France Télécom pourrait racheter des navires d'Alcatel

 |   |  228  mots
Copyright BLOOMBERG NEWS
Copyright BLOOMBERG NEWS (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Il s'agirait de la flotte utilisée pour poser des câbles sous-marins. Une telle opération de rachat ne résoudrait pas les problèmes financiers d'Alcatel-Lucent

Le gouvernement reste mobilisé sur le cas Alcatel-Lucent. Il incite France Télécom à s'interesser aux navires de l'équipementier télécoms. Des représentants des deux groupes ont rendez-vous ce jeudi à Bercy afin de discuter de l'éventiel rachat des navires de l'équipementier qui posent des câbles sous-marins selon le quotidien Les Echos. Le gouvernement français chercherait à monter une opération visant à sécuriser une partie de l'activité câbles sous-marins, jugée stratégique, d'Alcatel-Lucent.

Les navires câbliers et filiale de production de câbles ASN en question

La flotte est en fait opérée par Alda, une co-entreprise d'Alcatel-Lucent Submarine Networks (ASN) avec Louis Dreyfus Armateurs. France Télécom exploite déjà une flotte de navires câbliers via sa filiale France Télécom Marine. Une telle opération de rachat rapporterait entre 100 et 150 millions d'euros mais ne résoudrait pas les problèmes de l'équipementier qui "brûle 700 millions d'euros de cash par an", rappelle le quotidien. Parallèlement, le Fonds stratégique d'investissement (FSI) pourrait prendre une participation directement dans la filiale de production de câbles, Alcatel-Lucent Submarine Networks. L'Etat français et le FSI détiennent 27,11% du capital de l'opérateur télécom. Un comité central d'entreprise extraordinaire sur la restructuration du groupe Alcatel-Lucent aura lieu à Vélizy-Villacoublay à 16h30 ce jeudi.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2012 à 17:06 :
hallucinant ! on plombe l'OH par la péréquation des tarifs alors que les autres écrément les zones rentables, on lui impose de louer tous ses réseaux numériques à prix coûtant, on lui interdit de baisser ses tarifs, on le taxe, on lui demande de laisser des parts de marchés aux autres, et on lui impose de reprendre alcatel, et pourquoi pas florange.!!.. et ensuite on crie au loup, on le critique, on dit que ses tarifs sont chers (les vraies comparaisons semblent dire le contraire), on félicite free de casser les prix quand on sait que via la surfacturation des appels, ce sont les autres opérateurs qui le subventionne, les autres opérateurs lui font des procès qui sont suivis parce qu'il a des offres qui leur font de l'ombre (numéros illimités, open..) alors que les clients sont très contents, amendes phénoménales à la clé .....
avez vous vu un brin de début de bon sens et de logique dans cet imbroglio mafieux ? à moins d'avoir fait l'école nationale d'abrutissement, qui peut comprendre ? et comment s'étonner du chômage quand on tue l'emploi de façon massive au quotidien par ces directives destructrices et débiles ????
a écrit le 20/12/2012 à 16:32 :
j'ai lu que dans les années 85, l'état avait pris dans les poches de FT pour financer l'équipement de toutes les écoles de france avec des ordinateurs thomson (qui était mal), mais comme dans toute "bonne logique publique", il n'y a eu aucune anticipation ni conduite de projet digne de ce nom, les ordinateurs sont restés dans les armoires !!!! encore un énorme gaspillage passé sous le tapis (et pour résoudre le problème, peillon aurait surement recruté un peu plus !!!)

ce nouveau plan soviétique ressemble fort au projet thomson !!!! on charge la mule et ensuite on villipende les entreprises, pourquoi on n'oblique par l'air liquide à racheter florange, renault à racheter moulinex.... c'est quoi la logique de compétitivité et de performance dans tout ça ???? on veut finir de tuer les entreprises à racherter les canrds boiteux ! et le public ne se rend même pas compte que si le privé ne produit plus de richesse, ils ne seront plus payés !! damned, c'est vrai ? mais non, l'argent public vient de la source miraculeuse de l'argent public !! c'est bien pour ça qu'on haï ce monde étrange des entreprises, et qu'on n'a aucune obligation de résultats, pas besoin, ça tombe tout seul !!!
a écrit le 20/12/2012 à 12:28 :
Le gouvernement doit continuer de subventionner l'emploi, pas les entreprises, obliger les entreprises à former leurs employés, obliger les employés subventionnés à consommer français et payer l'impôt français. La France doit développer un marché du travail contractualisé de sorte que la population subventionnée vive de façon autarcique. Par exemple les fonctionnaires devraient être obligés d'acheter des véhicules d'origine française, ainsi que les employés de toutes les entreprises dans lesquelles l'état a des participations...
Réponse de le 20/12/2012 à 13:32 :
euh... : Je cite : "La France doit développer un marché du travail contractualisé de sorte que la population subventionnée vive de façon autarcique". ca veut dire que par contrat subventionné, c'est à dire en fait par obligation imposé par l'état (et non en cherchant par moi-même), je devrais faire un travail subventionné (par opposition à un vrai travail), avec ensuite obligation d'acheter tels produit, et ceci dans une société autarcique, c'est à dire coupée du monde ? C'est un monde de cauchemards que vous voulez mettre en place, tels qu'on n'en trouve que dans les films sur les sociétés futuristes totalitaires...
a écrit le 20/12/2012 à 11:34 :
Précision: L'état obligerait FT à reprendre la flotte d'Alacatel, résultat baisse immédiatee de l'action FT déjà au plus bas.
IL faudrait un jour savoir ce que l'on veut avec FT : on l' oblige à louer ses réseaux à prix coutant pour le lendemain la poursuivre pour concurrence déloyale .
En tout cas aujourd'hui c'est encore l'opérateur qui investit le plus et qui a le plus perdu en bourse et j'en sais quelque chose en tant qu'actionnaire salarié ayant un PEE.
Une bonne partie de mes économies pour ma retraite y est passée!!!

Encore une fois l'introdiction de cet opérateur coucou, néfaste ( Free) est une fausse bonne idée pour faire baisser les prix qui auraient baisser de toutes façon, mais sans déstabiliser le marché et sans compromettre gravement l'avenir en sclérosant les investissemenst, l'innoation et la recherche en FRANCE donc L'emploi et la consommation. en FRANCE



a écrit le 20/12/2012 à 9:31 :
Il va falloir avec une telle dépense de cash que l'Etat entre temporairement au capital d'ALU avant que tous les actifs soient bradés car seule la puissance publique peut ramener la calme avant l'hallali des marchés. Il faut que l'Etat ait le courage de ne pas suspendre la restructuration en cours sinon c'est la mort clinique d'ALU. Bref la quadrature du cercle quoi!
Réponse de le 20/12/2012 à 10:06 :
L'hallali des marchés, vos plaisantez? Une société en pertes récurrentes, 4 exercices sur 5, et qui brûle tout son cash, qui a détruit une valeur considérable en dix ans, ne mérite que la liquidation, et que le bonus de liquidation, s'il y en a un, soit distribué. nous sommes dans la vraie vie, et une société se doit être profitable. Pour faire diminuer la consommation de cash, c'est 50% du personnel qu'il faut élaguer!
Réponse de le 20/12/2012 à 13:37 :
Alcatel est qd même une société qui est en perte permanente alors qu'elle avait tous les atouts à priori pour être un champion mondial. Il faut savoir se rendre compte quand "on n'y arrive pas", et avec Alcatel, il faut arrêter les frais. Mettre de coté ce qui a de la valeur pour le sauver, et liquider le reste.
Réponse de le 22/12/2012 à 15:55 :
Le transfert d'Alcatel vers les USA est la raison même de la fusion avec Lucent (En faillite en 2006 et dernier fournisseur telecom au US).
Donc mise en faillite de l'ensemble et transfert des brevets vers les US.
Les Telecom sont le noyau dur de la nouvelle économie (sans Telecom les smartphone et autre tablettes ne servent qu'a jouer au tétris).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :