Le maire de New York Michael Bloomberg impose un rationnement d'essence.

 |   |  84  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les longues files d'attente devant les stations d'essence ont poussé Michael Bloomberg, le maire de New York a prendre une mesure radicale.

Dix jours après le passage de l'ouragan Sandy, les stations services sont toujours prise d'assaut à New York City, le maire Michael Bloomberg a donc décidé de mettre en place un rationnement à partir de vendredi matin. Les voitures avec des plaques d'immatriculation se terminant par un nombre impair auront le droit de s'apprivisionner les jours impairs, celles se terminant par un nombre pair iront à la pompe les jours pairs. D'après Bloomberg, seulement un quart des stations services de New York sont ouvertes.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2012 à 4:18 :
Un vrai politique et un excellent maire. D'ailleurs, NY n'a connu aucun problème avec Sandy grâce à sa capacité de réaction à un phénomène connus des jours avant qu'il n'arrive. Capable d'interdire la vente de soft-drinks en grands contenants, parce que la liberté des autres s'arrête à ses croyances propres. Voilà nu maire qui n'a pas eu peur de présenter sa capacité de réaction en expliquant qu'il avait à sa disposition la quatrième armée du monde: les forces de police de la ville... Ces types sont totalement hors sol. Pour qui se prennent-ils et quand allons nous enfin leur retirer les pouvoirs exorbitants qu'ils détiennent de nous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :