Drahi s'associe à Weill pour mettre la main sur BFMTV et RMC

 |   |  350  mots
Patrick Drahi continue de faire son marché dans le monde des médias. La semaine dernière, Il a annoncé être entré en négociations exclusives pour racheter les titres spécialisés Strategies et Coiffure de Paris.
Patrick Drahi continue de faire son marché dans le monde des médias. La semaine dernière, Il a annoncé être entré en négociations exclusives pour racheter les titres spécialisés Strategies et Coiffure de Paris. (Crédits : Reuters)
Les deux patrons vont lancer une offre publique d'achat de 595 millions d'euros pour racheter le groupe médias NextRadioTV. Une nouvelle acquisition en vue dans les médias pour Patrick Drahi, après celles de Libération et de l'Express.

L'appétit de l'ogre Drahi ne connait décidément pas de limite. Le patron d'Altice (Numericable-SFR), s'est allié à Alain Weill, PDG de NextRadioTV (BFMTV, RMC), pour racheter ce groupe, ont-ils annoncé lundi dans un communiqué, lundi 27 juillet.

Les deux patrons vont lancer prochainement une offre publique d'achat (OPA) d'un montant de 595 millions d'euros, ce qui représente 37 euros par action. Patrick Drahi pourra racheter d'ici mars 2019 la totalité du capital de NextRadioTV.

Alain Weill actionnaire à 24% d'une filiale d'Altice

En outre, Alain Weill "sera actionnaire à hauteur de 24% d'une filiale du groupe Altice qui a vocation à investir dans des sociétés de media". Celle-ci a notamment vocation "à investir dans des sociétés de médias, notamment à l'international", précise le communiqué.

Enfin, Alain Weill va faire partie du comité de direction d'Altice. Ainsi, il pilotera l'ensemble des activités médias du groupe de Patrick Drahi.

En Bourse, le titre de NextRadioTV s'envole

A l'ouverture de la Bourse de Paris, ce lundi matin, le titre de NextRadioTV s'est envolé, s'alignant quasiment sur le prix proposé pour le rachat du groupe de médias par l'homme d'affaires Patrick Drahi et Alain Weill, l'actuel PDG de la société.

Ainsi, à 09H06, la valeur, qui a ouvert avec quelques minutes de retard compte tenu de sa forte hausse, prenait 14,50% à 36,41 euros.

Multiplication des acquisitions dans les médias

Patrick Drahi, troisième fortune de l'Hexagone, continue donc de faire son marché dans le monde des médias. La semaine dernière, Il a annoncé être entré en négociations exclusives pour racheter les titres spécialisés StratégiesCoiffure de Paris et CosmétiqueMag. En janvier, le patron d'Altice a mis la main sur Libération et l'Express ainsi que sur d'autres titres du groupe belge de médias Roularta. La transaction a reçu le feu vert de l'autorité de la concurrence, au début du mois de juin.

L'homme d'affaires franco-israélien a entrepris de constituer un nouveau groupe de médias Altice Media Group, qui comprend ces titres nouvellement acquis ainsi que la chaîne israélienne i24 News.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2015 à 14:56 :
Attention!!
Le monopole dans la presse n'est pas bon pour la diversité et la liberté d'expression..
a écrit le 28/07/2015 à 13:56 :
bjr il me fait penser a un certain Jean Marie messier !!!!!
attention a la chutte ..... il risque d'y en avoir beaucoup sur le carreau
Réponse de le 28/07/2015 à 19:37 :
difference à notre : lui , il joue avec ...son poignon .
a écrit le 27/07/2015 à 21:34 :
Peut-on envisager le fonctionnement de l'information au même titre que n'importe quelle industrie. Vouloir constituer un grand groupe entraîne ; du moins dans l'esprit, la perte de la liberté d'opinion. Au même titre que les lois antitrust sont sensées garantir le libéralisme des marchés, ne pourrait-on pas se soucier des regroupements qui dépassent les stratégies économiques ; pour une notion de rentabilité nuisible au pluralisme.
a écrit le 27/07/2015 à 18:36 :
Et où trouve-t-il le financement de toutes ces acquisitions ?
Réponse de le 27/07/2015 à 20:13 :
En vendant des armes :D
Réponse de le 27/07/2015 à 20:48 :
Drahi est né au Maroc, haut lieu du trafic de drogue, cité aujourd'hui dans une affaire de drogue, une saisie record de 6 tonnes de cannabis,

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/bouches-du-rhone-saisie-record-de-cannabis-et-trois-interpellations-7779225045

http://www.lepoint.fr/societe/bouches-du-rhone-pres-de-6-tonnes-de-cannabis-saisies-27-07-2015-1952714_23.php

Avec la drogue, tout est possible ...
Réponse de le 28/07/2015 à 0:14 :
Vous racontez n'importe quoi ! Vous devriez vous taire au lieu de dire se genre de bêtises et vous bouger pour créer quelque chose au lieu de vomir de jalousie
a écrit le 27/07/2015 à 14:45 :
Pour contrer les délires, il est très simple de boycotter toutes les acquisitions... Beaucoup ont renoncé à regarder la télé et à acheter les journaux qui sont tous dans la même veine...et ils ne s'en portent pas plus mal!
Réponse de le 27/07/2015 à 19:11 :
Nous sommes bien d'accord, il est très simple de boycotter toutes ces acquisitions...envahissantes et très fort malvenues.

Beaucoup ont renoncé à regarder la télé et à acheter les journaux qui sont tous dans la même veine...avec les mêmes menteurs des mêmes loges, obédiences, factions, groupuscules, lobbyistes,

La désinformation est devenue leur sport
a écrit le 27/07/2015 à 12:32 :
Drahi a semble t-il compris que comme le pouvoir Français s'opposait à lui pour l'achat de bouygues télécom, il doit "investir" dans la presse pour faire pression. Niel a compris la même chose, le pouvoir l'avait attaqué et le jour où il a racheté le monde, hop, plus rien, il était devenu "libre" en quelque sorte. Il va donc d'abord constituer des dossiers sur les gêneurs( grâce à ses équipes de journalistes) puis revenir à la charge sur bouygues telecom.
a écrit le 27/07/2015 à 10:27 :
Israël, tout comme la Russie, est un pays étranger.
J'aimerais bien savoir ce qu'écrirait la presse si d'aventure un homme d'affaire franco-russe, lié aux réseaux du pouvoir russe rachetait Le Figaro et Le Point. Que n'entendrait-on pas !
"Les Russes veulent contrôler la presse francaise"
"Poutine baillonne deux journaux français"
"La fin de la liberté d'expression pour la presse de droite ?"
"L'argent russe coule à flot sur la presse française"

Vous remarquerez que la presse est bien discrète sur le fait que notre milliardaire a la double nationalité.

De quoi et de qui parle-t-on ?
De Patrick Drahi, dont le magazine Challenges a révélé qu'il n'avait pas la nationalité française, mais seulement israëlienne (il est né marocain) !
Ce n'est un secret pour personne que M. Drahi est lié aux réseaux d'influence israëliens en France. La chaîne d'infos en continu i24 News (emettant en anglais, francais et arabe), qu'il dirige, a été créée spécialement pour donner une bonne image d'Israël. La France ayant la plus forte communauté juive apres les Etats-unis et Israël, elle concentre toutes les attentions. Je précise immédiatement, avant que l'on ne m'en fasse le reproche, que la grande majorité des nos compatriotes de cette confession n'ont aucun rapport avec Israël et ses réseaux et au contraire en sont les premières victimes, voire otages, puisqu'on les oblige à la solidarité avec un État étranger et odieusement colonisateur, qui plus est. Celui qui ose émettre des critiques est aussitôt taxé de "Juif ayant la haine de soi" ou encore mieux de "Juif antisémite" !

Ces Réseaux israëliens, donc, ont pour but est de minimiser la colonisation des territoires occupés (dizaines de condamnation par l'ONU depuis 1967, de rapports Amnesty, Human Watch, seule l'aveugle idéologie peut encore ignorer la réalité des humiliations, confiscations, massacres, etc.), de promouvoir l'émigration des Francais juifs, qui "seraient en danger", vers Israël et enfin de systématiquement plomber la traditionnelle "politique arabe" du Quai d'orsay.
Pour rappel : Le gouvernement israëlien actuel est l'un des pires des ces dernières décennies, résultant d'une alliance avec la droite dure de Nethaniaou et l'extrême-droite.
On ironise sur le gouvernement Tsipras faisant alliance avec la droite souverainiste, baptisée extrême droite, pour dénigrer la Grèce. Quel journal francais oserait baptiser ainsi le gouvernement israëlien, ce qu'il est bien pourtant !!! On voit déjà jusqu'où il est permis de critiquer Israël. Jusqu'à pas beaucoup. Charles Enderlin qui quitte la profession en a fait une amère expérience.

Si l'opération de rachat se déroule avec succès, ces réseaux seront désormais blindés :
Libération, l'Express, BFMTV, RMC. Beau palmarès.
Y aura-t-il encore une analyse critique en France de la politique israëlienne ?

Médiapart ? très liés aux intérêts atlantistes par son fondateur Edwy Plenel, donc forcément compréhensif avec l'allié des Etats-unis.
Marianne ? Jean-Francois Kahn, plutôt critique avec la droite israélienne a reconnu lui-même dans une interview : "On est, à Marianne, l’un des journaux de France où il y a le plus de Juifs sionistes." (David Reinharc, Israël Magazine, 2008).

Reste heureusement le Monde Diplo et... ben plus grand chose en fait !
Réponse de le 27/07/2015 à 10:46 :
Merci pour votre éclairage des plus justes.
Réponse de le 27/07/2015 à 12:50 :
weil et drahi des similitudes/ interets communs sur ce point.
Réponse de le 27/07/2015 à 13:01 :
Et si, la personne qui avait effectué tous ces achats avaient été franco-hollandaise ou franco-espagnole ou ...auriez-vous cette même "sensibilité" ? Ce Monsieur Draghi est diplômé de l'école polytechnique française. Son OPA sur SFR a été en compétition avec celle de Bouygues. Elle s'est faite sous contrôle comme tous achats faits en France. La politique française a été pro arabe depuis de Gaulle. Quels en sont les résultats ? Il y a un institut du monde arabe en France. A ma connaissance il n'y a pas d'institut du monde Israélien. Qui veut influencer qui ? Les Israéliens ? Qui rachète les stars up en Israël ? Tout le monde sauf des français à quelques exceptions. Ne nous rengorgeons pas. Il y a longtemps que la France est considérée comme quantités négligeable en Israël.
Réponse de le 27/07/2015 à 17:44 :
Merci beaucoup
Réponse de le 27/07/2015 à 18:13 :
C'est tellement rare une analyse lucide et constructive sur les forums (quels qu'ils soient!) que ca merite des applaudissements. Bravo.
Réponse de le 27/07/2015 à 22:20 :
Merci beaucoup. Ça fait du bien. Abonnez vous au diplo. Aidez ceux qui résistent.
Réponse de le 28/07/2015 à 19:40 :
merci !
c'a va sans dire , mais c'est encore mieux en le disant ).
a écrit le 27/07/2015 à 10:24 :
C'est le futur Messier ???


Une montage de dette financé par des taux trop bas

Quand le vent va tourner ce sera la déroute et bouygues rachètera a la casse
Réponse de le 27/07/2015 à 11:07 :
C'est effectivement probable... d'autant plus qu'on peine à voir de la cohérence dans ces rachats hétéroclites.
a écrit le 27/07/2015 à 10:20 :
Quel intérêt pour un homme d'affaires de racheter des médias qui perdent structurellement de l'argent ou dont l'avenir est plombé par internet si ce n'est pour contrôler l'information?
Réponse de le 27/07/2015 à 10:44 :
Bien sur. Et avec ses boites en télécommunications (cables optiques et sous mairins) il controle aussi les flux des information sur notre sol.
Réponse de le 27/07/2015 à 11:22 :
A Mr bonuit //DIRIGEZ LES MEDIAS C EST DIRIGEZ L OPIGNIONS .COMME BEAUCOUP DE NOUVEAUX RICHES ? CE M r A DES REVES DE DOMINATION? DANS QU ELS SENS VONT SES REVES???
a écrit le 27/07/2015 à 10:17 :
Et qu'en est-il du niveau d'endettement d'Altice et de Drahi ? Tout ça ressemble énormément à une fuite en avant... d'autant plus risquée que de Libération et l'Express sont loin d'être en grande forme, et que SFR a grand besoin d'investissements massifs pour rester dans la course face à des concurrents redoutables.
a écrit le 27/07/2015 à 9:29 :
La guerre des médias a commencée , les sans dents vont la perdre ça c est sur !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :