers mois, le nouveau smartphone se nomme iPhone SE, pour Spécial Edition. Mais, pour la première fois, le nouveau modèle est plus petit et moins impressionnant, techniquement, que les derniers smartphones lancés par la marque.

Et pour cause : l'iPhone SE se veut un modèle de milieu-de-gamme, une nouvelle version de l'iPhone 5S. Il se compose d'un écran 4 pouces, comme son modèle. Il est toutefois doté de caractéristiques techniques un peu supérieures, qui se situent entre l'iPhone 6 et l'iPhone 6S.

Au menu : une puce NFC pour le paiement sans contact, une capacité de stockage de minimum 16Go et un capteur d'appareil photo de 12 megapixels. Bref, des performances presque haut-de-gamme, pour un prix de 399 dollars aux Etats-Unis et 489 euros en France, contre 509 euros pour l'iPhone 5S. Ce smartphone sera vendu sans engagement chez un opérateur, à partir du 31 mars.

Une réponse à la baisse des ventes

Le choix de ne plus miser exclusivement sur le haut-de-gamme s'explique par les déconvenues récentes du marché du smartphone. Selon le cabinet IDC, la croissance des ventes, extraordinaire jusqu'à peu (27,7% en 2014, 34,2% en 2013), a commencé à ralentir en 2015 (9,7%) et devrait décélérer jusqu'en 2017, où elle devrait atteindre à peine 4,7%. Les difficultés macroéconomiques des pays émergents et la saturation du marché dans les pays développés, où on entre dans une économie de renouvellement et non plus d'acquisition, expliquent en grande partie cette baisse.

Problème : puisque les ventes d'iPhones représentent l'essentiel du chiffre d'affaires d'Apple (66% en 2015), la marque à la Pomme devra compenser la baisse de la poule aux œufs d'or. L'entrée dans le milieu-de-gamme pourrait donc lui permettre de se renforcer sur des segments de marché aujourd'hui dominés par ses rivaux Xiomi et Huawei, très puissants en Chine.

Mais Apple devrait s'attendre à beaucoup de résistance dans un marché ultra-concurrentiel, où s'illustrent déjà d'autres acteurs comme Lenovo, Sony,Archos ou Asus. Les experts du RBC Capital Markets estiment toutefois que la firme de Cupertino pourrait écouler entre 10 et 15 millions d'exemplaires de l'iPhone SE, mais cette estimation a été réalisée sans savoir le prix de l'iPhone SE.

Un nouvel iPad Pro et des fonctionnalités pour l'Apple Watch

Apple est resté dans les produits de taille modeste avec ses autres annonces. La marque a présenté un nouvel iPad Pro... mais plus petit que son iPad Air, puisqu'il fera 9,7 pouces contre 12,9 pouces. "Assez petit pour être transporté partout mais assez grand pour travailler", a expliqué Phil Shiller, le vice-président d'Apple. Le modèle embarque le stylo Apple Pencil et peut se connecter à un clavier magnétique Smart Keyboard. Il sera proposé à partir de 599 dollars en version 32 Go, 749 dollars en 128 Go et 899 dollars en 256 Go dès la semaine prochaine.

Près d'un an après son difficile lancement, Apple a également annoncé la baisse des prix de l'édition standard de son Apple Watch. La célèbre montre connectée sera vendue 299 dollars, contre 349 dollars pour l'Apple Watch Sport. Aucune autre innovation ne vient compléter l'annonce, à part de nouveaux bracelets.

Le système d'exploitation iOS 9.3 disponible, création de plateformes dans la santé connectée

Enfin, Apple a dévoilé la nouvelle version de son système d'exploitation, iOS 9.3. La mise à jour est disponible dès ce lundi soir et comprend la possibilité de protéger ses Notes avec un mot de passe ou une empreinte digitale.

Contrairement à ce que craignaient certains observateurs, la présentation a accouché de quelques surprises. Notamment Research Kit, une plateforme destinée aux chercheurs pour leur proposer des données anonymisées récoltées sur l'iPhone ou l'Apple Watch des utilisateurs. L'objectif ? Aider la recherche sur des maladies comme Parkinson ou les crises d'épilepsie. Toujours dans le domaine de la santé, Apple a présenté CareKit, une plateforme open-source, disponible en avril, pour développer des applications dans le domaine de la santé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/03/2016 à 22:15 :
Ce téléphone est une arnaque. Pour sa taille, il est 250 euros trop cher. Mais comme c'est Apple les journalistes vont dire que c'est beau, épuré, artistique alors qu'ils auraient dit qu'il s'agit d'une arnaque si n'importe quel autre constructeur avait produit ce téléphone....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :