Budget 2013 : l'Hadopi sauve les meubles

 |   |  420  mots
Copyright Reuters
L'autorité de lutte contre le piratage sur Internet disposera de 9 millions d'euros de budget en 2013, contre 10,3 millions cette année. Par ailleurs, pour Pierre Lescure, le futur de l'institution passe par la CNIL.

Il faut voir le verre à moitié plein. Bien que dans l??il du cyclone, la toute jeune autorité anti-piratage, l?Hadopi, n?aura ni à déménager ni à tailler dans ses effectifs. Pour l'instant. Lors de la présentation de son rapport d?activité, mercredi, Marie-Françoise Marais a laissé entendre que le budget pour 2013 de l?autorité serait de 9 millions, contre 10,3 millions d?euros cette année, confirmant les informations de la Tribune. Evidemment, le chiffre est inférieur aux 12 millions d?euros initialement prévus.

Vers une fusion avec la CNIL ?

La ministre de la culture Aurélie Filippetti a déclaré lors de son audition devant les députés mercredi après-midi qu'« il est normal que Hadopi, comme les autres établissements publics, participe à l?effort budgétaire. Le montant des crédits qui lui seront alloués est de 8 millions, nous travaillons encore sur des ajustements pour permettre à l?Hadopi de fonctionner. Je ne souhaite pas remettre en cause la bonne marche de ses missions. » La Hadopi attend les conclusions de la mission confiée à Pierre Lescure, chargé de mener une réflexion sur le financement de la culture à l?heure du numérique. A ce sujet, invité mercredi matin par le club parlementaire du numérique, l?ancien dirigeant de Canal Plus a fait une sortie plutôt inattendue en déclarant qu?il fallait « rapprocher Hadopi de la CNIL [Commission informatique et liberté, ndlr] ", sans préciser s'il envisageait une éventuelle fusion.

18 dossiers d'internautes transmis à la justice

Si Aurélie Filippetti a levé le pied sur les attaques directes contre Hadopi, dont elle trouvait le budget disproportionné au regard des missions, les relations ne sont pas sereines entre l?institution et le gouvernement. Marie-Françoise Marais n?a toujours pas eu de rendez-vous avec la ministre de la Culture, malgré plusieurs requêtes. « Mais je pense que cela ne saurait tarder », a modéré la présidente. Au bout de deux ans d?existence, l?Hadopi a transmis 18 dossiers d?internautes à la justice. Une première condamnation a eu lieu en septembre dernier. Si ce chiffre peut paraître dérisoire, c'est surtout que Haddopi concentre son action en amont, en envoyant des mails aux internautes qui téléchargent illégalement. Selon elle, la très grande majorité des interpellés finit par arrêter de pirater. L'action judiciaire n'est que le dernier recours de son action. Hadopi défend son action, qui privilégie l'approche pédagogique plutôt que judiciaire.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2013 à 21:53 :
Heureusement qu'on est à l'heure des restrictions budgétaire hum hum... sans commentaire.
a écrit le 18/10/2012 à 12:48 :
Marie françoise Marais a sauvé ses 15 000 euros de salaire mensuel.
Sans compter la voiture de fonction, l'appart de fonction, les billets d'avion et autres cadeaux sur la bête, soit un bon 30 000 mensuel tout compris.
Sauver la sinécure d'un soldat au service des ayant droit c'est bien ça le sujet ?




Réponse de le 22/10/2012 à 18:20 :
Il n'y a pas d'appart de fonction, quant à son traitement elle est conseiller à la cour de cass...

Maintenant, Hollande avait dit qu'il supprimerait mais comme il n'a pas de...
a écrit le 18/10/2012 à 10:25 :
Cette histoire est vraiment hallucinante, toujours pas pigé que si lutte anti piratage, la seule méthode ayant un sens est en direction des centres, il y en a --toujours--, p2p aussi vaste hypocrisie dans les termes rappelons le : http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
Et que cela permettrait aussi, ce qui n'est pas rien, de sortir des délires Orwellien monitoring flux utilisateurs à tout va ?
Faut-t-il comprendre que c'est justement le but ?
Époque complètement trépanée.
a écrit le 18/10/2012 à 4:44 :
9 millions d'euros, ça va ils pourront continuer à faire la fête et à raconter n'importe quoi sur Twitter les labs hadopi..

Bon sinon plus sérieusement, elles viennent quand les solutions à mettre en oeuvre pour sécuriser efficacement son pc?

Le seul truc viable c'est de se protéger contre la hadopi vu que soit on est coupable d'avoir télécharger, soit on est coupable de pas avoir sécurisé son pc correctement.. Mais jamais on est innocent..

Moi je me protège d'hadopi du coup en utilisant un vpn et en leur faisant croire que je suis dans un autre pays.. ( http://proteger-anonymat.fr/comment-changer-adresse-ip-vpn-hidemyass/ )

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :