Vente de la Galaxy Tab en Europe : Samsung triomphe, Apple abdique

 |   |  454  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
La justice allemande a levé l'interdiction de vente des tablettes Galaxy de Samsung partout en Europe, sauf en Allemagne.

Une semaine après avoir interdit, à la demande d?Apple, la vente des Galaxy Tab de Samsung, accusées de copier la forme, l'interface utilisateur et l'emballage de l'iPad, l?Allemagne revient sur sa décision, dont Samsung avait fait appel. Le tribunal régional de Düsseldorf a décidé, mardi, de lever l?interdiction momentanée qu?il avait lui-même mise en place, en raison d?un doute sur sa compétence dans le jugement des litiges concernant les activités d'entreprises hors du territoire allemand. C?est pourquoi Samsung peut désormais vendre sa tablette numérique dans la plupart des pays européens, sauf en Allemagne. Cette décision est toutefois temporaire, jusqu?à la prochaine audience, prévue le 25 août.

Si aujourd?hui, Apple règne en maître sur le marché des tablettes, avec environ trente millions d?iPad vendus depuis son lancement il y un an et demi, la firme souhaite avant tout protéger ses parts de marché. Concurrent le plus sérieux d?Apple, Samsung subit ainsi les attaques de la firme à la pomme, lancée dans une "guerre des brevets", visant à retarder ? voire empêcher ? la vente des Galaxy Tab.

L?Europe, deuxième marché mondial des tablettes numériques

Et c?est justement en Europe que la bataille est la plus décisive pour Apple. Alors que son territoire est le deuxième marché mondial pour les tablettes, avec une part de marché de 30%, derrière les États-Unis (50%), la firme de Steve Jobs n?y possède que 52 points de vente (en propre), contre 283 aux États-Unis.

D?autre part, en attaquant Samsung, Apple vise directement Google, dont le système d?exploitation Android équipe ? outre la Galaxy Tab ? 50% smartphones à travers le monde. Jusqu?ici, la menace n?était pas bien grande pour la société californienne, puisque Google possédait 600 brevets quand elle en possède 6.000 dans le domaine des appareils mobiles ? smartphones et tablettes.

Cependant, le rachat par Google de Motorola Mobility, qui produit téléphones mais aussi tablettes numériques, Xoom, fonctionnant sous Android, et de ses 17.000 brevets ? pour un montant record de 12,5 milliards de dollars ? est une preuve de plus pour Apple qu?elle ne fait plus cavalier seul dans la course aux tablettes.

Aussi, avant une potentielle attaque de Google, fort de ses brevets, et l?arrivée des tablettes Galaxy, la firme à la pomme ne perd donc pas de temps pour grignoter des parts de marchés en Europe. L?annonce par l?opérateur téléphonique Orange de la commercialisation de l?iPad 2 en Europe (Autriche, Belgique, Espagne, Liechtenstein, Luxembourg, Pologne, Portugal et Suisse) devrait lui permettre de conserver une certaine avance. Jusqu?à quand ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2011 à 22:07 :
Poah !
Réponse de le 18/08/2011 à 6:02 :
est ce un mot Coréen ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :