La photo du jour : les excuses de la rédaction du FT Deutschland

 |   |  100  mots
DR.
DR.
Pour le dernier numéro du quotidien économique allemand, qui s'arrête après 12 ans d'existence, la rédaction a présenté ses plus plates excuses. Découvrez à qui avec la traduction de la légende de cette photo parue ce vendredi.

"Pardon, chers actionnaires d'avoir dépensé tant de millions. Pardon, chers annonceurs, d'avoir écrit de manière si critique de vos entreprises. Pardon, chers attachés de presse, de ne pas avoir souvent suivi vos formulations. Pardon, chers politiciens, de vous avoir si peu cru. Pardon, chers collègues, de vous avoir fait travailler tant de nuits et de week-ends. Pardon, chers lecteurs, que ce soit maintenant les dernières lignes du FTD. Nous sommes désolés. Nous nous excusons sans réserve. Mais si nous devrions recommencer depuis le début, nous ferions exactement la même chose ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2012 à 17:04 :
Chapeau bas !! Grande classe , la liberté de la presse sur les sujets capitaux de notre époque est de plus en plus fine. Outres les journalistes se complaisant dans une orientation politique et tournant l information à leur sauce d autres luttent pour pouvoir avoir le droit et meme la possibilité de diffuser la vérité Le public n a pas besoin de tout savoir c est certain certaines choses doivent rester secretes pour des questions de sécurité mais il y a tellement de sujet importants qui sont traités de facon partisanes
Réponse de le 07/12/2012 à 19:58 :
Il faut des journalistes dans ce monde de brutes. Des journalistes sérieux et qui ont du temps pour faire des enquêtes. Mais tout ça, c'est un rêve qui est passé...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :