SFR : appel à la grève en septembre contre les baisses d'effectifs

La CGT et la CFE-CGC, qui n'ont pas signé l'accord conclu le 4 août, ont donné rendez-vous le 6 septembre pour un mouvement de contestation.
SFR, qui a perdu 199.000 abonnés mobiles sur le marché grand public au deuxième trimestre, table sur 400 millions d'euros d'économies annuelles en réduisant ainsi ses effectifs d'un tiers.
SFR, qui a perdu 199.000 abonnés mobiles sur le marché grand public au deuxième trimestre, table sur 400 millions d'euros d'économies annuelles en réduisant ainsi ses effectifs d'un tiers. (Crédits : REUTERS/Benoit Tessier)

Les syndicats minoritaires haussent le ton. Mercredi, la CGT et la CFE-CGC de SFR Group ont appelé à la grève le 6 septembre contre le plan de départs volontaires proposé par l'opérateur télécoms. Dans un communiqué commun, ils reprochent à SFR de "privilégier les marchés financiers au détriment de l'emploi stable et qualifié" et estiment avoir été écartés des dernières discussions.

Lire aussiSFR et le spectre d'une « casse industrielle »

Ces deux organisations n'ont pas signé l'accord conclu le 4 août entre la direction de SFR et les syndicats CFDT et Unsa. La CGT avait alors dénoncé "un passage en force" de la direction et assurait avoir été "écartée de la poursuite des négociations". Le plan prévoit un millier de départs volontaires dès 2016 et 4.000 autres de mi-2017 à 2019. Cet accord doit permettre "au pôle télécom de SFR de se doter rapidement d'une organisation plus agile, plus compétitive, plus efficace et plus moderne, comme l'ont déjà fait nos concurrents", avait déclaré le directeur général Michel Paulin.

Des chiffres dans le rouge

SFR, qui a perdu 199.000 abonnés mobiles sur le marché grand public au deuxième trimestre, table sur 400 millions d'euros d'économies annuelles en réduisant ainsi ses effectifs d'un tiers. Hier, l'entreprise a publié un chiffre d'affaires en recul de 4,2%, à 5,3 milliards d'euros, et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté en baisse de 7,6% à 1,84 milliard d'euros.

(Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 11/08/2016 à 12:50
Signaler
Suppression de 5000 emplois. Fermeture d'agence. Habitant une petite ville, l'agence SFR ferme. La plus proche est à 40 kms. Que vont faire les clients SFR? Pour ma part, je ne suis pas client SFR mais si c'était le cas je changerai d'opérateur. Quit...

à écrit le 11/08/2016 à 9:50
Signaler
Ah ben quand même ! Il était temps. Les salariés de SFR payent l'incompétence de leurs décideurs il est logique de mettre ces derniers pour une fois dans leur vie face à leurs responsabilités qu'ils ne veulent jamais pas endosser. Alors que s...

à écrit le 11/08/2016 à 5:26
Signaler
SFR va couler. Son credit est mort. Trop de dettes. Greve ou pas les salaries vont payer. La France est en train de couler a pic.

à écrit le 10/08/2016 à 18:44
Signaler
CGT et CFE CGC, j'ai bien lu, décidément ils s'habituent à lutter ensemble ces deux organisations syndicales depuis la loi travail, le monde change .... Et FO ils sont où aux abonnés absents chez SFR?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.