Licences 4G : ce sera au moins 2,5 milliards d'euros, selon Eric Besson

 |   |  385  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Etat a fixé un prix minimal de 2,5 milliards d'euros pour les licences de téléphonie mobile de quatrième génération (4G), a déclaré ce lundi dans Le Figaro le ministre chargé de l'Industrie, Eric Besson, qui n'exclut pas l'entrée d'un cinquième opérateur mobile.

Pour les licences de téléphonie mobile de quatrième génération (4G), le gouvernement donnera le coup d'envoi à l'appel d'offres début juin, après avis de la commission consultative des communications électroniques, avec un dépôt des candidatures prévu en septembre et l'attribution en octobre et novembre, a précisé Eric Besson, ministre chargé de l'Industrie et de l'économie numérique, dans un interview publiée ce lundi dans le Figaro.


"La somme des prix de réserve des différents lots est de 2,5 milliards d'euros, dont 1,8 milliard pour les fréquences de 800 MHz et 700 millions pour les fréquences de 2,67 gigahertz", a-t-il détaillé. "Ces prix correspondent à ceux pratiqués pour ces mêmes fréquences en Suède, en Allemagne et aux Etats-Unis. La France ne doit pas brader ses fréquences".

La technologie 4G doit permettre des débits plus rapides sur les réseaux de téléphonie mobile, à l'heure où de nouveaux usages comme la vidéo sur les smartphones font exploser le trafic de données. Actuellement quatre opérateurs disposent d'une licence mobile 3G : France Telecom, SFR (groupe Vivendi), Bouygues Telecom (groupe Bouygues) et, depuis peu, Iliad. Ils sont tous potentiellement candidats pour la nouvelle génération de fréquences.

Par ailleurs, le ministre n'exclut pas l'entrée d'un nouvel opérateur, notamment un opérateur mobile virtuel dans la course. "Le découpage des lots - 4 lots dans la bande 800 MHz et 15 lots dans la bande 2,6 GHz - favorise l'arrivée de nouveaux opérateurs comme les opérateurs mobiles virtuels (MVNO) ou d'autres. Nous avons reçus des manifestations d'intérets de la part de plusieurs nouveaux entrants potentiels. Rien n'interdit l'entrée d'un cinquième opérateur mobile", a-t-il insisté.

L'attribution de ces fréquences de future génération jouera un rôle déterminant dans le paysage concurrentiel des télécommunications français. Des experts estiment ainsi que certains opérateurs pourraient disparaître si la concurrence était bridée.

Des sources proches du dossier avaient indiqué à Reuters en avril que les concurrents d'Orange faisaient front commun pour demander que l'Etat les protège lors des enchères, de peur que l'opérateur historique, plus riche, ne rafle la mise pour conforter son leadership.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2011 à 15:47 :
Je viens de lire que le syndicat CFE-CGC/UNSA de France Telecom a annoncé qu'il contesterait ce decret devant le conseil d'état car l'emploi n'est pas pris en compte et les DOM sont de nouveau laissés sur le bord de la route à lire http://www.cfecgc-unsa-ft-orange.org/201106092195/communiques-de-presse/licences-4g-irresponsabilite-sociale-et-citoyenne.html
a écrit le 20/05/2011 à 16:10 :
Ca me rappelle furieusement les licences 3G, a 600M? pièce. Sachant que cela ne crée aucune extension de marché, aucun nouveau revenu, mais simplement une migration des terminaux data sur un réseau qui sera moins saturé. Je me demande la tête qu'il ferait si personne n'en voulait de ses licences a ce prix :-)
a écrit le 16/05/2011 à 14:39 :
C'est drôle comme on parle de milliards d'euros !
Et pour nous il rest quelques centimes ? c'est moins drôle !
a écrit le 16/05/2011 à 8:11 :
c'est du raquette organisé, à chaque passage du point" G " l'état demande des nouveaux milliards. j?espère qu'a ce prix ils prennent du plaisir
a écrit le 16/05/2011 à 7:45 :
Dans 6 mois, ce ne sera plus que quelques millions. Rappelez vous les licences 3G...
a écrit le 16/05/2011 à 7:35 :
Cool ! 19 lots de fréquences. Voila qui va sérieusement nettoyer la pagaille actuelle de l'univers du mobile... Déjà qu'on a une couverture en pointillés en 3G, on n'est pas près d'avoir une couverture propre en 4G

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :