France Télévisions : Delphine Ernotte s'engage sur un objectif "déficit zéro en 2016"

 |   |  200  mots
Pour 2016, ce ne sera pas des réformes structurelles mais conjoncturelles, a prévenu la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte.
"Pour 2016, ce ne sera pas des réformes structurelles mais conjoncturelles", a prévenu la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte. (Crédits : Flickr/patrick janicek. CC License by.)
Après le double refus du gouvernement d'un retour de la publicité après 20 heures et d'une hausse de la redevance, les députés ont voté le 19 octobre une légère hausse des moyens de France Télévisions. Delphine Ernotte s'est engagée mercredi à "faire l'autre moitié du chemin", via des économies.

L'annonce à la mi-septembre d'un déficit de 50 millions d'euros pour 2016 avait fait frémir, mais Delphine Ernotte est finalement revenue dessus. La nouvelle présidente de France Télévisions s'est en effet engagée mercredi 28 octobre sur un "déficit zéro en 2016" lors d'une audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale, deux mois après sa prise de fonction.

     | Portrait Qui est Delphine Ernotte, nouvelle présidente de France Télévisions ?

Renégociations de contrats et mesures d'économies

Après le refus du gouvernement d'un retour de la publicité après 20h00 et d'une hausse de la redevance, les députés ont voté le 19 octobre une légère hausse des moyens de France Télévisions. Delphine Ernotte s'est engagée mercredi à faire "l'autre moitié du chemin" via des économies.

"Comment va-t-on faire ce déficit zéro? Pour 2016, ce ne sera pas des réformes structurelles mais conjoncturelles: on aménage nos grilles, on renégocie certains contrats, on utilise mieux la multi-diffusion pour aller chercher ce complément et être à l'équilibre en 2016. Donc, je ne lâcherai rien sur le plan des économies", a-t-elle expliqué.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2015 à 19:09 :
France télévision a un budget de fonctionnent très supérieur a TF1 (et ses chaînes TNT) + M6 pour une part de marche inférieur

J accepté de payer pour Arte, chaîne documentaire pas forcément très vendeur auprès du bœuf moyen mais cependant de qualité (je ne la regarde pas vraiment non plus mais j accepté de payer)
Pas pour les autres chaînes, clones ratés de TF1

les anglais paient chers la redevance mais pour un produit de qualité (BBC) avec films documentaire de niveau internztional (revendu en France et ailleurs)
a écrit le 28/10/2015 à 18:36 :
on commencerait par virer drucker et sa clique de vieux privilégiés payés des milliers d'euros, en les remplacant par des jeunes, meme payé le triple du smic, ca couterait deja moins cher.
Réponse de le 28/10/2015 à 20:44 :
Druker, comme les autres, est producteur et fournisseur d'émissions d'après un contrat annuel. Un PDG de FranceTV avait décidé qu'il ne fallait plus rien produire en interne mais tout commander "clé en main" ("privatiser" les contenus)(les émissions de Delarue, à l'époque, c'était pareil, Nagui, autres ont dû créer leurs sociétés de production). Il y a le contrat, le coût annuel et ils se servent selon les dépenses, mais c'est interne à leur entreprise. Présentateur/directeur, ça doit rapporter plus qu'employé de la TV 'banal'.
a écrit le 28/10/2015 à 17:48 :
J'avais mal lu. J'avais cru : zéro augmentation de la taxe en 2016 ! (Humour, bien sûr !)
a écrit le 28/10/2015 à 17:10 :
nomlmée par Moa je alors il faut etre encarté au PS pour croire les dires de cette personne
Réponse de le 28/10/2015 à 17:42 :
Pour l'instant, c'est une intention,, un projet, voire un espoir. A suivre, voir si ça "fonctionne".
En début d'année, on se dit bien qu'on va reprendre le sport, faire ceci cela, mais on abandonne vite.
Elle aurait été nommée par Sarko, ça aurait été "la vérité pure" ? Non, pas plus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :