Un rapport parlementaire « anti-Free » fait polémique

 |   |  1098  mots
Free Mobile, avec ses prix cassés, est-il la cause de tous les maux du secteur ? Copyright AFP.
Free Mobile, avec ses prix cassés, est-il la cause de tous les maux du secteur ? Copyright AFP. (Crédits : AFP)
La députée PS des Côtes d'Armor Corinne Erhel a rédigé un rapport sur la crise des télécoms en France, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2013. Free est mis en cause dans la situation des opérateurs et de toute la filière.

« Vite, un rapport parlementaire sur la responsabilité de Free dans le développement de l'obésité et des maladies cardio-vasculaires » raille un spécialiste du secteur sur Twitter. Car ces derniers temps, Free est effectivement accusé de tous les maux de la filière télécoms. Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, vient de déclarer dans une interview qu'il le considérait responsable des difficultés de l'équipementier Alcatel-Lucent... Un rapport parlementaire, mis en ligne ce week-end, vient enfoncer le clou : celui de la députée PS des Côtes d'Armor, Corinne Erhel, qui connaît bien les sujets télécoms, puisqu'elle a co-rédigé un rapport sur la neutralité du Net avec Laure de la Raudière et sa circonscription de Lannion est particulièrement affectée par le déclin de l'industrie des télécoms depuis dix ans. Mais sa conclusion fait polémique : elle affirme à plusieurs reprises que la crise traversée par le secteur « est en partie due » au quatrième opérateur mobile et que la régulation «excessivement centrée sur le consommateur et la baisse des prix » doit être rééquilibrée au profit de l'emploi et de l'investissement (lire le rapport). Ce qui fait bondir plus d'un professionnel des télécoms. Si les opérateurs, des équipementiers et des syndicats ont été reçus, « aucun représentant des consommateurs, des abonnés à la téléphonie mobile n'a été auditionné » relève au passage un bon connaisseur du secteur. « C'est un rapport d'une dizaine de pages que j'aimerais compléter avec plus de temps » explique Corinne Erhel à La Tribune (lire aussi sa réaction sur son blog).

Les emplois créés par Free oubliés
« Il faut aujourd'hui tirer les leçons de l'entrée d'un quatrième opérateur sur le marché mobile » plaide Corinne Erhel, qui déplore l'absence d'étude d'impact avant l'arrivée de Free. Elle recommande que soit mis en place un observatoire de l'emploi, en complément de celui décidé sur l'investissement, et ce sur toute la filière. Le PDG de France Télécom Orange, Stéphane Richard, a lui-même appelé de ses v?ux un état des lieux de l'emploi du secteur, que l'opérateur historique domine : 102.000 salariés en France contre 10.000 environ chacun chez SFR et chez Bouygues Telecom, près de 6.300 chez Free et environ 9.000 chez Alcatel-Lucent (avant suppression de 1.430 postes en cours). Mais il faut ajouter les emplois externalisés dans les centres d'appels (estimés à 27.000), les boutiques indépendantes, les sous-traitants du génie civil qui travaillent en partie pour les télécoms, etc. On pourra reprocher à Corinne Erhel une présentation qui semble volontairement à charge. Par exemple, au chapitre de l'emploi des opérateurs, après avoir évoqué les plans de départs volontaires chez Bouygues Telecom (556 postes) et SFR (entre 500 et 2.000 redoutés) ainsi que les recrutements à venir chez France Télécom qui se traduiront cependant par une baisse des effectifs (-5.000) du fait des départs en retraite, elle observe que « seul Free, qui a logiquement créé des emplois du fait du lancement de son activité mobile, échappe à cette tendance à la réduction de la masse salariale. » Mais elle omet de livrer le moindre chiffre, ni sur les emplois créés ni sur les effectifs actuels : Xavier Niel, le principal actionnaire de Free a rappelé récemment que son groupe avait « recruté 2.000 personnes en 18 mois » et le rapport de gestion semestriel d'Iliad, la maison-mère, précise que les effectifs ont augmenté de 1.400 en un an (lire page 15 du rapport de gestion). « Les gens de Free ne m'ont pas donné de chiffres » justifie Corinne Erhel.

La 4e licence « peut-être une erreur »
Si la députée mentionne dans les raisons des difficultés des équipementiers « des phénomènes structurels » et certains choix stratégiques, elle charge aussi Free en citant des évaluations sur l'impact sur l'emploi qui font polémique (l'étude du professeur Bruno Deffains prédisant 55.000 suppressions en deux ans, les 30.000 emplois menacés selon FO). « Le renforcement de l'intensité concurrentielle et le ralentissement de l'investissement en France, liés à Free, ne sont pas sans conséquences sur un équipementier français comme Alcatel-Lucent » affirme-t-elle à La Tribune, estimant que le ministre « Arnaud Montebourg a raison de poser la question des conséquences sur la filière. » Au final, Corinne Erhel écrit que « rétrospectivement, au regard de la crise que traverse le secteur des télécoms, l'entrée d'un quatrième opérateur sur le marché mobile pourrait avoir constitué une erreur, sinon dans son principe au moins dans ses modalités. » Interrogée, la députée concède que « Free a été un opérateur innovant dans l'ADSL et dans le mobile il a séduit par la baisse des prix mais aussi la simplicité des offres, ce qui est un point positif de l'arrivée de Free. »

Free bouc-émissaire ou prétexte ?
Pour un analyste du secteur, « si étude d'impact il y a, elle doit être complète : il faut aussi prendre en compte le gain en pouvoir d'achat et sa répercussion dans l'économie. » Un professionnel du secteur ironise « et pourquoi pas une étude d'impact sur l'entrée de Bouygues Telecom dans l'ADSL ? » Mais dans le fixe, les opérateurs n'ont pas besoin d'autorisation, de licence assortie d'obligations de couverture de la population, comme c'est le cas dans la téléphonie mobile. Il faudrait aussi mesurer et isoler d'autres causes de la baisse du chiffre d'affaires des opérateurs, qui touchent d'autres acteurs en Europe : la régulation des tarifs d'interconnexion, la situation macro-économique, etc. Autre grand absent de l'équation : le dividende, longtemps vilipendé par les syndicats comme la cause d'arbitrages internes sur les investissements ou l'emploi. Free n'est-il pas le bouc-émissaire bien commode de difficultés aux multiples causes ? Corinne Erhel s'en défend : « je n'ai rien contre Free. L'opérateur utilise un cadre que les pouvoirs publics mettent en place. C'est le rôle du législateur de regarder si l'intérêt du consommateur, l'emploi, l'investissement et l'aménagement du territoire sont tous bien pris en compte. Il faut trouver un équilibre et enfin mener une réflexion sur toute la filière. » La filière industrielle, grande oubliée de la politique économique des dix dernières années, trouve enfin avec Free un prétexte pour se relancer sur le devant de la scène. Mais n'est-ce pas malheureusement un peu tard ?
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2012 à 8:43 :
Le problème vient surtout que les services marketing des opérateurs ont beaucoup trop éloigné les prix et leur structure des vrais coûts et donc les niches s'installent et c'est normal. La plus grosse erreur notamment était de laisser croire que l'accès était une simple commodité de service public sans valeur. Maintenant qu'on a bien compris que finalement le service ne coûtait pas cher et sachant par ailleurs que sur ce marché les "over the top" comme Google ou Amazone vont certainement mieux s'en sortir que les opérateurs Telco, il est plus que temps de proposer des services de pure connectivité (avec options de QoS et débit commandables) à des prix permettant de développer le réseau,nécessaire pour l'usage des services qui est un autre business...
a écrit le 21/11/2012 à 10:35 :
@ Laurent

Si vous réfléchissez un peu plus loin que le bout de votre nez...nous avons 73 milliards d'euros de déficit de la balance commerciale extérieure.
France Télécom est une très grande entreprise internationale Innovante, performante, Utile pour le redressement ...

Croyez-vous qu'il soit necessaire de la mette en difficulté par Un Coucou ( car ce n'est rien d'autre que cela qui profite des infrastructure de FT ) pour une guerre des tarifs qui en définitif nous coutera beaucoup plus cher que cela rapportera aux consommateurs.
a écrit le 15/11/2012 à 9:22 :
PAUVRES DEPUTES !

Nous perdons des parts de marché dans tous les domaines, la corruption est endémique (et sans doute dans cette affaire de députés anti-Free qui ont forcément été actionnés par les anciens majors du secteur), les banques que nous avons sauvées nous ponctionnent partout et voilà à quoi ils s'intéressent "spontanément" !!! Ils s'attaquent au dernier créateur français !!!

Consternant ...

Surtout de la part de gens qui n'ont rien vu venir, ni la crise de 2007, ni celle de 2008, ni celle de 2009 etc.etc.

Par qui sommes-nous représentés ?!!!

La bêtise l'emporte donc sur l'incompétence déjà triomphante !
Réponse de le 15/11/2012 à 17:12 :
entierement d'accord mais apparemment la betise n'a pas de limites chez les socialistes... c'est un point sur lequel tout le monde doit être d'accord... ils aiment scier la branche sur laquel le pays est assis... apres tout, pourquoi ne pas décourager Free et les faire partir ailleurs ? Nous sommes tellement dans la richesse en ce moment...
a écrit le 15/11/2012 à 0:18 :
CE rapport montre un secteur qui ce fragilise. Bien sur free a contribuer à foutre le bordel dans le secteur des telco et c'est les salariés qui trinquent pour que des veaux de consommateur puissent gaspiller leur temps à se répandre sur les réseaux sociaux. Mais c'est pas la peine les fee-naute de vous exciter rien ne va changer vous continuerez à acheter tous les bô produits et services qui vous font plaisirs pendants que le chaumage augmente.

Je remercie cette femme qui a du courage et du c?ur.
Vouloir regarder l'impacte de l'arrivé de free dans le secteur sur des indicateur autres que centré sur le clients mais aussi sur l'emploie ce n'est pas une injure à Free C'est du bon sens politique et économique qui permettrai de savoir vraiment ce qui se passe et prendre de bonne décision stratégique en fonction de fait établi et pas en écoutant les Réseaux sociaux


a écrit le 13/11/2012 à 22:06 :
l'analyse est completement tronquée. le malaise d'alcatel lucent vient d'abord d'un mariage de 2 canard boiteux, ensuite d'une erreur stratégique sur les choix technologiques alors que ces deux sociétés continuaient de travailler, proposer des technos classique ( ATM, TDM) le monde a basculé sur la technologie IP ( internet) à l'origine développée par des sociétés comme cisco puis reprise par huawei,...Vous avez une box chez vous c'est de l'IP! cela a conduit au remplacement par obsolescence des centraux téléphoniques par des serveurs. Trop tard pour alcatel lucent !!! Enfin sur le mobile, un constat : en angleterre, a coté des opérateurs locaux, il y a un allemand, un espagnol, un français. En allemangne, il ya un angalis, un espagnol, un français. En espagne, il y a un français, un anglais, un allemand. En france, rappelez moi, il n'y a que des français. Avant l'arrivée de Free le niveau de prix était exhorbitant, plus cher qu'ailleurs en europe! c'est ce retour en arrière qu'on nous propose! On multiplie les infrastructures, ce qui constitue une barrière à l'entrée sur le marché et une garantie de prix haut. En effet, aujourd'hui ces infrastructures existent puisque qu'orange/FT achemine une partie du trafic téléphonique de free, en rajoute signifie rajouter des couts, fabriquer des doublons et le répercuter sur les prix. Cela reviendrait a dupliquer le reseau routier, alors qu'un seul reseau peut rendre le service! Interet pour la collectivité! RIEN
Réponse de le 13/11/2012 à 22:35 :
@ jp: très bonne analyse, Alcatel dans le sillage de France Télécom a raté le virage de l'IP. Pour les technologies IP, les ingénieurs de France Télécom se contentent de déployer des équipements américains, notamment Cisco. A noter la dichotomie fixe/mobile, la France étant moins chère sur l'ADSL (merci Free) et plus chère sur le mobile avant l'arrivée de Free Mobile.
Réponse de le 21/12/2012 à 20:38 :
oui ... dans l'esprit, l'esprit chagrin vous fera remarqué que free c'est soit du PPPoA soi de l'IPoA et que A veut dire ATM ...
Les autres c'est du pppoE ou de l'IPoE et E veut dire Ethernet
ceci mis à part d'accord sur le fait de FT et alcatel ont été particulièrement obtus des années 1990 à 2005 environ
a écrit le 13/11/2012 à 20:05 :
Je tiens a défendre Mr Tchuruck pour avoir vécu toute cette histoire de l'intérieur,. La fusion avec Lucent n'était pas une si mauvaise idée - certes, il aurait fallu serrer les boulons plus vite et plus fort. Mais depuis des années, c'est l'Amérique qui fait vivre le groupe. Alcatel a évité d'humilier Lucent et a pu bénéficier de la dynamique du marché Américain et d'un travail en partenariat avec les opérateurs US.

Les difficultés du groupe sont triples:
* les prix cassés des équipementiers chinois sur le marché Européen. Les positions perdues depuis 2005 ont un impact sur les chiffre aujourd'hui.

* La nouvelle équipe dirigeante arrivée il y a 3 ans a été assez affligeante. Attitude hautaine, sous estimation de la criticalité du marché, initiatives maladroites, stratégie flotante, réorganisations sans fin ... on perd temps et énergie et le bateau coule.

* Le marché des télécoms se contracte - fin de cycle technologique et saturation des marchés. Les investissements et l'innovation ont lieu ailleurs.

Sur un marché aussi critique attaqué par les fournisseurs chinois, la marge est proche de zéro. Il aurait fallu faire un sans faute pour survivre. Ce n'est pas le problème isolé à ALU et à la France, mais à toute l'industrie des télécoms en Europe - Alcatel-Lucent, Nokia-Siemens, Technicolor ... ca va faire mal. Free a certainement été une érruer pour l'équilibre du marché Francais, mais ce n'est qu'une goûte d'eau à l'échelle Européenne et mondiale.
a écrit le 13/11/2012 à 18:58 :
De toute évidence la députée regrette le temps ou les PTT détenait le monopole du courrier et des télcoms. Les consammateurs/clients n'avaient pas leur mot a dire et n'avaient qu'a payer la facture mensuelle a la date indiquee sinon 10% de plus!! La masse salariale n'était pas un problème puisque le contribuable bouchait les trous...
a écrit le 13/11/2012 à 18:18 :
Free fait augmenter notre pouvoir d'achat de payer moins cher à l'opérateur, je demande pourquoi Mme député Erihel voudrait contre lui ??? Mme Erihel bat l'intérêt pour la société au lieu de pour des consommateurs, elle doit démissionner.
a écrit le 13/11/2012 à 16:41 :
Le PS n'est pas connu pour manquer d'objectivité.
a écrit le 13/11/2012 à 16:19 :
La Frane représente moins de 10% de l'activité d'Alcatel depuis la fusion avec Lucent (belle erreur de management, au passage).
Alcatel n'a pas attendu ses déboires dans le mobile pour souffrir dans le fixe, dès les années 2004. Dans ces années, Alcatel était le leader des équipements ADSL (DSLAM), et se fasait déjà concurrencer par Huaweï le chinois ! Dès 2005, dans les NRA ADSL, on voyait autant d'armoires Huaweï qu'Alcatel ...
Cette boîte est un sketch depuis plusieurs années ...
a écrit le 13/11/2012 à 15:37 :
J'ai bien adoré le passage sur la TNT : "le signal de la TNT était chuchoté".
Le genre de rapport qui mérite la poubelle directe.
a écrit le 13/11/2012 à 15:09 :
Dans la même logique on peut dire que comme les destruction d'emploi se sont accéléré au 3eme trimestres, c'est donc le gouvernement qui en est donc responsables. les français ont donc raison de se poser des question sur leurs compétences. Au regard de la crise actuel l'entrée de la gauche a la présidence a été une erreur, Il faut aujourd'hui tiré les conséquence de cet erreur.
a écrit le 13/11/2012 à 14:58 :
Je vous recommande de mettre une copie de vos commentaires sur le site de Mme Erhel : http://www.corinne-erhel.fr/blog/page.php?Id=168#inter

Il serait important qu'elle se rappelle qu'elle est élue par les citoyens et non les industriels.
a écrit le 13/11/2012 à 14:44 :
dire que Free est la cause des malheurs d alcatel est d une betise sans nom!
As t on dit a cette depute que Alcatel est une societe mondiale et que la france ne represente pas grand chose sur le marche mondial des telecoms
Ce qui a coule alcatel c est Tchuruk, pas free
a écrit le 13/11/2012 à 14:30 :
pour avoir plus d'emploi, augmenter le nombre d'antennes-relais. pourquoi? pour établir des émissions d'ondes électromagnétiques d'un maximum de 0.6 V/M correspondant à une norme reconnue comme n'ayant pas d'incidence sur la santé des animaux ( puisque celle des humains n'est pas prise en compte )
a écrit le 13/11/2012 à 14:26 :
Lobbying quand tu nous tiens !!!!!!!!!!!!
a écrit le 13/11/2012 à 13:47 :
Il a ça vendre sont yacht matin et son château ci le ps chercher de argent qu'il ai voir du côté des. Trois gros opérateurs .15 long année qui nous pompe à cou 100a60 e le forait .
a écrit le 13/11/2012 à 13:36 :
Le prochain rapport proposera de mettre en place une entente sur les prix organisé par l?État afin de ne pas lésé les opérateurs. comme il ont déjà eu l'habitude (l?État étant un des principaux actionnaire de orange qui a été condamné pour entente sur les prix);

Cela fait plus de 10 ans que le nombre d'emploi du secteur a baissé, malgré l'entente sur les prix des de l'ancienne oligopole.
a écrit le 13/11/2012 à 13:19 :
"qui connaît bien les sujets télécoms, puisqu'elle a co-rédigé un rapport sur la neutralité du Net ".
A ce stade, l'article a déjà perdu toute crédibilité.
Après qu'un député payé avec l'argent du contribuable use de son temps au profit des lobbyes , cela ne change rien à l'habitude.
Ce que nous explique cette personne est que le consommateur devrait payer les rentes de situations sans lesquelles les opérateurs menacent de licencier.

Bénéfice net de SFR en 2011 : 2,9 milliards d'euros. 50% de cette somme suffirait à sauver pas mal d'emplois.
a écrit le 13/11/2012 à 13:01 :
C'est surtout tellement hors-sujet.

Autant accusé les immigrés de voler les emplois des français, c'est exactement du même niveau.

Pensez que des gens avec aussi peu de culture économique nous gouvernent, c'est juste déprimant.
a écrit le 13/11/2012 à 12:43 :
On n aime pas ceux qui bousculent les rentes de situation politico affairiste.
On etait plus tranquille du temps de Air inter, PTT EDF etc et les magouilles qui persitent sur les gros appels d offres etc etc...tant que le contribuable pouvait payer...
On fait le meme proces à Ryanair et tout ceux qui jouent le jeu de la concurrence au detriment de rentes....
a écrit le 13/11/2012 à 12:38 :
Je propose que tout projet de gain de productivité, potentiellement dangereux car susceptible d'avoir un impact sur l'emploi, fasse l'objet d'une autorisation administrative préalable. Peut être pourrait on aussi interdire la baisse des prix qui souvent a des répercussions sur l'emploi ...
a écrit le 13/11/2012 à 12:37 :
En définitive ce que désire cette brave députée c'est de pouvoir instaurer des cotisations chômage dissimulées. Pour cela elle préconise de fausser la libre fixation des prix pour que le consommateur paie, à travers des tarifs exorbitants une rente aux entreprises afin qu'elles ne soient pas obligées d'être performantes et puissent payer des salariés sans utilité économique.

Encore plus fort que les principes économiques en vigueur autrefois dans les pays de l'est...
a écrit le 13/11/2012 à 12:05 :
Bien sûr encore une députée PS qui hait les patrons qui réussissent comme d'ailleurs une grande majoirité de ses collégues qui pensent que tous les patrons sont des truands,des buveurs de sang bref des types anormaux qu'il faut a tout prix faire crever.
Bravo les gauchistes, vous êtes bien parti pour faire crever encore plus vite notre pays!
a écrit le 13/11/2012 à 11:28 :
Free me fait gagner près de 240? de pouvoir d'achat (ancien abonnement:19.90*12), nouveau 0?.
Ces politicards me font perdre bien plus.
Je souhaiterai lancer une pétition pour faire baisser l'abonnement de F.T. sachant que mes factures de communications sont de l'ordre de 3 ? par mois alors que l'abonnement m'en coûte 16
a écrit le 13/11/2012 à 11:26 :
Si Free Mobile commençait par payer ses employés correctement peut être qu'il ne pourrai pas faire des forfaits aussi bas. Que ILIAD commence par adhérer à la convention nationale des télécoms, comme ça il ne pourra pas payer ses salariés au SMIC. Qu'il rapatrie ses centres clients en France et qu'il respecte ses contrats signés avec les bailleurs pour le déploiement de la fibre. De toute façon je connais plein de personnes qui sont allez chez Free et finalement sont revenus. Donc je ne vois pas pourquoi se prendre autant la tête.
Réponse de le 13/11/2012 à 11:39 :
Le churn est courant chez les opérateurs mobiles, l'essentiel est d'avoir plus de nouveaux clients que de départs...et non l'inverse !
Réponse de le 13/11/2012 à 12:04 :
la premire clef de 'logffre low cost de free, c'tes l'absence d ereeseu de vente, et de subvnetions des tel. ca reiré des chergse, on peut déjà baisser les prix...une partie de ses centres d'appels recnet sont en France, notamment celui de la révolution...D'ailleurs , je noet que c?est , sauf erreur de ma part, le seul opérateur "100% net" à proposer un numéro de téléphone en cas de pépins...ce qui est une différenciation service. ajouter à ça un réseau acheté moins cher, puisque les couts des équipements à fortement baissé ( effet des économies d?échelle chez les fournisseurs) , et chez un industriel européen (nokia siemens ) et on constate que si évidement faire passer un marché mature de 3 à 4 acteurs modifie la donne, il y a loin avant d'accuser Free d?être responsable de tout maux de tout le monde. comme d?habitude maintenant, les propos de notre ministre vont se retourner contre lui et l'entreprise qui'l prétend défendre...
Réponse de le 13/11/2012 à 13:27 :
réponse à alex a écrit le 13/11/2012 à 11:26 :

Si Free Mobile commençait par payer ses employés correctement peut être qu'il ne pourrai pas faire des forfaits aussi bas. Que ILIAD commence par adhérer à la convention nationale des télécoms, comme ça il ne pourra pas payer ses salariés au SMIC. Qu'il rapatrie ses centres clients en France et qu'il respecte ses contrats signés avec les bailleurs pour le déploiement de la fibre. De toute façon je connais plein de personnes qui sont allez chez Free et finalement sont revenus. Donc je ne vois pas pourquoi se prendre autant la tête.
Renseignez-vous avant de dire des bêtises. Free a adhéré à la convention nationale des télécoms et je ne vois le rapport avec ce qui lui est reproché par la député PS. En ce qui concerne ses centres d'appels c'est Free qui a le + d'employés en France. Lisez de temps en temps les actualités concernant les FAI et vous verrez que Free et certainement celui qui investi le plus gros pourcentage de son chiffre d'affaire en France avec du matériel Français contrairement à ses concurrents.
Réponse de le 13/11/2012 à 15:28 :
C'est incroyable le nombre de bêtises qu'on peut balancer. C'est vrai que ILIAD avec 4000 employés dont 1500 au Maroc fait travailler plus de salariés en France que France Telecom avec 60000 fonctionnaires et 55 0000 employés en CDI. C'est vraiment n'importe quoi. Bouygues Telecom dispose de 11 000 employés en France et BTEL est le seul a avoir un centre clients 100% Français.
Réponse de le 13/11/2012 à 17:52 :
Pour avoir travaillé chez Bouygues Télécom en tant que teleconseiller (job etudiant), je peux affirmer que je transferais mes appels à la télévente basée à Rabat au Maroc. Donc dire que Bouygues est 100 français il ne faut pas deconner !!!!!!!!!!
Réponse de le 14/11/2012 à 23:13 :
@moradlovegood exacte encore un (alex) qui parle alors qu'il ne sait rien...
a écrit le 13/11/2012 à 11:10 :
Ce n'est pas le mobile qui pose problème, c'est le fixe ! Avec un prix de location de ses lignes beaucoup trop bas, Ft est incapable de faire face à la charge de l'entretien. Avec 50 ou 60.000 fonctionnaires de plus de 50 ans, donc très bien payés, c'est intenable, même s'il y a de la sous-traitance. Free, gagne 35% en ADSL ( en gros sur 30? il verse 9e à Ft, dépense 9? en investissement et en fonctionnement, et dégage 11?...qui lui permettent de faire du dumping sur le mobile, donc de s'acheter une clientèle importante. Comme en plus X Niel est propriétaire des 3/4 du capital, pas besoin de verser beaucoup de dividendes, La revalorisation du capital lui convient mieux ( d'autant que la revente d'actions est maintenant bien moins taxée que les dividendes, depuis l'affaire des Pigeons).
En plus FT, Bouygues et SFR investissent dans des trucs que les français n'achètent pas, comme la 4G ( Free lui n'a même pas acheté de licence 4G) ou la fibre.
Regardez carrefour: c'est au prix de beaucoup de mauvais résultats et après de longues années qu'il voit Liddl abandonner le hard discount. Eurotunnel a aussi eu "la peau" des ferry, mais à quel prix ! Regardez aussi Air France ou Renault qui s'en sort mieux que Peugeot car il a très vite compris que le low cost se combat avec du...low cost.
Chez moi Liddl s'est installé en face de Carrefour, mais parce que personne n'a obligé Carrefour à lui louer son parking à bas prix!
a écrit le 13/11/2012 à 11:07 :
Encore une illuminée socialiste, qu'elle laisse donc Free tranquille, pour beaucoup de français cet opérateur est utile car moins cher que les autres.
a écrit le 13/11/2012 à 11:01 :
L'offre de free à fait baiser les prix dans la téléphonie et c'est important pour tous ceux qui paye un forfait, et qui ne sont pas des assistés comme les députés qui ne payent ni téléphone, ni train...Et oui il existe un autre monde que la politique, ou il n'y a pas d'absentéisme comme à l'assemblée, ou les gens sont payés au smig et n'ont aucun avantage!!!!!
a écrit le 13/11/2012 à 10:59 :
La députée PS des Côtes d'Armor ... où se trouve fortement implanté France télécom ! Ca sent le copinage !!!!!
Réponse de le 13/11/2012 à 15:54 :
Faux, tu confonds Cotes d'Armor et Ile et Vilaine.
a écrit le 13/11/2012 à 10:54 :
Il faut vraiment que les politiques arrétent de parler d'économie, il n'y connaissent rien. Qu'il fassent ce qu'il connaissent le mieux parler pour ne rien dire, faire des promesses qu'ils ne tiendront pas et toucher leurs indemités.Xavier Niels à crée une superbe entreprise, créer des emplois et fait baisser les prix dans la téléphonie Cette députée elle a créer quoi?
a écrit le 13/11/2012 à 10:44 :
Cette députée PS des Côtes d'Armor aurait mieux fait de faire un rapport sur la surexploitation de l'élevage porcin et de ses conséquences sur l'environnement en Bretagne ! Cela aurait été dans son domaine de compétence....
a écrit le 13/11/2012 à 10:37 :
Que ce n'est pas Montebourg qui ne connait rien à l'économie qui débite ses inepties, c'est une députée qui prend le relais, cette députée qui n'a sans doute jamais rien crée et qui se contente de toucher son indemnité sans prendre le moindre risque oublie que Xavier Niels est un patron Français brillant qui lui à pris des risques, à créer des emplois et de la richesse. En plus il à fait éclater l'entente des autres opérateurs, donner un coup de pied dans la fourmiliére et fais baisser les prix dans la téléphonie qui dit mieux., Lui au moins a agit pour que les prix baisse on ne peut pas dire la méme chose du gouvernement.
Réponse de le 13/11/2012 à 10:49 :
Au moins elle a de la suite dans les idées, elle était déjà contre l'attribution de licences pour un 4ème opérateur dès 2009... Donc son rapport est un peu orienté ! Sinon parcours classique "d'homme" politique, début comme assistante parlementaire, conseiller régional, députée avec cumuls, parcours similaire à Hamon, Placé et plein d'autres...
Réponse de le 13/11/2012 à 18:27 :
Vous oubliez les supers pensions qu'ils toucheront quand viendra l'age de la retraite. Faites une carrière politique, c'est ne jamais mettre les mains dans le cambouis, mais c'est se mettre de l'argent plein les poches!
a écrit le 13/11/2012 à 10:28 :
si je comprend bine, ce rapporte de 10 pages ( sur tout les télécoms , quel sens de la synthèse ! ) "doit encore être compléter sur la durée", d?après son auteur qui n' a pas eu accès aux chiffres...publics de free ! ce ressemble à un devoir bâclé de début de première d'année en gestion...le fait d''être élu d'une région n'en fait pas un expert des industries de cette région..et si on parlait aussi du nombre d?abonné, a free comme aux offres mise en place par ces concurrents, ce qui démontre qu'ils répondent une demande, des multiples problèmes posés par le "trio-pole " d?avant ( rentes de situation par des tarifs élevés, ententes , obligations de legiferer sur les clauses abusives...). Alcatel Lucent ne fait que 8% de son CA en France, Free n?est pas la cause de plus de 10 ans de problèmes...D'autant que Free à choisit un fabricant européen, nokia de mémoire...donc à armes égales avec Alcatel...
a écrit le 13/11/2012 à 9:45 :
Extraordinaire! nous parlons bien des ces mêmes 3 opérateurs qui ont été condamnés pour entente sur les prix qui ne sont pas contents d'avoir un quatrième acteur dans les pattes? bizarre! on se demande bien pourquoi??? De plus, Free est pour moi le stéréotype de la société qui aide les gens en faisant baisser leurs dépenses au détriment des marges, donc, une philosophie qui devrait plaire à gauche?
Je n'y comprend plus rien! effets d'annonce pour se faire remarquer, la politique bling bling orchestrée par les médias est toujours de ce monde et n'est pas prête d'en sortir!
Réponse de le 13/11/2012 à 11:26 :
tu peux me dire combien de fois a été condamne Free?
a écrit le 13/11/2012 à 9:22 :
Alcatel Lucent est en difficulté depuis des dizaines d'années par les mauvaises gestions et la fusion avec Lucent a agravé la situtation. FREE n'a rien à voir dans cela. Par ailleurs, ce n'est pas en critiquant les entreprises ( Peugeot, FREE qui donnent des emplois salariés) que le gouvernement va donner confiance aux entrepreneurs.
a écrit le 13/11/2012 à 9:17 :
Arrêtez un peu. Commencez par réfléchir.
Comment voulez-vous créer et entretenir un réseau avec des infrastructures lourdes des ingénieurs réseau avec des offres à ce tarif là?
FREE c est du LOW COST, c est comme lidl, leader price et Dacia. Le low cost détruit des emplois, c est une évidence. Et pire cela méne a la creation de deux économies les gens qui vivent low cost et travaillent pour le sociétes low cost. (salaire low cost...) et l'économie traditionelle.

Réponse de le 13/11/2012 à 9:27 :
a fin des classes moyennes - ou l?avènement de la société ?low-cost?, de Massimo Gaggi, Éditions Liana Levi 2006.
Réponse de le 13/11/2012 à 11:07 :
on peux entretenir un reseau en piochant dans la marge actionnariale, et n'oublions pas qu'avant l'arrivée de free sur le mobile les trois autres opérateurs faisaient plus de 60 %de marge. Pouvez vous me citer une entreprise qui dégage autant de bénéfices tous les ans. Free depuis sa création réinvesti massivement ses profits et ne "banque" pas.
Réponse de le 13/11/2012 à 11:34 :
SFR fait du low cost en Europe de l'est avec les même structures de coût d'investissement. Donc en France ils faisaient du GRAS, trop de GRAS. Non l'entente a été démontrée par la justice Européenne et sanctionnée mais ils continuaient quand même , il n'y avait pas d'autres moyens pour les arrêter/ Maintenant il reste les yeux pour pleurer ! D'ailleurs si leur actionnaire a commencé par virer le patron de SFR , c'est bien qu'il y avait un problème de stratégie. Je ne suis pas certain que les employés de SFR soient payés plus grassement que ceux de Free . Si quelqu'un à des chiffres , ce serait intéressant de les donner.
Par ailleurs , il y a bien assez d'antennes en France , il faudrait les obliger à Partager au lieu d'en ajouter un quatrième réseau. Il faut de l'investissement certes, mais pourquoi payer 4 couvertures réseaux et donc 4 fois plus d'ondes ?? Le contrat d'itinérance Free Orange me semble intelligent , il évite de gâcher du cash pour rien , autant l'investir dans de la R&D. Il évite aussi de nous inonder d'ondes ...
Réponse de le 13/11/2012 à 11:36 :
Quelle est votre source pour indiquer que les 3 gros faisaient 60% de bénéfices dans la téléphonie mobile ?
a écrit le 13/11/2012 à 9:14 :
Bonjour,
Curieux que tout le monde oublie un peu vite les 500 millions d'euros d'amende pour entente illicite de nos tres chers 3 operateurs ni les enormes dividendes verses aux actionnaires et dirigeants. Les consommateurs doivent-ils payer tres cher des services afin d'assurer des revenus plus que confortables à leurs diruigeants?
Si oui, il faut supprimer toutes concurrences dans tous les domaines et ne laisser que des monopoles à quelques uns.
a écrit le 13/11/2012 à 9:14 :
Bouf !!! Les chiens aboient ... la caravane passe !
a écrit le 13/11/2012 à 9:06 :
Cette femme de gôche devrait lire (car elle ne connait probablement pas ce brillant économiste français) "La Pétition des fabricants de chandelles" dans Les Sophismes Economiques de Frédéric Bastiat. Bastiat (mort en 1850). Il y expliquait déjà les âneries qu'on peutr dire quand on ne regarde qu'un bout du problème et notamment les seuls emplois sauvés par telle ou telle mesure politique. Ainsi que Schumpeter et la destruction-création, véritable moteur du développement économique.
Réponse de le 13/11/2012 à 11:00 :
Je lui recommande "Les Chandelles" à Paris, c'est un endroit charmant...
a écrit le 13/11/2012 à 8:49 :
chargeons la barque pour faire croire a l opinion que FREE est le grand méchant loup .
si les 3 historiques n avaient pas pris les consommateurs pour des gogos qui payent on serait dans un marché plus équitable .mais ça c était avant pour ma part étant chez FREE en téléphonie et internet je n ai que des soutiens a apporter .
a écrit le 13/11/2012 à 8:25 :
Il parait que les trois larrons utilisent plutôt du matériel chinois dans leur infrastructure (pour faire des économies) et Free évite cette facilité. Ça compte ? Le patriotisme économique devrait faire partie des autorisations légales, non ?
Il faut bien monter que Free a cassé le système (peut-être pour valider des mesures à venir) mais pas analyser le fait que ça cafouillait déjà. Comment alors ont-il pu s'aligner sur les offres bas coût ?
a écrit le 13/11/2012 à 8:19 :
J'avoue avoir un peu de mal a comprendre le sens de ce debat, ce que vient faire Alcatel Lucent la-dedans, la boite est plombee depuis longtemps de toute facon, curieux melange. J'ai lu le rapport de Mme la deputee et n'en sors pas plus eclaire, je dois etre bien trop ignare pour assimiler le jargon. J'ai en revanche retenu qu'il y a un grand nombre d'organismes divers et varies qui gravitent autour du sujet et dont l'efficacite n'est a l'evidence pas prouvee.
Réponse de le 13/11/2012 à 9:25 :
Ayant aussi lu ce rapport, ses conclusions sur les difficultés d'Alcatel renforcées par l'arrivée de Free Mobile sont assez biaisées, d'autant plus qu'aucun dirigeant d'Alcatel France n'a été auditionné dans ce rapport, que des syndicalistes ! Sinon le passage sur les fréquences 4G 800 MHz avec le brouillage des fréquences TNT est assez curieux: est-ce un loupé de l'ARCEP ou de l'ANFR ?
a écrit le 13/11/2012 à 7:58 :
Alcatel Lucent train ses problÚmes depuis des années, résultat d'une mauvaise gestion.

FT victime aussi d'une mauvaise gestion. Ill faut diviser le CA France par les effectifs, et ce dans toute la filiÚre pour avoir un indicateur de productivité des 4 opérateurs et on verra bien qui est le plus efficace.

Et, enfin, l'entrée de Free au marché a rajouté un vrai pouvoir d'achat aux consommateurs. Facil de comprendre : l'effet Free à réduit d'au moins 40% les factures mobile chez moi.
Réponse de le 13/11/2012 à 8:27 :
pourquoi sur 80 % des messages postés depuis un iphone, les caractères sont incohérents ?
Réponse de le 13/11/2012 à 8:37 :
parce que seuls 20 % des utilisateurs savent saisir un message !
Réponse de le 13/11/2012 à 8:41 :
Aucune idee, votre remarque est toute a fait pertinente (eviter les accents est penible)
Réponse de le 13/11/2012 à 8:51 :
Pour écrire des mails professionnels de votre iPhone, il est important de bien savoir comment ajouter facilement des accents ou des caractères spéciaux.
Pour ajouter un caractère spécial (notamment un accent), il vous faut évidemment appuyer sur la touche « . ?123 » de votre clavier tactile.
Un conseil pour gagner du temps dans cette opération?. Laissez bien votre doigt appuyé sur « . ?123 » puis glissez-le jusqu?au caractère spécial de votre choix. Cette astuce vous permettra de retourner automatiquement au clavier standard une fois le caractère ajouté.




Mais il existe un moyen plus simple pour ajouter un accent. Vous voulez par exemple ajouter un « é » ? Tapez le « e » puis laissez votre doigt appuyé sur la lettre. Tous les accents disponibles pour cette lettre apparaîtront et vous n?aurez plus qu?à choisir le « é »
Réponse de le 13/11/2012 à 15:58 :
je vous propose d'appliquer la méthode que vous préconisez pour faire les apostrophes.... :)
a écrit le 13/11/2012 à 7:41 :
Préparez vous tous à une taxe "FSG" FREE SOCIAL GENERALISE pour que cela finance les inutiles qui nous ont couté des abonnements énormes pendant des années. On se fout vraiment de nos "GUEULES" avec le pouvoir d'achat et ce PS commence à sérieusement nous les casser !
a écrit le 13/11/2012 à 6:56 :
Nos bon élus du peuple soutiennent les positions de rentiers, tout ce petit monde sort du même moule, les privilèges et encore les privilèges.
A contrario on préfère mettre une TVA sociale intermédiaire payée exclusivement sur des produits et prestations intérieurs (restauration, bâtiment, etc...), bien évidemment les plus impactés vont être les plus VULNERABLES.
Encore bravo nos politiques et leurs rapports, encore bravo !!


a écrit le 13/11/2012 à 6:48 :
On n'a qu'à LOW COSTER les députés. On verra bien s'ils sont aussi nombreux à se présenter aux élections, et si c'est vraiment la politique qui les intéresse.
Réponse de le 13/11/2012 à 11:02 :
Ils n'ont qu'à avoir des KIA comme voiture de fonction ! Cela les calmera...
Réponse de le 13/11/2012 à 13:44 :
Ou louer des vélib...
a écrit le 13/11/2012 à 6:47 :
C'est vrai que les députés sont les mieux placés pour faire un rapport sur une marque qui low-costise (le téléphone). Eux, à l'Assemblée, ils se votent entre copains de l'UMP et du PS (alternance oblige), des augmentations qui dégoûtent tous les Français. C'est écoeurant. En plus les députés n'y connaissent jamais rien techniquement. C'est comme mettre Montebourg au "ministère du redressement productif" pour critiquer des entreprises qui se battent ou pour rendre acceptable par l'opinion des fermetures à force d'en parler. C'est écoeurant. Les politiques sont des bobos et j'espère que cette classe va bientôt laisser place à une démocratie participative propre.
a écrit le 13/11/2012 à 0:54 :
Tiens !!!! Encore un rapport ...
a écrit le 13/11/2012 à 0:41 :
A Lannion on tremble ... Heureusement que les députés représentent le peuple français, n'est ce pas Corinne.
a écrit le 13/11/2012 à 0:32 :
Cette charge contre free est d'un sinistre ridicule, elle est dans la même lignée qu'un article du Monde parut il y a quelques mois et signé Thierry Breton: free est un gros méchant parce qu'il pique le ronron à de gros chats qui dorment bouh que c'est pas bien. On nous bassine avec la 'compétitivité hors prix', dont l'innovation, et ou est l'innovation dans les télécoms en France ailleurs que chez free?? Qui sort en premier des box marrantes avec pleins de fonctionnalités que les copains d'en face mettent des années à mal copier? Qui a vu quoi que ce soit d'innovant chez FT depuis le Minitel il a plus de 30 ans? Qui se souvient d'une innovation quelconque chez SFR ou Bouygues a part des prix et du marketing? Free fait des prix et du marketing, mais de manière plus efficace et parfois il innove alors qu'en face on a des boîtes gérées par des comptables qui ne comprennent pas grand chose au secteur des télécommunications à part refaire demain ce qu'ils ont déjà fait depuis des années, à savoir pomper un maximum aux clients en leur en donnant à minima.
a écrit le 13/11/2012 à 0:15 :
Avec Free nous sommes encore loin des tarifs indiens pour le téléphone mobile : abonnement à prix nul et 1 centime d'euro à la minute. Pourtant les compagnies indiennes achètent des équipements Lucent Alcatel.
Réponse de le 13/11/2012 à 11:03 :
Tu devrais aussi réclamer un salaire Indien
Réponse de le 13/11/2012 à 11:13 :
en effet, mais en inde, la licence doit pas coûter trop cher, les salaires non plus, et puis si ils veulent démocratiser la téléphonie mobile, vue le niveau de vie des indien, les prix européens ne marcherons pas.
a écrit le 12/11/2012 à 23:24 :
Faut bien payer la dette de France Télécom...
a écrit le 12/11/2012 à 23:23 :
Vive Free! Passage à la Freebox = -300 euros par an
Passage à Freemobile : -240 euros par an

Marre de ce gouvernement qui ne veut pas comprendre que le gras, il faut supprimer dans la fonction publique et dans les prestations sociales.
Réponse de le 13/11/2012 à 5:19 :
et si on vous supprimez ? un con en moins...
Réponse de le 13/11/2012 à 13:53 :
Celui ci, c'est un récalcitrant...
Réponse de le 13/11/2012 à 13:55 :
Oui il faut supprimer des postes de fonctionnaire et diminuer les prestations sociales. L'URSS c'est fini.
a écrit le 12/11/2012 à 23:15 :
Je vous recommande d'aller voir ce que Orange, sfr et bouigue pratiquent comme tarifs dans les pays de l'est, là où il y a vraiment de la concurrence avec d'autres étrangers, pas comme en France où le monopole des trois français était roi avant l'arrivée du 4eme, Free.
Pour l'avoir vécu, ils pratiquent là bas le tarif de Free en France. Comment peuvent ils l'expliquer et rentrer dans leur comptes? Et comment osent ils se plaindre alors qu'un quatrième vienne disputer leur festin.
a écrit le 12/11/2012 à 23:08 :
Moi je propose au redresseur productif de multiplier les péages sur autoroutes, d'obliger les opérateurs d'y employer des jeunes. Il aura crée du travail.


a écrit le 12/11/2012 à 23:01 :
Après Delanoe qui frappe les automobilistes les plus pauvres à Paris en leur interdisant l'entrée de "sa" ville, voilà Montebourg et les siens qui s'acharnent sur un opérateur qui a fait plus pour le pouvoir d'achat des Français que n'importe quel politique depuis des années. Au secours, ils sont devenus fous !
a écrit le 12/11/2012 à 22:58 :
Vive l'ex-URSS ... on pourrait ainsi y envoyer Montebourg & Co !
a écrit le 12/11/2012 à 22:46 :
C'est bien connu, comme le 4è larron dérange tout le monde, c'est donc un bouc émissaire idéal. Et comme les socialistes sont incapables de tenir leurs promesses particulièrement dans le secteur "emploi", c'est un bon moyen pour accuser Free de tous les maux et détourner l'attention vers les autres. Quant à cette députée, elle est par principe, partiale !!!
a écrit le 12/11/2012 à 22:39 :
J'ai été très surpris que France Telecom signe avec Free un contrat très très avantageux pour Free : Free paie une "petite" somme tous les ans à France Telecom indépendamment du nombre d'abonnés de Free ! Ce qui pousse celui-ci à casser les prix vu qu'un nouvel abonné ne lui coûte rien, coût marginal nul !!!! Je pense que FT a subi d'énormes pressions des régulateurs pour signer, sous la menace de devoir vendre son réseau, ce qui serait totalement contraire à la libre concurrence.
Réponse de le 12/11/2012 à 23:17 :
Il ne faut vraiment rien connaitre au problème pour écrire autant d?âneries.
Si vous trouvez que dépenser plusieurs centaines de millions d'euros par an est une petite somme... Et qui plus est ce n'est pas indépendant du nombre d'abonnés de Free. Plus il y aura d'abonnés, et plus de consommation (notamment de data) plus la note sera salée.
Il n'y a pas de gagnant entre Orange et Free sur ce coup là, mais seulement 2 perdants : SFR et Bouygues.
Réponse de le 13/11/2012 à 8:51 :
Le réseau n appartient pas à FT qui en a seulement la garde de plus celui appartient aux Français qui ont payés avec leur impôts sont développements!
Il est d ailleurs anormal que dans le cas des Telecoms ( protectionnisme) il n y est pas eu une séparation comme pour la SNCF ou EDF du réseau commercial et du réseau tout court.

a écrit le 12/11/2012 à 21:43 :
Alors taxons les telecom pour créer les nouveaux investissements si le marché est vraiment incapable de les créer à cause de la concurrence. Toujours cette bonne vieille théorie marxiste de la baisse tendancielle et inexorable des profits du capital laissé à lui même qui mène à la ruine.
Organiser un cartel sous la tutelle de l'état est un tout petit progrès par rapport au monopole d'état bien socialiste.
Réponse de le 12/11/2012 à 22:41 :
Les Telecom ont été bien plus fortement taxés depuis un an ou deux. Et ce n'est pas la libre concurrence vu qu'il y a un nimbre limité de licences et que les règles sont très strictes, et que le gouvernement a poussé les opérateurs existants à aider Free.
Réponse de le 12/11/2012 à 23:55 :
Bien sûr, le cartel organise la concurrence. Avec l'état c'est légal, sans l'état c'est illégal. Mieux vaut un cartel à 4 qu'un cartel à 3, qu'un duopole ou un monopole. Tout simplement parce que la difficulté à s'entendre augmente avec le nombre : le client est ainsi mieux servi et l'innovation progresse. C'est l'innovation technique qui permet à Free de baisser ses coûts. La freebox est un vrai noeud de réseau professionel offert aux clients très en avance par rapport à la concurrence.
Réponse de le 13/11/2012 à 11:07 :
Quelle innovation technique, je cherche. C'est vrai que Free Mobile a tellement innové que quand tu envois un SMS à 12h00, ton correspondant le reçois le lendemain soir. Oui, il ont innové, ils on remplace le moteur a combustion par des chevaux.
a écrit le 12/11/2012 à 21:30 :
"selon une étude de l?OFCOM de décembre 2011 International
Market Report, le niveau des tarifs de la téléphonie mobile en France avant
l?entrée du quatrième opérateur était déjà parmi les plus faibles des grands pays
développés"
p15
L'interprétation qui en est faite est sujette à caution.
"Des interrogations quant à la couverture effective par le réseau
propre du nouvel entrant ont été émises par ses concurrents. La question
sous-jacente est de savoir si le quatrième opérateur a réellement investi dans son
réseau, comme l?y oblige sa licence et comme l?avaient fait avant lui les autres
opérateurs." en p16
On tombe dans la ragot.
Je trouve que la rigueur du rapport est discutable.
Réponse de le 12/11/2012 à 21:54 :
En effet, la couverture en propre de Free Mobile, qui devait être de 27% de la population au 12 janvier 2012, a été contrôlée 3 fois : 2 fois par l'ARCEP et 1 fois par l'ANFR, ce à la demande du précédent gouvernement, sous pression des opérateurs concurrents.
3 fois les conclusions ont permis d'établir que Free répondait parfaitement à ses obligations de couverture.
Précisons que les 3 autres, eux, ont plusieurs fois été mis en demeure par l'ARCEP pour manquements à leurs obligations de couverture...
Réponse de le 12/11/2012 à 22:43 :
Je serais surpris que FT, qui fournit son réseau à free, ait moins de 27% de couverture... Et quel pourcentage du traffic de Free passe par son réseau propres ? Moins de 10%... Free a triché en couvrant essentiellement des zones où personne ne téléphone...
Réponse de le 13/11/2012 à 2:16 :
FT, Bouygues & SFR se sont également fait taper dessus lors du déploiement de leur réseau, pour lenteur excessive. Mais on ne pense qu'à Free aujourd'hui, comme si c'était une nouveauté...
Réponse de le 13/11/2012 à 14:40 :
Aujourd?hui, les antennes Free Mobile captent entre 18 et 20% des terminaux mobiles, et donc des appels / communications de fond de données.

Le fait est que même avec 27% de couverture on peut ne pas écouler 27% des connections :
? Free n?a pas encore le droit d?utiliser la bande des 900 MHz qui est bien plus pénétrante dans les bâtiments. Le résultat, c?est qu?on capte bien plus facilement les réseaux d?itinérance à l?intérieur. Le taux de 27%, comme pour les concurrents de Free a leur démarrage, est testé en bas d?immeubles d?habitations (ou devant des maisons le cas échéant).
? La gestion de l?itinérance fait que, en zone limite (capte Free, capte plus Free), le système qui gère quelle antenne doit prendre en charge un terminal mobile ne peut pas se permettre de faire passer de Free à Orange toutes les minutes : pas défaut, c?est le réseau d?itinérance qui est choisi, car le plus susceptible d?être pérenne et de ne pas interrompre le service.
a écrit le 12/11/2012 à 21:05 :
c'est vraiment stupide!
a écrit le 12/11/2012 à 21:03 :
Attention :ne touchez pas à free!!cet operateur avec son forfait mobile à compris que pour 2 eu mois il pouvait toucher des gens sans grand moyen et surtout des jeunes qui un jour prendront des forfaits plus important chez eux!!!c est bizarre ces gens de gauche qui combattent free pour prix trop bas!!c est le monde à l envers!!
Réponse de le 12/11/2012 à 22:14 :
Pensez-vous réellement que l'ultra low-cost, voire le tout gratuit, soit un modèle économique pérenne dans un domaine ou il faut réaliser en permanence des investissements lourds dans l'évolution des infrastructures et la R&D ?
Cette fuite en avant a nécessairement des répercussions insidieuses en termes de qualité de service et d'emploi.
La pression sur les opérateurs se répercute directement sur leurs fournisseurs qui n'hésitent pas à délocaliser (centres d'appel, R&D).
La course au low-cost finira par tout siphonner: industrie lourde, textile, automobile, aéronautique, pharmacie, services informatiques, R&D...
Réponse de le 12/11/2012 à 22:31 :
Free l ultra low-cost??pas du tout !!une entreprise comme je les aime !!des battants ,des économistes,des ingenieurs,des ouvriers à la recherche de la qualité à bas prix!!tout gagnant pour le consommateur!!et dire que dans notre beau pays on a pas encore compris cela!!!
Réponse de le 12/11/2012 à 23:14 :
C'est bien ce que je disais: pendant que le consommateur joue à celui qui payera le moins cher, le salarié trinque et parfois se suicide.
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/free-accuse-de-licencier-en-public-ses-salaries_290560.html
Effectivement, ça fait rêver !...
Réponse de le 12/11/2012 à 23:33 :
+1
Challenges qui est loin d'être un nid de journalistes communistes nous révèle le monde merveilleux du call center de Free au Maroc:
http://www.challenges.fr/monde/20120402.CHA4932/le-centre-d-appel-free-en-greve-au-maroc.html
a écrit le 12/11/2012 à 21:02 :
Lannion, le CNET, les dinosaures des télécoms qui s'étaient arrêtés à l'ATM et n'ont jamais vu venir les technologies internet/IP...
Réponse de le 12/11/2012 à 21:56 :
Vous dites vraiment n'importe quoi. Opposer ATM et IP, manifestement vous n'y connaissez rien. Je vous conseille de retourner aux bases et de relire l'excellent ouvrage de G. Pujolle.
Réponse de le 12/11/2012 à 22:16 :
Gandalf a raison, Guy Pujolle faisant partie du CNET son ouvrage est orienté.
Réponse de le 12/11/2012 à 22:57 :
Orienté vers quoi? Votre aveuglement idéologique vous éloigne de toute rationalité technique. Y'aurait'il des technologies de gauche et d'autres de droite qui se feraient concurrence au gré des élections?
De plus G. Pujolle n'a jamais fait partie du CNET (qui n'existe plus depuis mars 2000).
Il a cependant fait partie du comité qui a pris la décision en 1990 de choisir une architecture de réseau européen basée justement sur TCP/IP, principaux protocoles de l'Internet.
Bibliographie: http://rp.lip6.fr/~pujolle/FR/
Un tel niveau d'approximations et de contre-vérités est consternant.
Réponse de le 13/11/2012 à 10:10 :
@: @CiscoG. Pujolle n'avait fait que suivre les normes du réseau de la recherche US qui était TCP/IP, il n'a rien inventé dans ce domaine, ni les équipementiers français dans le sillage de France Télécom. C'est une des causes du marasme actuel des télécoms en France, la quasi totalité des équipements réseaux des entreprises et des opérateurs provenant des constructeurs US (fabriqués en Asie) ou chinois...
a écrit le 12/11/2012 à 21:00 :
Et les téléphones des ministres , directeurs de cabinets, députés , et autres qui ont des téléphones payés par les impôts , ils sont chez SFR , Orange , Bouygues ou FREE ??
Si ils ne sont pas chez FREE , il y a encore là un gisement de productivité ... On nous lit à Bercy ? quelqu'un peut nous dire combien le contribuable paie d'abonnement pour le service publique inclus les mairies , département , hôpitaux .... l'état est sans doute le premier client de téléphonie du pays ! 500 000 abonnements qui économisent 10 euros par mois cela fait 60 Millions d'euros ! Merci Bercy de me corriger.
Réponse de le 12/11/2012 à 22:45 :
De votre somme il faut enlever la TVA et les autres taxes, que l'état paie mais qui retombent dans les poches de l'état... Et aussi le chômage à payer à tous ceux qui ont perdu leur emploi.
a écrit le 12/11/2012 à 20:36 :
une raison pour ne pas voter pour les amis de Byt...Le lobbying marche bien et ils font l'éloge de l'establishement bien gras.
Je suis déçu par ce gouvernement amis de l'establishement et anti création.
a écrit le 12/11/2012 à 20:35 :
J'en ai assez que des politiques, des ministres, des députés, déclarent de pareilles âneries.
Soit cette députée est idiote soit elle est à la solde France Télécom et ses copains voyous, plusieurs fois condamnés pour entente illicite au détriment des consommateurs !
Réponse de le 12/11/2012 à 21:36 :
Lannion, c'était le fief de France Télécom et d'Alcatel...
a écrit le 12/11/2012 à 20:25 :
Les politiciens nous promettent qu'ils vont augmenter notre pouvoir d'achat, Free le fait. D'où haine et jalousie. C'est bien gentil, mais au lieu de critiquer, ils feraient mieux d'en prendre de la graine !
a écrit le 12/11/2012 à 20:23 :
"Corinne Erhel, qui connaît bien les sujets télécoms, puisqu'elle a co-rédigé un rapport" - franchement, celle-là m'a bien fait marrer ! Ainsi, il suffit de rédiger un rapport pour pouvoir se proclamer expert ? On aurait plutôt espéré l'inverse, non ?
Réponse de le 12/11/2012 à 22:46 :
Ca m'a choqué aussi, cette phrase inversée.
a écrit le 12/11/2012 à 19:58 :
Arcelor-Mittal, Peugeot, Free etc, autant de boucs-émissaires tout trouvés pour masquer la perfidie des politiques de "gauche". Ces gens qui depuis des décennies, au travers de la ratification de tous les traités européens, nous vantent les vertus de la concurrence libre et non faussée, et nous la font "c'est pas moi, c'est lui". Qu'ils assument enfin, ce à quoi leurs choix d'hier ont abouti aujourd'hui ou qu'ils dénoncent les traités européens !
a écrit le 12/11/2012 à 19:49 :
Revenons au bon régime soviétique. Collectivisons tout, et débarrassons nous une fois pour toute du capitalisme hors de France. Rien de tel que le bolchévisme pour redresser l'économie.
a écrit le 12/11/2012 à 19:44 :
Est-ce à un député de travailler pour le Gouvernement?
Réponse de le 12/11/2012 à 22:47 :
Evidemment !!!
Réponse de le 12/11/2012 à 23:50 :
Je préfèrerai qu'il travaille à la surveillance du travail du gouvernement, ce pourquoi il a été élu.
a écrit le 12/11/2012 à 19:44 :
Un rapport biaisé politique qui oublie les gains de productivité de l'ensemble de l'économie. Bref un rapport naze...
a écrit le 12/11/2012 à 19:41 :
toutes les pme qui utilisent free.fr ont vu leur facture de télécom divisée par deux.

Alors, faut-il aider trois champions nationaux (bouyghes, france télécom, sfr/vivendi) ou faut-il aider l'ensemble des PME françaises ?

a écrit le 12/11/2012 à 19:37 :
Et si Free avait acheté ses antennes chez Alcatel, cela aurait développé le business de Alcatel ! Pourquoi ne l'ont ils pas fait ? productivité de Alcatel ? manque d'investissement en R&D ?, stratagie à la traine ??? à voir ! quelqu'un peu répondre ?
Et si SFR et les autres qui s'entendent pour faire payer le consommateur depuis des années (ils ont été condamnés pour ça) avaient juste profité de la situation pour dégraisser un peu ?? et si le business model avait évolué et que l'on arrive maintenant au moment de la rupture ?? je veux dire que dans la phase de déploiement chez SFR et les autres ils avaient besoin de plus de techniciens et de vendeurs et que maintenant , ils n'en ont plus besoin ... c'était à eux d'étaler dans le temps leur ressources ! c'est une question d'anticipation dans la stratégie. C'était à ALcatel de développer plus tôt des nouveaux systèmes avec une nouvelle technologie (4G ....) et d'être compétitifs sur ces solutions . Pourquoi free a signé avec Nokia et pas avec Alcatel ???
Les cycles technologiques sont de plus en plus courts, il faut surfer dur la vague des nouvelles innovations du marché . C'est la même chose dans la téléphonie , dans les médicaments .... la techno va de plus en plus vite. Il faut plus de R&D et cela éviterait de passer par la variable d'ajustement 'dégraissage' quand on n'a pas anticipé les évolutions . Le gouvernement a simplement déclenché une situation qui de toute façon serait arrivée dans les mois / années à venir. Il a donc , en un sens aidé Alcatel à faire face un peu plus rapidement que prévu à une évolution de sa demande et l'oblige a redéployer son offre techno un peu plus tôt. Ainsi Alcatel qui doit réagir , aura plus rapidement de nouveaux produits à proposer à son marché !
Laisser SFr et les autre faire de la marge sur le dos des consommateurs sans réfléchir à changer leur modèle tant que rien ne leur tombe dessus , ce n'est pas une bonne solution car dans ce cas les fournisseurs comme Alcatel dorment aussi sur des cash cow sans investir en R&D pour sortir des produits en haut à droite de la matrice .... Donc le mieux pour le gouvernement c'est d'investir de les pôles de R&D , de continuer le crédit Recherche et de s'occuper de la concurrence comme il l'a fait avec Free (car le consommateur est lui pris en otage et ne peut rien faire) , c'est son rôle .
Par contre ...si le patron de SFR a été viré car il n'avait pas anticipé la stratégie de changement de modèle compétitif ! il faudrait se demander si on garde le patron de Alcatel qui n'a pas plus anticipé ! CQFD.
a écrit le 12/11/2012 à 19:12 :
on ne peut constater que lorsque le gateau est enorme et qu'en fait c'st l'état qui encaisse le plus tout le monde se bat souvent à la déloyale, free a mon avis vis sur les reseaux de orange... je ne sais pas quelle est la qualité perso je constate que dans tous les réseaux il y a des ennuis qui se developpent mes message parfois arrivent 48 heures après sfr, bougues semble avoir moins de probleme orange a des problèmes aussi l'importance du trafic envoie de textos et de discussion stériles font du pib qui n'a aucune valeur;;... les gamins d'envoient des textos a 2 HEURES du matin et on s'étonne qu'ils sont fatigué, je n'arrive plus a supporter les gens qui cassent la croute en face de moi e tqui regarde leurs portables ou les repas de famille ou on répond aux copains, je ne parle pas du train ou du rer et du cinéma....
Réponse de le 13/11/2012 à 11:25 :
pour le cinéma, faîtes comme moi, achetez un brouilleur sur internet, c'est tout petit et ça marche très bien.
a écrit le 12/11/2012 à 19:12 :
Il est temps de mettre l'emploi et l'investissement avant le consommateur. Massacrer le seul secteur qui marcher bien France, peu délocalisable et sans concurrence mondialisée fut une grave erreur.
Réponse de le 12/11/2012 à 22:44 :
Justement, depuis l'arrivée de Free, les opérateurs se battent sur la qualité de service donc sur l'investissement. Ils n'ont jamais étés aussi pressés de déployer la 4G.
Autre remarque, SFR, Bouygues achètent ZTE, Huawai, quand Free achète Alcatel et Nokia. Enfin, Free a le taux d'emploi à l'étranger le + faible parmi les 4 opérateurs... Alors ne croyez pas que parce que c'est moins cher, tout est tiré vers le bas. La freebox révolution par exemple, il aura fallu attendre près de 2 ans avant que les autres se remettent à niveau sur le plan technologique. Donc de la R&D chez Free, croyez moi il y en a plus que nulle part ailleurs !
a écrit le 12/11/2012 à 19:09 :
Entre elle, Montebourg et Filippeti, j'ai l'impression que l'achat de députés et ministres PS est moins cher que ceux de la majorité précédente.
Comme quoi, il n'y a pas que dans la téléphonie que les prix sont en baisse.
Réponse de le 12/11/2012 à 19:17 :
oui ce sont tous des guignols , sans experience ................................
a écrit le 12/11/2012 à 18:42 :
Intraitables ces Frenchies !!!!! Ailleurs en Europe, Free est montrée comme un modèle car a permis d'offrir aux abonnés une offre de bonne qualité et très concurrentielle en prix. Dans la plupart des autres pays, le consommateur paye plus voire beaucoup plus pour un service moindre !!!!!! (je sais de quoi je parle car j'avais Free en France pendant plus de 10 ans et suis maintenant dans un autre pays européen avec une offre de ..... tant en qualité qu'en prix ! Nos hommes et femmes politiques sont vraiment nuls.
Réponse de le 12/11/2012 à 20:54 :
Faut arreter de respirer l'air de la capital ca flingue le cerveau
"offre de bonne qualité et très concurrentielle en prix"
Le prix plus maintenant par contre qualité reseau c'est de la daube....free ne veut pas payé le surplus d'itinerance les abonnées n'ont plus de 3G a certains endroit ! Le ministre devrait jeter un grand coup d'oeil sur le sujet http://www.universfreebox.com/article18717.html

La colère grogne ! Adieu free un ancien client
Réponse de le 12/11/2012 à 21:17 :
Moi je suis contrent de Free, certes la couverture n'est pas top mais cela me suffit pour 2 euro/mois et une heure de comm. Combien de personnes agées n'ont pas les moyens de se payer le mobile mais en ont pourtant besoin car plus exposées aux risques de santé graves. Free a vraiment permis de démocratiser cela ... Pour info, il y a des pays comme le Luxembourg ou on peut avoir un abonnement à 0 euro par mois, et les comm sont facturées 10 à 15% plus chères qu'avec un abonnement, mais pas plus ... Pourtant le Luxembourg à 3 opérateurs et que 500 000 habitants pour amortir les frais d'infrastructure ... Comme quoi, en France les autres opérateurs ont vraiment du bon gras sur le dos des francais ...
Réponse de le 12/11/2012 à 21:18 :
Faut apprendre à lire, grand : le môssieur te dit qu'il n'habite plus en France.
Quant à l'itinérance, faut également cesser de gober ce que dit Orange : Free reverse en moyenne 7,50 ? par mois et par abonné au titre de l'itinérance et Orange prétend que ce n'est pas encore assez.
Mais alors, comment B&You peuvent-ils proposer de l'illimité pour 10 euros TTC, soit 8,36 ? HT ?
Qu'est-ce qui justifie qu'Orange veuille faire payer plus cher son interconnexion que l'illimité de B&You ?
Pose-toi les bonnes questions...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :