Télécoms : Montebourg convoque les patrons d'opérateurs mardi

Les dirigeants des 4 opérateurs mobiles seront reçus mardi matin par le ministre du Redressement productif et la ministre déléguée à l'Economie numérique pour évoquer la situation du secteur depuis l'arrivée du quatrième Free et l'emploi. Xavier Niel devrait snober la rencontre.

4 mn

Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, réunira mardi matin les dirigeants des opérateurs télécoms, avec la ministre déléguée au Numérique, Fleur Pellerin. Copyright DENIS/REA
Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, réunira mardi matin les dirigeants des opérateurs télécoms, avec la ministre déléguée au Numérique, Fleur Pellerin. Copyright DENIS/REA (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Il va y avoir du sport. Mardi prochain à 8h30, les dirigeants des quatre principaux opérateurs mobiles français sont convoqués à Bercy par Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif et Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l'Economie numérique. Un casting de haut vol : le PDG de France Télécom, Stéphane Richard, déjà convoqué mardi dernier pour remettre un rapport d'analyse sur la panne du réseau mobile d'Orange et qui rencontre lundi Pierre Moscovici, le Ministre de l'Economie, viendra accompagné de son secrétaire général, Pierre Louette ; Martin Bouygues viendra en personne avec Olivier Roussat, le directeur général de Bouygues Telecom ; Stéphane Roussel, le PDG de SFR depuis peu, et le secrétaire général, Philippe Logak. Enfin, pour représenter celui que ses concurrents montrent du doigt, Free, ce devrait être Cyril Poidatz, le président du conseil d'administration d'Iliad, la maison-mère, et Laurent Laganier, le directeur de la règlementation. Mais pas Xavier Niel, le fondateur et principal actionnaire, qui avait lui-même donné le coup d'envoi de Free Mobile le 10 janvier lors d'une conférence de presse retentissante. Trop agressif ou incontrôlable ?

Un nouvel audit demandé sur Free Mobile ?
Six mois tout juste après l'arrivée fracassante du nouvel opérateur mobile, l'impact social redouté se fait déjà sentir. Si l'ordre du jour de cette réunion n'est pas précisé dans l'agenda des ministres, Arnaud Montebourg avait annoncé, il y a dix jours, au lendemain de l'annonce des plans sociaux de Bouygues Telecom et SFR, son intention de recevoir les syndicats des deux opérateurs, ce qu'il a fait ce vendredi, « pour évoquer avec eux la situation du secteur de la téléphonie mobile depuis l'arrivée d'un quatrième opérateur sur le marché », puis de réunir les quatre opérateurs mobiles afin de parler des « moyens du retour à un modèle de croissance, au bénéfice de l'emploi, tant au sein des opérateurs que chez leurs sous-traitants et fournisseurs. »
Selon une source proche du dossier, « les ministres veulent mettre la pression sur l'Arcep », le régulateur des télécoms, ce qui pourrait se traduire très concrètement par la suite par « une décision sur la terminaison d'appels SMS », c'est-à-dire dans le jargon, le tarif de gros des SMS facturé par Free aux autres opérateurs, qui fait débat depuis des mois. Cette source affirme également que « les ministres vont demander à l'Arcep un nouvel audit pour vérifier que Free Mobile respecte bien ses obligations de couverture et de déploiement. » Une autre source croit savoir que « l'intention du gouvernement est de remettre à plat, de détricoter la loi Chatel et d'alléger les contraintes des opérateurs à l'égard des consommateurs. »

Une expertise sur le bien-fondé du plan social de Bouygues Telecom
Du côté plus proprement social, les ministres ont reçu vendredi à 11 heures les représentants syndicaux de Bouygues Telecom puis à 12 heures ceux de SFR. Ils auraient affirmé partager l'analyse des syndicats, notamment le fait qu'ils ne comprennent pas et ne tolèrent pas que des entreprises aussi profitables que SFR et Bouygues Telecom, suppriment des emplois. Selon nos informations, les syndicats de Bouygues Telecom ont décidé jeudi en comité central d'entreprise exceptionnel de diligenter, à l'initiative de la CFDT, « un audit externe effectué par un cabinet spécialisé indépendant », qui pourrait être le cabinet d'expertise comptable Ellipce, afin de « vérifier le bien-fondé du plan de départs volontaires de 556 postes » explique une source syndicale. Ils s'interrogent sur la réalité des difficultés financières de l'opérateur alors que l'exercice 2012 est loin d'être fini et sur l'évolution du discours de la direction en six mois, qui s'estimait prête à affronter Free en décembre, puis lançait un plan d'économies en mars sans impact social avant de dévoiler un PDV. Chez SFR, les syndicats et salariés ne seront pas fixés avant novembre sur le nombre de suppressions d'emplois du plan social. Les ministres ont concédé devant les représentants syndicaux que leurs moyens d'actions étaient limités sur des entreprises privées. Sur le sujet de la relocalisation des centres d'appels en France qu'il appelle de ses voeux, Arnaud Montebourg aurait avancé l'idée d'une hausse de 10 centimes par mois sur la facture de l'abonné pour compenser le coût. La réunion de mardi doit en effet aborder également « toute l'organisation de la filière télécoms. »
 

4 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 44
à écrit le 15/07/2012 à 11:53
Signaler
Bonjour, J'espère que le nouveau ministre va soutenir Free et les consommateurs. Je suis Free et heureux.

le 16/07/2012 à 15:08
Signaler
Très content pour toi. Mais le monde ne tourne pas autour de toi. Et heureusement quant on voit ce que tu écris

à écrit le 14/07/2012 à 21:03
Signaler
C'est quoi ces photos de Montebourg? Toujours à nous pousser ce type comme une star... Même Hollande n'a pas droit à un tel traitement. Avec Montebourg, c'est toujours des photos pour la réclame. De plus en plus dérangeant... Il impose lui--même ce ...

à écrit le 14/07/2012 à 19:03
Signaler
Tout à fait d'accord .....si pas ferme aulnay c'est à cause free. Si doux ferme c'est à cause de free. Si florange ferme c'est à cause de free aussi....ainsi de suite. Trêve de plaisanterie. Le gouvernement pourra toujours trouver un bouc émissaire....

le 16/07/2012 à 15:18
Signaler
Tous n'est pas forcément lié au coût du travail. On peut très bien vendre un produit plus cher, et donc faire des marges supérieures, pour peu que ce produit soit un produit innovant/fiable amenant de la valeur ajouter à ses propriétaires. Pour ce qu...

à écrit le 14/07/2012 à 14:22
Signaler
Aha! On va voir ce qu'on va voir! SuperMontebourg va mettre les patrons au pas!

le 14/07/2012 à 17:43
Signaler
ha!ha!il brasse encore plus de vent que sarko!

à écrit le 14/07/2012 à 13:53
Signaler
Bonnes gens qui avez voté Hollande, eh bien vous l'avez avec tous ses accessoires: remise en cause des mesures prises en faveur des consommateurs auparavant, pouvoir aux syndicats qui ne représentent qu'une minorité de salariés...le "j'ai voté contre...

le 15/07/2012 à 17:04
Signaler
Le même général qui a dit aussi que les français étaient des veaux, oui ;-)

à écrit le 14/07/2012 à 12:32
Signaler
Allez hop les patrons au pied !!! Le gouvernement va vous expliquer comment travailler. Prochaine étape transformer tout ça en kolkhoze et ceux qui ne seront pas contents seront déportés dans les plaines gelées de Lille ou d'Arras :-)

à écrit le 14/07/2012 à 11:22
Signaler
Le bateur France prend l'eau de partout. Les syndicats avec l'aide du gouvernement, notamment Montebourg, vont accelerer la naufrage.

à écrit le 14/07/2012 à 10:08
Signaler
Plus ce gouvernement décide ou propose, plus on s'aperçoit que nous avons une équipe de pantins désarticulés mais qui plait beaucoup aux français. En effet, il y a quelques temps encore, l'homme de la rue et les médias vomissaient l'ancien président ...

le 14/07/2012 à 18:27
Signaler
je ne suis pas de votre avis. je m'explique, je vois et discute avec de nombreuses personnes toutes catégories confondues et même si elles ne l'avouent pas franchement on sent déjà une forte désillusion pointée (deux mois seulement de gouvernance). L...

à écrit le 14/07/2012 à 9:35
Signaler
Vous me faites rire... commment parler de ce qu on ne comprend pas... La situation est simple : il y a 3 operateurs qui jouent avec certaines regles du jeux et un (Free) qui a le droit de lancer 5 fois les des. Car c est bien mignon de proposer un il...

le 14/07/2012 à 10:11
Signaler
Vous avez tellement bien compris que votre operateur telephone vient de vous envoyer une facture retroactive(c'est a la mode...) de 300? pour vous remercier ! AU fait, c'etait combien les abonnements internet avant l'arrivée de Free?

le 14/07/2012 à 10:25
Signaler
L art de ne rien comprendre + l art de tout melanger...Bravo, belle performance!

le 14/07/2012 à 10:39
Signaler
Free a tout intérêt à investir dans son propre réseau, sa leur coutera moins cher que le passage par Orange, donc ce que vous dite n'a pas de sens

le 14/07/2012 à 10:40
Signaler
Oui binboune, ne vous fatiguez pas on a compris.

le 14/07/2012 à 12:49
Signaler
tout? Et pourquoi EDF et le FISC seraient ils les seuls a appliquer une "retroactivité" des factures. Moi, je propose d'etendre ce concept visionnaire a tous les commerces. Et Binboune, vous serez le 1er a rigoler. Binboune, vous donnez des cours du...

le 14/07/2012 à 15:15
Signaler
Joby, vous avez raison. A moins que Free engrange du cash et revendent ces clients dans quelqumes temps. Ou qu ils esperent encore benificier des largesses de l Arcep car si ils deploient leur reseau d ici 5 ans comme prevu je dirai juste chapeau. Po...

le 16/07/2012 à 15:15
Signaler
surtout quand les investisseurs se détourneront un peu de free, sa capitalisation passera de 6.5 Milliards à 1 voire 2 milliards, et là on commencera à rigoler.

à écrit le 14/07/2012 à 9:19
Signaler
Français, nous rentrons progressivement dans une societe collectiviste (type Russie) ou l'état s'immisce dans tous les domaines d'activité, régente ou essaie ......de décider dans toutes les sphères de la vie économique privée ...mais il s'occupe moi...

à écrit le 14/07/2012 à 8:54
Signaler
Le ministre du Dressement Reproductif part en guerre avec ses petits poings.. Pitoyable, mais amusant de le voir se prendre les pieds dans le tapis et servir de fusible au Présiflan. Je trouve d'ailleurs que Monsieur Pulvar à l'air un peu fatigué.

à écrit le 14/07/2012 à 8:34
Signaler
Montebourg à des difficultés pour choisir son forfait...

à écrit le 14/07/2012 à 8:11
Signaler
Free la bonne excuse 3.6 milliards de dividende versés égale la masse salariale de 72 000 agents de maîtrise en fin de carriÚre Ft compte 100 000 agents On nous prenez pour des imbéciles

à écrit le 14/07/2012 à 8:08
Signaler
Je remercie le ministre de se rappeler ses propos à l'arrivée de Free Mobile ! Qu'il laisse les quelques millions de personnes ayant ayant choisi de de le rester. Pourquoi ne pas partager un carré vert dans le château ? Cela reste du tourisme.

à écrit le 14/07/2012 à 7:40
Signaler
La crise dans le secteur automobile Cris effarouchés à la suite de l?annonce de 8.000 suppression d?emplois chez Peugeot. Or que constate t?on depuis plusieurs années, une stagnation si ce n?est une baisse des volumes vendus. Certes il y a les prix...

le 14/07/2012 à 10:00
Signaler
Tout est dit +1

le 14/07/2012 à 10:27
Signaler
Les radars dit "tronçons"... Des controles de ce type etaient effectués par la Stasi pendant la traversée de la RDA avant la chute du mur. Je trouve le "symbole" plutot amusant.

à écrit le 14/07/2012 à 1:47
Signaler
C'est tout de même délicieux de voir Arnaud MONTEBOURG, le timonier grand pourfendeur du capitalisme, se démener pour prendre la défense du grand capital. En voila un qui n'aura pas mis longtemps à retourner sa veste !

à écrit le 14/07/2012 à 0:18
Signaler
Encore des effets de manches pour un gars montebourg qui ne sait même pas comment fonctionne une entreprise !

à écrit le 14/07/2012 à 0:16
Signaler
Free c'est le prétexte pour les 3 gros pour licencier apres s'etre gaver sur les consommateurs, maintenant qu'ils perdent en client et que les marges se réduisent il ne reste plus qu'à réduire les couts pour préserver les dividendes (et oué c sacré),...

le 16/07/2012 à 15:11
Signaler
ce que tu oublies jeune homme, c'est que le secteur est stratégique et que cela coûterait très cher à l'état de le laisser se planter.

à écrit le 13/07/2012 à 23:50
Signaler
La solution est pourtant simple : on exige de Free qu'ils augmentent leur forfait de 19,90 ? à 59,90, comme ça les 3 autres opérateurs pourront s'aligner sur un tarif qui leur permettra de s'en remettre plein les fouilles, comme avant. Avec un peu...

le 14/07/2012 à 0:18
Signaler
Nan mais Gauche ou Droite c'est la meme chose, du vent, des taxes, et des magouilles,

le 14/07/2012 à 11:45
Signaler
Exactement la droite défend les hauts fonctionnaires style patrons du CAC 40 et la gauche les petits fonctionnaires style éducation nationale, Ras le Bol de ces politiciens qui ne représentent plus le peuple Français, mais qu'une minorité de caste...

à écrit le 13/07/2012 à 22:16
Signaler
Il est grand temps pour assurer des emplois subventionnés de mettre une taxe sur le mobile.

à écrit le 13/07/2012 à 20:52
Signaler
Je m'avoue complètement impressionné par le niveau des arguments développé dans les commentaires de cet article. Dites, plutôt que de décliner des poncifs a la limite du révoltant . Peut être pourriez-vous, nous expliquez ce vous les néolibéraux feri...

le 13/07/2012 à 21:15
Signaler
Qu'est ce que c'est que des "néolibéraux" ? Nan, parce que du libéralisme j'en vois pas en France donc vous devez surement parler d'un autre pays.

à écrit le 13/07/2012 à 20:32
Signaler
et puis quoi encore ce martin bouygue! pendant que l'on y est pourquoi pas remettre l'abonnement payant plus la facturation a la minute comme il nous l'on fait pendant des annees

à écrit le 13/07/2012 à 19:52
Signaler
combien de temps ce bellâtre va continuer à jouer le super patron d'un état socialo marxiste qui s'imagine pouvoir décider de toute l'économie dans un monde au commerce libéral sauf Cuba et la Corée du Nord?

le 13/07/2012 à 20:21
Signaler
Le temps que les plus gros plans se confirment, que les français se rendent compte qu'il ne possède aucun pouvoir réel et que notre président s'en serve comme fusible. Bof, il pourra toujours aller faire une pige aux inrocks après.

à écrit le 13/07/2012 à 19:38
Signaler
Nationalisation et fonctionnarisation sont les 2 mamelles du socialisme. il va pas avoir assez de sa semaine de 35 heures vu les problèmes que crée ce gouvernement. Un ministre peut-il faire des heures supplémentaires défiscalisées.

le 14/07/2012 à 7:56
Signaler
Oui monsieur Pulvar va réfléchir

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.