La publicité sur Internet a progressé de 11% en 2011

 |   |  236  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
La publicité sur Internet a enregistré une croissance de 11% en 2011. Le chiffre d'affaires en France atteint 2,5 milliards d'euros, selon le rapport de l'Observatoire de l'"e-pub" rendu public ce mercredi. En 2012, la hausse du marché pourrait être de 8%.

Le président du Syndicat des régies Internet, à l'occasion de la présentation de l'étude, a observé qu'"Internet prend de plus en plus de poids et le numérique est un véritable moteur de croissance des médias."

La publicité liée aux recherches en ligne, qui atteint 1,06 milliard d'euros, soit une progression de 11% sur un an, représente 42% du marché total. Quant à l'affichage sur les sites, il s'élève à 616 millions (+14% en un an). 

"L'année 2011 a été marquée par le dynamisme confirmé de la vidéo et l'accélération des investissements sur les réseaux sociaux", constate le rapport. 

Le marché de la publicité sur l'Internet mobile, sur lequel arrivent des annonceurs traditionnels, croît de 37%, à 37 millions d'euros.

Pour 2012, selon Jérôme Bourgeais, vice-président de Capgemini Consulting, partenaire de l'étude, "le marché de la publicité sur Internet devrait croître de 8%, à 2,76 milliards. Le media Internet a un fort potentiel de développement ; certes il va y avoir un ralentissement des investissements en raison du climat économique, mais il y aura des opportunités comme de grands événements sportifs", tels que les Jeux olympiques de Londres. "Même si cette année sera moins soutenue qu'en 2011", résume le représentant de Capgemini, l'engouement pour les tablettes et la télévision connectée devrait bénéficier au secteur de la publicité sur Internet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2012 à 11:36 :
60 milliards de publicités sont vues en ligne chaque mois sans que les internautes soient consentants. Ces excès et pratiques intrusives lassent les internautes français et 1/3 d?entre eux aujourd?hui se disent publiphobes. Chez WINITI (http://www.winiti.fr/) nous proposons un nouveau modèle, sous la forme d?un filtre publicitaire grâce auquel l?internaute voit beaucoup moins de pubs ; chaque pub est consentie et lui permet de faire un don à des associations.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :