Orange se lance dans le « low-cost » fixe-mobile sous sa marque Sosh

Son offre quadruple-play, qui démarre à 34,90 euros par mois et permet de choisir un des quatre forfaits mobiles de Sosh, se montre compétitive. Elle vise en particulier les jeunes, célibataires ou en couple.
DR.
DR. (Crédits : DR)

Le « quadruple-play », qui consiste à combiner du mobile et de l'Internet, est décidément la dernière tendance chez les opérateurs télécoms. Au lendemain de l'annonce de Free qui a étendu sa ristourne accordée à ses abonnés ADSL sur ses forfaits mobiles, c'est au tour d'Orange de répliquer sur un autre terrain, mais finalement dans une même optique : générer plus de chiffre d'affaires avec un même client, profiter de sa base clients dans le mobile pour en conquérir dans le fixe, ou l'inverse. Le premier opérateur français lance une offre couplée mobile-ADSL low-cost sous sa marque Sosh, vendue uniquement en ligne et sans service client. Baptisée « Sosh mobile + Livebox », l'offre (commercialisée à partir du 13 juin) est clairement compétitive, entre 34,90 euros et 54,90 euros par mois selon la formule. Sa composante commune : un triple-play classique (TV, internet, téléphonie fixe) avec la Box sans surcoût de location (3 euros habituellement chez Orange), auquel on ajoute pour le mobile soit 2 heures d'appels et SMS illimités, soit les appels illimités, soit en plus 3 Go de données (des forfaits vendus seuls entre 4,90 et 24,90 euros). L'offre ADSL la moins chère d'Orange démarre aujourd'hui à 33,90 euros (Livebox Zen en dégroupage total avec appels illimités vers les mobiles + 3 euros de Box).

Objectif 2 millions de clients Sosh à la fin de l'année
L'objectif : fidéliser sans verrouiller, faire du low-cost sans cannibaliser ses offres plus lucratives. L'offre est sans engagement (tant sur le mobile que sur le fixe, avec 50 euros de frais de résiliation). Elle vient avec une facture unique, comme Open, le quadruple-play haut de gamme d'Orange (3,5 millions de clients). « C'est une offre très simple et généreuse, notamment sur la voix. Il y a une forte demande pour des offres tout-en-un, c'est une tendance de fond du marché » fait valoir Michel Jumeau, le directeur marketing grand public d'Orange France. « Nous lançons cette offre quadruple-play pour répondre aux attentes du c?ur de cible de Sosh, des « smart shoppers », à la recherche de bons plans, hyper connectés, plutôt des personnes vivant seules ou en couple que des familles, et très sensibles au prix, prêts à sacrifier le service client ou après-vente » explique-t-il. L'objectif est d'atteindre à la fin de l'année 2 millions de clients Sosh, qui en compte près de 1,2 million aujourd'hui.

Contagion de la guerre des prix au haut débit fixe ?
« Les offres de Sosh sont très complémentaires et ne cannibalisent pas celles d'Orange » affirme Michel Jumeau, qui ajoute : « ce sont des tarifs très compétitifs mais pas prédateurs ni destructeurs de valeur : on tire les prix au maximum mais on fait l'économie des coûts commerciaux, on propose une box robuste mais pas la version haut de gamme lancée en février. » Orange redoute-t-il déjà des poursuites de concurrents qui ne s'estimeraient pas capables de répliquer une telle offre du fait des frais de dégroupage à verser à l'opérateur historique ? Il sera intéressant de voir la riposte de Bouygues Telecom avec B&You et de SFR avec Red (qui ne proposent pas de quadruple-play sous ces marques) pour voir si la guerre du low-cost s'étendra désormais au haut débit fixe. Stéphane Richard, le PDG de France Télécom Orange, s'était ému mardi, lors de l'assemblée générale, « des répliques dévastatrices de la guerre des prix qui ne semble pas pouvoir s'arrêter. »
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 04/06/2013 à 13:00
Signaler
Je suis a SFR depuis le mois d'octobre, je suis tres satisfaite pour tout:Email, SMS,contacts, prix, allez changez d'operateur et allez chezv SFR.

à écrit le 30/05/2013 à 10:36
Signaler
Pourquoi se cacher derrière des noms stupides comme Sosh, Joe Mobile, des chartes graphiques ridicules... ces deux opérateurs dévalorisent le low cost et prennent leurs clients pour des demeurés !

le 30/05/2013 à 12:22
Signaler
J'allais poster exactement la même chose! Hahahahha! Je pensais que quitte à donner dans le osh, ils auraient tout aussi bien pu choisir Mosh, au moins c'eut été cohérent avec la charte graphique! ;-)

le 30/05/2013 à 14:44
Signaler
si vous appelez ' orange' la marque 'shosh', les gens ne voudront pas payer le service, mais seront les premiers a aller en boutique ou il faudra leur expliquer pdt une heure que c'est orange mais sans etre orange et que le contrat qu'ils ont signe e...

le 01/07/2016 à 13:35
Signaler
le fn en france aux portes du pouvoir ou la évolution en cas de tricheurs de la 5ème république

à écrit le 30/05/2013 à 9:28
Signaler
En réalité, il faut comparer avec l'offre Freebox V5 + option TV + option appels vers les mobiles, car l'offre de Sosh à 49,90?/mois inclus les appels vers les mobiles depuis la ligne fixe. Cela donne donc: 29,99 + 1,99 (TV) + 2,99 (options appels ve...

à écrit le 30/05/2013 à 8:55
Signaler
va falloir latter copieux dans les services commerciaux et administratifs.... moi ca m'interesserait de savoir combien de personne vont dans les boutiques orange pour se plaindre quand ils ont des pbs avec leur box low cost ( les gens qui ne veulent ...

le 30/05/2013 à 9:25
Signaler
de moins en moins, puisque comme avec ThePhoneHouse, beaucoup de boutiques Orange risquent de fermer dans les mois/années qui viennent...résultat logique de cette course au low cost, il ne restera plus que quelques grandes boutiques dans les grandes ...

le 30/05/2013 à 14:39
Signaler
je pense un peu pareil a vrai dire... le stade suivant sera ( comme en australie) de faire payer l'entree des boutiques, avec ' droit a reduction sur votre prochain achat' pour eviter que les gens viennent en magasin voir et essayer le portable qu'il...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.