Orange reprend du poil de la bête en France

Après des années de guerre des prix, l’opérateur historique a vu pour la première fois ses ventes progresser dans l’Hexagone depuis 2009.
Pierre Manière

3 mn

Stéphane Richard, le Pdg d'Orange.
Stéphane Richard, le Pdg d'Orange. (Crédits : Reuters)

Cela faisait longtemps... Pour la première fois depuis 2009, Orange a vu son chiffre d'affaires progresser en France en 2017. Concrètement, celui-ci est en hausse de 0,6% à 18,05 milliards d'euros. « C'est le résultat de notre stratégie d'investissement, de notre effort sur le très haut débit, et de notre politique de convergence [qui vise à proposer des abonnements mêlant téléphonie mobile, télévision et Internet, Ndlr] », s'est félicité Ramon Fernandez, directeur général délégué d'Orange, lors de la présentation ce mercredi des résultats annuels du groupe. Après des années de guerre des prix, le marché français, qui représente 40% des ventes totales d'Orange, reprend ainsi du poil de la bête.

Dans l'Internet fixe, Orange continue de gagner des abonnés. « On a désormais 2 millions de clients fibre, avec 164.000 ventes nettes au quatrième trimestre, a poursuivi Ramon Fernandez. C'est le meilleur trimestre jamais réalisé en matière de déploiement de la fibre. » En outre, il précise que « 57% de ces nouveaux clients sont de nouveaux clients Orange », percevant ainsi la fibre comme « un outil d'acquisition » d'abonnés.

717.000 nouveaux clients dans le mobile

Même son de cloche dans le mobile, où l'opérateur a gagné 717.000 clients l'an dernier. Pour Ramon Fernandez, la dynamique est bonne, puisqu'au quatrième trimestre, Orange a récolté 212.000 fidèles, contre 116.000 à la même période l'année précédente. De plus, « 70% de ces nouveaux abonnés choisissent des offres premiums », ajoute-t-il. Avant de préciser qu'Orange prend des clients à ses trois grands rivaux - SFR, Bouygues Telecom et Free - pour le second trimestre consécutif. Même s'il est probable que ces prises de guerre proviennent essentiellement de l'opérateur au carré rouge, confronté à de grosses pertes d'abonnés depuis près de trois ans.

Du côté d'Orange Bank, la nouvelle banque mobile que l'opérateur a lancée le 2 novembre dernier, Stéphane Richard a assuré qu'elle passerait le cap des 100.000 clients « d'ici quelques jours ». « Cela constitue une vraie réussite », a estimé le Pdg, fraîchement renouvelé pour un troisième mandat de quatre ans. Pour rappel, Orange espère passer la barre des 2 millions de clients en France a horizon 10 ans.

Lire aussi : Orange Bank a séduit près de 100.000 clients en 4 mois

Lors de la présentation des résultats, Ramon Fernandez est également revenu sur l'importante politique d'investissements dans les contenus. Au total, selon lui, le groupe y a dépensé 750 millions d'euros en 2017 - soit 200 millions de plus que l'année précédente. À ce sujet, Stéphane Richard a indiqué qu'Orange réfléchissait à la possibilité de proposer certains contenus d'Altice, la maison-mère de SFR - qui a notamment raflé les droits de la Ligue des champions de football à partir de la saison prochaine - à ses abonnés. « Ce qu'on veut, c'est pouvoir offrir à nos clients l'accès le plus large à tous les contenus qui leur plaisent, a affirmé le Pdg. Évidemment, le sport en fait partie. Il est donc tout à fait normal qu'on discute avec Altice des conditions éventuelles de distribution de la Ligue des champions. »

Pierre Manière

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 26/02/2018 à 10:43
Signaler
Et bien peut-être qu’enfin les salariés orange vont récolter le fruit de leur travail de la part d’une caste dirigeante qui ne partage rien du tout avec ses salariés mais qui n’oublie pas de se gaver à outrance en toute impunité en effet oui bravo

à écrit le 22/02/2018 à 12:03
Signaler
Vu le côté hautain de sfr et les hausses permanentes, il est facile de lui prendre des clients...

à écrit le 22/02/2018 à 11:04
Signaler
J attend un peu et je part d orange bank aucune banque en france est a la hauteur des nouveaux entrant.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.