Rémy Pflimlin fait le ménage à la tête de France Télévisions

 |   |  688  mots
Rémy Pflimlin a été nommé à la présidence de France Télévisions en 2010 par Nicolas Sarkozy, en remplacement de Patrick de Carolis. Copyright Reuters
Rémy Pflimlin a été nommé à la présidence de France Télévisions en 2010 par Nicolas Sarkozy, en remplacement de Patrick de Carolis. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président de l'audiovisuel public, va annoncer lundi la suppression des directions générales des chaînes du groupe, avec comme conséquence le départ des patrons de France 2, France 3, France 4 et France O. Bruno Patino, l'actuel directeur général de France 5, va prendre la tête de l'ensemble des programmes du groupe.

Il y a quelques jours, alors que France Télévisions célébrait le théâtre, les téléspectateurs se sont vu proposer deux émissions abordant un même thème: Molière. D?un côté, France 3 diffusait le 9 janvier l?émission "L?ombre d?un doute" sur le thème "Et si Molière n?était pas l?auteur de ses pièces?", de l?autre, France 2 programmait un "Secrets d?Histoire" le 15 janvier intitulé "Molière tombe le masque". Pis, les personnes interviewées étaient en partie les mêmes. En effet, dans les deux émissions sont intervenus Christophe Mory, écrivain et biographe de Molière, et Murielle Mayette, administratrice générale de la Comédie Française. Conclusion: les programmes gagneraient visiblement à mieux être coordonnés à France Télévisions.

Justement! Rémy Pflimlin s?apprêterait à annoncer un chamboulement de l?organigramme du groupe public dans ce but, selon des sources de presse. "Lundi, il devrait annoncer lors du comité exécutif un organigramme plus recentrée sur la holding", indique le Figaro sur son site Internet.

Suppression des directions générales propres aux chaînes

Les directions générales de France 2, France 3, France 4, France 5, France O et RFO seraient supprimées. C?est l?actuel directeur général de la chaîne France 5 Bruno Patino qui devrait prendre la tête de l?ensemble des programmes du groupe audiovisuel public. "Chaque chaîne garderait, selon nos informations, un directeur de programmes", poursuit Le Figaro. En parallèle, l'actuel directeur financier Martin Ajdari devrait devenir le numéro deux du groupe. France Télévisions sera alors piloté par un triumvirat, comprenant Bruno Patino, Thierry Thuillier, le patron de l'information, et Martin Ajdari.

Cette suppression des directions rappelle celle opérée par l?ancien président de France Télévisions, Patrick de Carolis. Par contre cette fois, les différentes chaînes seront pilotées par des responsables de programmes qui garderont toute leur autonomie sur les différentes unités de chacune des chaînes.

Discussions sur le contrat d'objectifs et de moyens (COM)

Ces changements interviennent alors que la direction de France Télévisions et le ministère de la Culture négocient depuis septembre et jusqu'à fin février un avenant au COM (Contrat d'Objectifs et de Moyens) qui fixe le budget et la feuille de route du groupe audiovisuel public. France Télévisions sait déjà qu'il devra boucler l'année 2013 avec un budget amputé de 100 à 150 millions d'euros. Parmi les questions soulevées, les nouvelles missions de France 3, le lancement d'une chaîne pour les enfants, la place de la "scripted-reality" (reconstitution de faits divers par des acteurs) sur les chaînes publiques ou l'avenir du documentaire. Le groupe doit aussi mener en 2013 un plan de départs volontaires, qui doit officiellement porter sur 500 postes mais qui pourrait toucher 1.000 personnes, selon les syndicats. La suppression de postes de directeurs est ainsi un moyen pour Rémy Pflimlin de montrer que tout l'organigramme contribue aux économies du groupe.

Une fois les négociations terminées, l'avenant au COM sera présenté aux Commissions des affaires culturelles de l'Assemblée et du Sénat, puis au conseil d'administration et au comité central d'entreprise de France Télévisions. Cette procédure devrait prendre deux à trois mois. La signature officielle du COM aura lieu après cette procédure, d'ici à l'été, a précisé l'AFP.

Pflimlin président du conseil d'administration de TV5Monde

Par ailleurs, mercredi 23 janvier, Rémy Pflimlin a été nommé président du conseil d?administration de TV5Monde. Cette nomination intervient dans le cadre de la reprise par France Télévisions des 49% détenus par l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF) dans le capital de TV5Monde, qui sera entérinée en février. Et mardi soir, la rédaction nationale de France 3 a voté à 82,85% contre le rapprochement des rédactions de France 2 et France 3 souhaité par la direction de France Télévisions dans le cadre de son projet "Info 2015".

avec agences

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2013 à 19:19 :
Et bien sûr Hollande n'a rien à voir là dedans
a écrit le 25/01/2013 à 12:22 :
a privatser en urgence supprimer la redevance....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :